Relations éducatives et apprentissage

De
L’école est avant tout un lieu de relation, une microsociété où les expériences du vivre ensemble forment à la diversité et à la tolérance. La relation éducative occupe une position cruciale dans ce contexte. Elle conditionne, en quelque sorte, la persévérance et la réussite. Les enseignants ont ainsi une responsabilité importante et doivent voir à la gestion et à la régulation de leurs interactions avec les élèves. Comment agir pour que ces interactions suscitent le plus possible les effets escomptés chez l’éduqué? Sur quelles composantes de la relation éducative l’éducateur peut-il agir?
Les textes de cet ouvrage, rédigés par des étudiants de 2e cycle en éducation de l’Université du Québec à Trois-Rivières, permettent de mieux comprendre la relation éducative et son incidence sur l’apprentissage. Les interactions entre les acteurs des situations éducatives sont abordées sous leurs aspects cognitif, affectif et social, à la lumière de résultats de recherche en éducation. De la gestion de classe et de l’intervention pédagogique aux compétences et à la créativité de l’enseignant en passant par la collaboration et l’utilisation de la technologie, plusieurs sujets sont traités.
Les auteurs, guidés par des principes d’équité et d’engagement professionnel, ont pour objectif de suggérer des idées, de susciter des réflexions, d’apporter des pistes de solutions aux personnels scolaires, de donner de l’espoir aux parents et de favoriser un accompagnement significatif des élèves aux prises avec des difficultés pour ainsi construire une meilleure école.
Publié le : mercredi 1 avril 2015
Lecture(s) : 24
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782760542280
Nombre de pages : 206
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

Sous la direction de
Sylvie Ouellet
Relations éducatives
et apprentissage
Regards diversifi és de professionnels
en éducation et futurs chercheurs
Préface de Liliane PortelanceRelations éducatives
et apprentissagePresses de l’Université du Québec
Le Delta I, 2875, boulevard Laurier, bureau 450, Québec (Québec) G1V 2M2
Téléphone : 418 657-4399 Télécopieur : 418 657-2096
Courriel : puq@puq.ca Internet : www.puq.ca
Diffusion / Distribution :
Canada Prologue inc., 1650, boulevard Lionel-Bertrand, Boisbriand (Québec) J7H 1N7
Tél. : 450 434-0306 / 1 800 363-2864
France AFPU-D – Association française des Presses d’université
Sodis, 128, avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny, 77 403 Lagny, France – Tél. : 01 60 07 82 99
Belgique Patrimoine SPRL, avenue Milcamps 119, 1030 Bruxelles, Belgique – Tél. : 02 7366847
Suisse Servidis SA, Chemin des Chalets 7, 1279 Chavannes-de-Bogis, Suisse – Tél. : 022 960.95.32
La Loi sur le droit d’auteur interdit la reproduction des œuvres sans autorisation des titulaires de droits.
Or, la photocopie non autorisée – le « photocopillage » – s’est généralisée, provoquant une baisse des
ventes de livres et compromettant la rédaction et la production de nouveaux ouvrages par des
professionnels. L’objet du logo apparaissant ci-contre est d’alerter le lecteur sur la menace que représente pour
l’avenir de l’écrit le développement massif du « photocopillage ».
Membre deSous la direction de
Sylvie Ouellet
Relations éducatives
et apprentissage
Regards diversifés de professionnels
en éducation et futurs chercheurs
Préface de Liliane PortelanceCatalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales
du Québec et Bibliothèque et Archives Canada
Vedette principale au titre :
Relations éducatives et apprentissage : regards diversifiés de professionnels
en éducation et futurs chercheurs
Comprend des références bibliographiques.
ISBN 978-2-7605-4226-6
1. Relations enseignants-élèves. I. Ouellet, Sylvie, 1957- .
LB1033.R44 2015 371.102’3 C2014-942817-0
Les Presses de l’Université du Québec
reconnaissent l’aide financière du gouvernement du Canada
par l’entremise du Fonds du livre du Canada
et du Conseil des Arts du Canada pour leurs activités d’édition.
Elles remercient également la Société de développement
des entreprises culturelles (SODEC) pour son soutien financier.
