Premières Nations : essai d’une approche holistique en éducation supérieure

De
Ce livre propose des solutions pour réintégrer, dans des modes d’apprentissage eurocentriques souvent axés sur la performance, des approches qui valorisent une vision plus intégrée de la personne. Les pratiques éducatives véhiculées permettront à des étudiants des Premières Nations de retrouver la voie de la réussite dans un établissement postsecondaire.
Publié le : vendredi 24 février 2012
Lecture(s) : 34
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782760530966
Nombre de pages : 116
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Extrait de la publication
Extrait de la publication
Extrait de la publication
Premières NatioNs
eSSàI d’unE àppROchE hOlISTIquE En éducàTIOn SupéRIEuRE
Extrait de la publication
Presses de l’Université du Québec Le Delta I, 2875, boulevard Laurier, bureau 450, Québec (Québec) G1V 2M2 Téléphone : 418 657-4399 − Télécopieur : 418 657-2096 Courriel : puq@puq.ca − Internet : www.puq.ca
Diffusion / Distribution : Canada et autres pays: Prologue inc.,1650, boulevard Lionel-Bertrand, Boisbriand (Québec) J7H 1N7 – Tél. : 450 434-0306 / 1 800 363-2864 France: Sodis,128, av. du Maréchal de Lattre de Tassigny, 77403 Lagny, France Tél. : 01 60 07 82 99 Afrique: Action pédagogique pour l’éducation et la formation,Angle des rues Jilali Taj Eddine et El Ghadfa, Maârif 20100, Casablanca, Maroc – Tél. : 212 (0) 22-23-12-22 Belgique: 02 7366847: Patrimoine SPRL, 168, rue du Noyer, 1030 Bruxelles, Belgique – Tél. Suisse: Servidis SA, Chemin des Chalets, 1279 Chavannes-de-Bogis, Suisse – Tél. : 022 960.95.32
La Loi sur le droit d’auteur interdit la reproduction des œuvres sans autorisation des titulaires de droits. Or, la photocopie non autorisée – le « photocopillage » – s’est généralisée, provoquant une baisse des ventes de livres et compromettant la rédaction et la production de nouveaux ouvrages par des professionnels. L’objet du logo apparaissant ci-contre est d’alerter le lecteur sur la menace que représente pour l’avenir de l’écrit le développement massif du « photocopillage ».
Extrait de la publication
Emmanuel Colomb
Premières NatioNs
eSSàI d’unE àppROchE hOlISTIquE En éducàTIOn SupéRIEuRE
Entre compréhension et réussite
Extrait de la publication
Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et Bibliothèque et Archives Canada
Colomb, Emmanuel  Premières Nations : essai d’une approche holistique en éducation supérieure : entre compréhension et réussite
Comprend des réf. bibliogr.
ISBN 978-2-7605-3094-2
1. Indiens d’Amérique - Enseignement supérieur - Québec (Province). 2. Indiens d’Amérique -Intégration - Québec (Province). 3. Indiens d’Amérique - Québec (Province) - Conditions e sociales - 21 siècle. 4. Étudiants indiens d’Amérique - Québec (Province). I. Titre.
E96.2.C64 2012
378.1’982997
C2011-941957-2
Les Presses de l’Université du Québec reconnaissent l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du livre du Canada et du Conseil des Arts du Canada pour leurs activités d’édition.
Elles remercient également la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC) pour son soutien financier.
Mise en pages :Alphatek CouvertureConception – Michèle Blondeau Photographies – de gauche à droite : o iStockphoto, n 16829321 Sabine et Lucette Mestokosho de Nutashkuan, étudiantes au PCIJA et au PCPD, André Gill Lac Kénogami au lever de soleil, Emmanuel Colomb
2012-1.1 –Tous droits de reproduction, de traduction et d’adaptation réservés © 2012 Presses de l’Université du Québec
er Dépôt légal – 1 trimestre 2012 Bibliothèque et Archives nationales du Québec / Bibliothèque et Archives Canada Imprimé au Canada
Extrait de la publication
Préface
C’est avec honneur que j’ai accepté d’écrire la préface de ce livre en tant que réalisatrice, auteur et poète, et membre de la nation innue. J’ai connu son auteur dans le cadre de plusieurs projets que nous avons menés ensemble pour l’Université du Québec à Chicoutimi auprès des communautés des Premières Nations.
Ce livre est sans doute le premier du genre à être écrit pour un large public de professionnels du monde de l’éducation, et notamment de l’enseignement postsecondaire, qui désire travailler avec les jeunes adultes de nos communautés.
Il invite ces professionnels et leurs institutions à se préparer à une arrivée de plus en plus importante d’étudiants des Premières Nations dans leurs murs.
Même si les communautés autochtones vivent toujours de grands problèmes sociaux et économiques, une nouvelle génération formée dans les meilleures universités prend le relais des revendications des droits des communautés. Ils sont travailleurs sociaux, éducateurs, avocats, chefs d’entreprise, médecins, neuropsychologues, responsables de services et d’organismes des Premières Nations, députés. Ces revendications
VIII
Premières Nations : essai d’une approche holistique en éducation supérieure
s’étendront encore sur plusieurs générations, mais des femmes et des hommes fiers et conscients de leurs racines portent et diffusent des valeurs et des traditions des nations autochtones sous le regard de leurs Aînés.
Ce livre invite le lecteur à la découverte de cultures millénaires qui portent en elles des savoirs et des traditions communautaires qui respectent tant les territoires que les personnes qui y vivent.
Il est aussi une invitation humaine à aller vers les personnes de culture différente et à mettre en place des processus qui reconnaissent la richesse de chaque peuple.
Dans la culture des Premières Nations, nous défendons une approche intégrale de l’individu. Le « mieux-être » collectif est donc un objectif global de nos peuples dans les domaines de la culture, du social, de l’économique et du politique.
L’auteur nous montre dans les derniers chapitres le choc des valeurs et les difficiles compromis que nos jeunes doivent faire entre les traditions de nos communautés et la volonté de participer à une éducation postsecondaire de qualité.
Des organisations mettent en place des initiatives concluantes pour favoriser la réussite des étudiants des Premières Nations, notamment en donnant de plus en plus de place aux formateurs autochtones à l’intérieur des institutions postsecondaires. Les Premières Nations du Québec prennent elles aussi les devants en créant l’Institut postsecondaire des Premières Nations dans la communauté d’Odanak en 2011. Souhaitons que ces initiatives se poursuivent dans les années à venir pour assurer aux jeunes des communautés un avenir plus radieux.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.