Conception graphique
Michèle Blondeau
Illustration de couverture
Jeik Dion
Mise en pages
Info 1000 Mots
e trimestre 2015Dépôt légal : 2
› Bibliothèque et Archives nationales du Québec
› Archives Canada
© 2015 – Presses de l’Université du Québec
Tous droits de reproduction, de traduction et d’adaptation réservés
Imprimé au CanadaPréface
Liliane Portelance
Dans le système éducatif actuel, il existe une panoplie de besoins individuels
et collectifs fortement diversifés. Devant cette hétérogénéité, les intervenants
éducatifs arrivent parfois difficilement à poser des gestes professionnels
adéquats, que ce soit avec de jeunes enfants, des adolescents ou des adultes,
dans des milieux éducatifs tels les centres de la petite enfance, l’école, la famille
ou le milieu communautaire. Pour les enseignants, notamment, le déf est de
taille. Il leur est demandé d’adopter une pédagogie différenciée, adaptée aux
champs d’intérêt, aux aptitudes et aux besoins de chacun des élèves, et ce, en
lien avec la fnalité éducative de l’école québécoise : la construction par l’élève
d’une vision du monde et de son identité personnelle (ministère de l’Éducaiton,
du Loisir et du Sport, 2006, cité dans le présent ouvrage). Visant la formation de
citoyens actifs et responsables, les acteurs tentent de répondre aux attentes à
leur égard. Conscients de ses effets probants, des enseignants et des éducateurs
choisissent de maintenir une relation éducative de qualité avec les personnes
ou les groupes. Pourquoi opter pour ce moyen ? Quelle est l’importance de la
relation éducative qui lie l’éducateur à l’éduqué ?
La relation éducative occupe une position cruciale dans toute situation
éducative. Elle conditionne en quelque sorte la persévérance et la réussite. Or
toutes les pratiques éducatives ne se valent pas. À ce sujet, les enseignants ont
une responsabilité importante. Certaines pratiques peuvent pérenniser, voire
renforcer les inégalités dans les apprentissages. C’est pourquoi il faut préserver
l’indépendance du système éducatif des pressions de plus en plus fortes de
l’économie et repenser le rapport au savoir de l’école.
En tant que psychopédagogues, les enseignants doivent voir à
la gestion et à la régulation de leurs interactions avec les élèves. Il en est de
même pour tous les éducateurs dans leurs sphères professionnelles respectives.
Comme rien n’est stable ni entièrement prévisible dans une situation éducative
et, qu’au contraire, tout est dynamique et mouvant, tout éducateur fait face à
la complexité des interactions éducatives quotidiennes. Cette complexité est
due en partie à la nature multidimensionnelle des interactions. Comment agir
pour que les interactions suscitent le plus possible les effets escomptés chez VIII Relations éducatives et apprentissage
l’éduqué ? Sur quelles composantes de la relation éducative peut-on agir ? Il
importe de scruter la relation éducative sous différents angles, sachant que
« nul éducateur ne peut prédire l’infuence de son art sur la personne confée,
et encore moins le devenir de celle-ci à partir du seul travail éducatif accompli »
(Gaberan, 2003, p. 16, cité dans le présent ouvrage). Les textes de cet ouvrage
permettent de mieux comprendre les composantes humaines des interactions
éducatives : l’individu, le groupe et l’éducateur. Les interactions entre les acteurs
des situations éducatives sont abordées sous leurs aspects cognitif, affectif et
social, à la lumière des résultats de recherches en éducation.
D’aucuns pourraient croire que tout a été dit sur la relation éducative
dans le milieu scolaire. Pourtant, les étudiants-auteurs proposent dans cet
ouvrage des pistes de consolidation et d’amélioration de la relation éducative,
et ce, dans des contextes très diversifés. Si les environnements éducatifs dans
lesquels ils situent la relation éducative sont différents, des valeurs communes
rattachent leurs intentions. Tous s’appuient sur des principes d’équité et
d ’ e n g a g e m e n t p r o f e s s i on n e l . Remerciements
Sylvie Ouellet
Piloter un projet de publication représente une grande responsabilité.
Piloter un projet de publication lorsqu’il s’agit d’une première
expérience professionnelle pour la majorité des auteurs, ça s’appelle un souvenir.
Ainsi, l’hiver 2014 demeurera un souvenir impérissable.
Je tiens à remercier en premier lieu tous les étudiants du cours Relation
éducative et apprentissage (PDG6026). Les auteurs de ce collectif ont osé me faire
confance, se sont impliqués dans les échanges, dans les discussions parfois
houleuses, mais toujours riches de sens et de profondeur. Merci d’avoir accepté
de prendre la route vers cette belle aventure un peu folle.
Je remercie tous les professeures et professeurs qui ont accompagné
les étudiants inscrits à la maîtrise. Merci de les avoir soutenus généreusement
tout au long de ce processus.
Des remerciements vont aussi au Programme d’études de deuxième
cycle du Département des sciences de l’éducation pour son soutien fnancier
dédié à la publication.
Je souhaite vivement dire merci à Céline Fournier, directrice générale
des Presses de l’Université du Québec, d’avoir accepté de publier cet ouvrage.
Sans elle et son équipe, nous n’aurions jamais réalisé ce projet ; nous
reconnaissons l’audace et la créativité qui ont porté l’ensemble du projet, du premier
manuscrit à ce livre que nous tenons entre nos mains.
Finalement, un immense remerciement s’envole vers Odette Larouche,
précieuse collaboratrice de tous les instants à la Chaire de recherche
NormandMaurice. Le sourire, la bonne humeur, la patience et surtout la grande
compétence à préparer le manuscrit ont été indispensables et combien précieux pour
l’aboutissement du projet. Merci de la part de nous tous !Table des matières
Préface VII
Liliane Portelance
Remerciements IX
Sylvie Ouellet
Introduction 1
Sylvie Ouellet, Jérémie Anka-Thibaudeau et Allison Brennan
Partie 1. Le rapport à l’élève
Chapitre 1.
La relation éducative dans le contexte de la diversité scolaire 7
Sylvie Ouellet
1 Comprendre la relation éducative 7
1 1 Qu’est-ce que la relation éducative ? 8
1 2 Qu’est-ce qui distingue la relation éducative
de la relation pédagogique ? 9
1 3 Pourquoi développer une relation éducative ? 9
2 La relation éducative en classe inclusive 11
2 1 La diversité et l’hétérogénéité…
pour une communauté d’apprentissage 11
2 2 L’élève en situation de vulnérabilité 13
3 La formation chez les futurs enseignants 13
3 1 La relation éducative et la pratique réfexive 14
3 2 Le rôle de l’enseignant pour une société plus juste 15
Conclusion 15
Références 16






XII Relations éducatives et apprentissage
Chapitre 2.
L’exploitation d’un système d’émulation en classe : des enjeux
pour la relation éducative ? 19
Annabelle Fortin, Nancy Gaudreau et Luc Prud’homme
1 La gestion de classe : un déf actuel 20
1 1 Le mouvement d’intégration scolaire et ses effets
sur la tâche enseignante 21
1 2 Le système d’émulation comme outil de gestion de classe 21
1 3 Un outil qui soulève des questions 23
2 Les facteurs infuençant l’intervention en gestion des
comportements diffciles 24
3 Le stress et le sentiment d’effcacité personnelle 25
4 Le stress, le sentiment d’effcacité personnelle, la relation
et les pratiques éducatives 26
5 L’exploitation d’un système d’émulation et les effets potentiels
sur la relation éducative 27
Références 28
Chapitre 3.
L’animal, un médiateur dans la relation éducative 31
Mylène Renaud
1 L’environnement pédagogique de la classe 31
2 L’animal en classe, une expérience pédagogique 33
2 1 Les effets de la coexistence de l’humain avec l’animal 34
2 2 L’utilisation de l’animal en contexte scolaire 34
3 Le rôle de l’animal dans la relation éducative entre
l’enseignant et l’élève 35
3 1 L’animal comme facilitateur dans la relation maître-élève 36
3 2 Les infuences de la présence animale en classe 36
4 Les avenues intéressantes à explorer 37
Références 38
Partie 2. Le rapport aux intervenants
Chapitre 4.
La médiation en éducation et la conscience professionnelle 43
Marie-Ève Dupont-Plamondon et Liliane Portelance
1 L’enseignant et ses pratiques pédagogiques 44
1 1 Un nécessaire changement de paradigme 44
1 2 La médiation : une double dimension interdépendante 45
1 3 Des pratiques réelles ou déclarées 45






Table des matières XIII
2 La médiation et la conscience professionnelle 46
2 1 La médiation en éducation 46
2 1 1 La médiation cognitive 46
2 1 2 La médiation pédagogicodidactique 47
2 1 3 La médiation et les perspectives de Pratt 47
2 2 La conscience professionnelle 48
2 2 1 La conscience professionnelle 48
2 2 2 Les pratiques réelles et les pratiques déclarées 49
3 La place de la relation éducative dans la médiation
éducative consciente 49
3 1 La médiation en éducation au service
de la relation éducative 50
3 2 Le développement de la conscience professionnelle
pour une bonne relation éducative 50
Conclusion 51
Références 51
Chapitre 5.
L’accompagnement au service de l’optimisation des pratiques
inclusives en service de garde éducatif au Québec 53
Annie-Claude Dubé
1 Les centres de la petite enfance au Québec :
mandat et responsabilités 54
2 Le lien entre la qualité de la pratique et les milieux inclusifs 55
3 Les pratiques inclusives en service de garde à l’enfance :
des conditions de succès 55
3 1 Les outils disponibles favorisant l’optimisation
des pratiques inclusives 56
3 2 Le leadership des gestionnaires, un outil précieux 57
3 3 L’accompagnement des organisations apprenantes
en service de garde 57
4 La relation éducative de qualité, un élément essentiel
des milieux inclusifs 58
5 L’optimisation des pratiques inclusives : un déf 59
Conclusion 59
Références 60












XIV Relations éducatives et apprentissage
Chapitre 6.
Le tutoiement du groupe-classe : vers une pratique pédagogique
réfexive de la relation éducative 63
Audrée-Anne Tremblay-Laprise
1 La cohérence dans l’intervention 64
1 1 Le respect de la norme 65
1 2 Les pratiques de l’enseignant 66
1 3 L’autonomie de l’enseignant 66
2 Le rôle de l’enseignant : questionnement et discussion 67
3 Le tutoiement du groupe et la relation éducative 69
3 1 L’obstacle à l’apprentissage et la dissonance cognitive 69
3 2 La distance, l’infuence et la gestion de classe 70
3 3 La qualité de la relation éducative 71
Conclusion 71
Références 72
Chapitre 7.
Se déconstruire soi avant même de vouloir bâtir ensemble :
la compétence interculturelle, gage de pertinence et de respect
dans la relation éducative 75
Paul Herbert
1 Se déconstruire soi-même 76
1 1 Le cas des enseignants au Québec 76
1 2 Les critères de réussite pour construire
sa compétence interculturelle 77
1 3 Une philosophie d’action 78
1 4 Comment « apprendre » à se déconstruire 79
2 La défnition des concepts clés : compétence, culture,
compétence interculturelle 80
2 1 Qu’est-ce qu’une compétence ? 80
2 2 Le concept de culture 81
2 3 La compétence interculturelle 82
3 Réfexion sur une réalité actuelle de société concernant
les défs futurs de l’éducation 82
3 1 L’identifcation et la reconnaissance des cultures 82
3 2 L’incidence sur les éventuelles relations éducatives 83
3 3 Le rôle de la compétence interculturelle 84
Références 85










Table des matières XV
Chapitre 8.
Les stratégies pédagogiques créatives en enseignement
pour favoriser la relation éducative 87
Sylvie Ouellet et Annie-Claude Rainville
1 Les défs de la classe : la tâche de l’enseignant 87
2 Les aspects créatifs en éducation : quelques éléments théoriques 88
2 1 La créativité 89
2 2 La démarche créative 90
2 3 La personne créative 91
2 4 L’environnement créatif 91
2 5 La pédagogie créative 91
3 Les stratégies pédagogiques créatives et la relation éducative 92
Conclusion 94
Références 95
Chapitre 9.
Le processus d’élaboration de situations d’apprentissage
sur l’hypersexualisation : première réfexion
pour une intervention éducative 97
Anne-Marie Demers, Julie Lamarche et Johana Monthuy-Blanc
1 La pertinence d’un programme d’hypersexualisation
pour les intervenants en milieu scolaire 98
1 1 La présentation des documents de soutien : PFEQ
et Réussite éducative, santé, bien-être : agir effcacement
en contexte scolaire – Synthèse de recommandations 98
1 2 Le développement de pistes d’interventions éducatives
et pédagogiques 100
2 L’élaboration de situations d’apprentissage
et proposition de quelques exemples 100
2 1 Mieux comprendre le concept de l’hypersexualisation 100
2 1 1 Qu’est-ce que l’hypersexualisation ? 100
2 1 2 La manifestation de l’hypersexualisation chez
l’adolescent (indicateurs observables) 101
2 1 3 Les facteurs explicatifs 101
2 1 4 Les conséquences de l’hypersexualisation 102
2 1 5 L’objectif d’élaboration 103
2 2 Les étapes du processus d’élaboration
des situations d’apprentissage 104
2 3 Les exemples de situations d’apprentissage 104
3 Le processus de validation et d’évaluation
des situations d’apprentissage 105
3 1 La méthodologie : recherche intervention 105
3 2 Les observations et le journal de bord 105
3 3 La méthode d’analyse 106










XVI Relations éducatives et apprentissage
4 Le compte rendu et le lien avec l’apprentissage 106
4 1 Les résultats de l’observation 106
4 2 Les résultats du journal de bord et la validité de la démarche 107
4 3 Le lien avec l’apprentissage 107
Conclusion 108
Références 108
Chapitre 10.
L’engagement parental dans l’apprentissage de l’anglais
langue seconde au primaire 111
Karl Normandin
1 L’engagement parental dans le processus de transfert
des apprentissages en L2 112
1 1 La connaissance du rôle parental dans le processus
de transfert des apprentissages en anglais 112
1 2 La fréquence et les exigences du curriculum
des cours d’anglais langue seconde 113
2 Le parent, un point d’ancrage essentiel 113
2 1 L’unicité de l’apprenant 113
2 2 L’importance de la famille dans l’apprentissage
de l’anglais langue seconde 114
2 3 La relation école-famille, une collaboration souhaitée ! 114
3 Les pistes d’intervention pour soutenir la relation éducative
parent-enfant 115
3 1 Le développement de l’expertise du rôle parental 115
3 2 Une proposition d’outils d’accompagnement 115
Conclusion 116
Références 116
Chapitre 11.
L’accompagnement des enfants présentant un trouble du spectre
de l’autisme (TSA) : regard sur la relation éducative
pour des parents engagés et compétents 119
Natacha Tardif
1 La réalité des familles 120
1 1 La complexité du traitement des enfants présentant
un trouble du spectre de l’autisme 120
1 2 La qualité de vie des parents d’enfant présentant
un trouble du spectre de l’autisme 121
1 3 La disponibilité et la mobilisation des parents
dans le traitement 122












Table des matières XVII
2 Quelques concepts 122
2 1 Le trouble du spectre de l’autisme : un résumé 123
2 2 La qualité de vie 123
2 3 Les parents engagés et compétents 124
2 4 La dyade parent/intervenant 125
3 L’alliance thérapeutique et la relation éducative 125
3 1 La disposition affective, une variable infuençant
l’apprentissage chez les parents 125
3 2 L’alliance thérapeutique et la relation éducative 126
Conclusion 126
Références 127
Partie 3. Le rapport à la technologie
Chapitre 12.
L’enseignement hybride au secondaire, un modèle d’avenir ? 133
Guy Gervais
1 L’enseignement hybride, un modèle à approfondir 134
1 1 Le point sur l’enseignement en ligne 134
1 2 Les avantages et les désavantages de l’enseignement hybride 135
1 3 L’autonomie de l’élève dans l’enseignement hybride 136
2 Le modèle d’enseignement hybride et la réussite scolaire
des élèves de niveau secondaire 137
3 Les différents modèles pédagogiques accompagnant
l’enseignement hybride 138
3 1 Le modèle d’enseignement hybride 138
3 2 La pédagogie en ligne 139
3 2 1 Les technologies de l’information
et de la communication (TIC) 140
3 2 2 La classe inversée 140
3 2 3 La gamifcation 141
3 3 Le rôle de l’enseignant dans le cadre
d’un enseignement hybride 141
Conclusion 143
Références 144










XVIII Relations éducatives et apprentissage
Chapitre 13.
Les contributions potentielles du TNI au passage de l’abstrait
au concret dans un contexte de la mathématique et de la science
et technologie : donner un sens aux apprentissages 147
Josée Gagnon et Ghislain Samson
1 Situation problématique : les défs de l’enseignement
dans le domaine de la mathématique et de la science
et technologie 148
1 1 L’apprentissage des disciplines scientifques 149
1 2 L’utilisation du TNI en classe 149
1 3 Le passage de l’abstrait au concret 150
1 4 Le passage de l’abstrait au concret à partir du TNI 150
2 Cadre de référence : mieux connaître les défs de l’enseignement 151
2 1 De l’abstrait au concret 151
2 2 Le TNI et la visualisation 152
2 3 Le passage de l’abstrait au concret à partir du TNI 152
3 Méthodologie : les opérations et les procédures de collecte
et d’analyse de données 153
4 Résultats : le TNI et les situations d’apprentissage nécessitant
le passage de l’abstrait au concret dans les classes de
mathématique, de science et de technologie 153
4 1 Le TNI dans les classes de mathématique, de science
et de technologie 154
4 2 Le TNI et les situations d’apprentissage nécessitant
le passage de l’abstrait au concret 155
4 3 Le TNI et les contraintes liées à son utilisation
dans les situations d’apprentissage nécessitant
le passage de l’abstrait au concret 156
Discussion et conclusion : l’importance de tenir compte de l’étape
d’abstraction dans la pratique pédagogique et la relation aux savoirs 156
Références 157
Chapitre 14.
Une réfexion à l’intention des directions d’école sur la relation
éducative avec leur équipe-école favorisant l’intégration effcace
des TIC par le projet éducatif 161
Stéphanie Miller
1 Le portrait de la situation actuelle des TIC en milieu scolaire
primaire et secondaire québécois 162
2 Les compétences quant à l’utilisation des TIC en milieu scolaire 163
2 1 La compétence technologique dans la formation des jeunes 163
2 2 La compétence technologique dans la formation
professionnelle des enseignants 164











Table des matières XIX
2 3 La compétence technologique professionnelle
des directions d’école 165
2 4 Les rôles prescrits des directions d’école associés
à l’intégration des TIC 165
2 5 Des caractéristiques pour une intégration réussie
des TIC à l’école 166
3 La relation éducative direction d’école et équipe-école 167
3 1 La nécessité d’un changement systémique
par le projet éducatif 167
3 2 Un encadrement pédagogique adapté 168
3 3 Les communautés d’apprentissage professionnelles,
un lieu de coconstruction du savoir 169
Conclusion : une relation éducative misant sur la collaboration
et le leadership pédagogique 171
Références 171
Conclusion 175
Sylvie Ouellet
Notices biographiques 177



Introduction
Sylvie Ouellet, Jérémie Anka-Thibaudeau et Allison Brennan
Bien que le sujet soit traité depuis plusieurs décennies, aborder la relation
éducative et son incidence sur l’apprentissage reste toujours d’actualité. À partir
de ce constat, les questionnements sur le soutien à l’engagement scolaire de
nos jeunes, pour qu’ils s’épanouissent à l’école, tout autant que sur le renouvel
lement des pratiques enseignantes ont guidé nos réfexions. Ainsi, nous désirons
partager avec l’ensemble des acteurs scolaires les problèmes, les enjeux et les
solutions que nous explorons actuellement.
Plusieurs auteurs, comme nous le verrons dans ce collectif, soutiennent
l’idée que la relation éducative devrait faire partie de nos interventions péda­
gogiques ainsi que des cursus de cours en formation en enseignement. Dans
le but de répondre à cette idée, un processus d’apprentissage par projet a été
proposé à un groupe d’étudiants inscrits à la maîtrise à l’Université du Québec
à Trois­Rivières (UQTR). Le projet soumis au groupe d’étudiants de deuxième
cycle consistait à établir des liens entre le thème principal du cours « Relation
éducative et apprentissage » et leur propre objet de recherche. Les participants
au cours PDG6026 ont tous contribué de près ou de loin au développement de
cet ouvrage, soit par l’écriture d’un chapitre, par l’arbitrage fait par les pairs
1ou encore par le partage d’idées pour la bonifcation des textes proposés . Par
conséquent, quatorze chapitres sont présentés dans ce collectif portant sur
autant de thèmes liés à la relation éducative, précédés de la préface de Liliane
Portelance, alors directrice des études de deuxième cycle du Département des
sciences de l’éducation à l’UQTR.
L’ensemble des chapitres est regroupé en trois parties : le rapport à
l’élève, le rapport aux intervenants et le rapport à la technologie. Le chapitre 1 de
Sylvie Ouellet portant sur la relation éducative en contexte de diversité scolaire
installe un cadre de référence pour l’ensemble des chapitres qui suivront. Dans
le chapitre 2, Annabelle Fortin, Nancy Gaudreau et Luc Prud’homme abordent
1. Plusieurs auteurs ont travaillé et cosigné leur chapitre avec un ou plusieurs membres
de leur comité de direction de recherche ou de professionnels superviseurs ; nous
remercions ces derniers personnellement.
­2 Relations éducatives et apprentissage
l’exploitation d’un système d’émulation en classe et ses enjeux pour la relation
éducative. Pour clore cette partie, Mylène Renaud suggère, dans le chapitre 3,
une réfexion sur l’animal comme médiateur dans la relation éducative.
Dans la deuxième partie, un ensemble de huit chapitres traitent de la
relation éducative par rapport à l’intervenant, qu’il soit enseignant, éducateur
ou parent. Un regard sur la conscience professionnelle proposé par Marie­Ève
Dupont Plamondon et Liliane Portelance, au chapitre 4, amorce cette partie.
Par la suite, l’importance de l’accompagnement pour optimiser les pratiques
inclusives en milieu de garde en tenant compte des relations éducatives comme
point d’ancrage est présentée au chapitre 5 par Annie Claude Dubé. Dans le
chapitre 6, Audrée Anne Tremblay Laprise aborde une réfexion peu docu ­
mentée, c’est à dire le tutoiement du groupe classe, en faisant une incursion
vers une pratique pédagogique réfexive de la relation éducative. Paul Herbert
propose au chapitre 7 une argumentation sur la compétence interculturelle,
gage de pertinence et de respect dans la relation éducative, en attirant notre
attention sur l’importance de se déconstruire avant de bâtir ensemble. Puis, les
stratégies pédagogiques créatives nécessaires pour favoriser la relation éduca­
tive sont traitées au chapitre 8 par Sylvie Ouellet et Annie Claude Rainville. Par
la suite, un processus d’élaboration de situations d’apprentissage est présenté
au chapitre 9 pour les enseignants en anglais, langue seconde, par Annie Marie
Demers, Julie Lamarche et Johana Monthuy­Blanc. Ces auteures nous invitent
à une réfexion sur l’intervention éducative et l’hypersexualisation chez les
jeunes. À la fn de cette partie, Karl Normandin (chapitre 10) et Natacha Tardif
(chapitre 11) visitent la relation éducative du point de vue des parents, d’un
côté, en abordant l’engagement des parents dans le processus d’apprentissage
d’une langue seconde de leur enfant et, de l’autre côté, en portant un regard sur
l’engagement des parents compétents auprès de leur enfant ayant un trouble
du spectre de l’autisme.
La dernière partie de cet ouvrage veut mettre en lumière la technologie
et la relation éducative selon trois perspectives. Guy Gervais, au chapitre 12,
initie les enseignants à un modèle d’avenir en pédagogie, soit l’enseignement
hybride au secondaire. Josée Gagnon et Ghislain Samson, au chapitre 13,
souhaitent donner un sens aux apprentissages en contexte de mathématique,
de science et de technologie en évaluant les contributions du tableau numé­
rique interactif (TNI). Finalement, au chapitre 14, Stéphanie Miller s’adresse aux
directions d’école et à leur équipe afn de réféchir sur une intégration scolaire
effcace des technologies de l’information et de la communication (TIC) par le
projet éducatif, favorisant ainsi la relation éducative.
Ce collectif, portant sur la relation éducative et l’apprentissage,
souhaite suggérer des idées, susciter des réflexions, apporter des pistes de
solution aux personnels scolaires, donner de l’espoir aux parents et surtout
favoriser un accompagnement signifcatif des élèves aux prises avec des diff ­
cultés à réussir l’école pour réussir à l’école, comme le dirait Antoine Baby. La
­­­­­­­­­Introduction 3
contribution de ces auteurs, tous professionnels de l’éducation, du milieu de
la petite enfance à celui de la réadaptation, en passant bien sûr par le milieu
scolaire, sont, à l’heure d’écrire ces lignes, engagés dans une formation continue
de deuxième cycle. Or cet engagement nous montre un aperçu des chan gements
souhaités par les professionnels de l’éducation désirant participer à l’identifca ­
tion des problèmes, à la recherche de solutions et aux discussions sur les pistes
de résolution de problèmes vécus dans leurs milieux. C’est avec un immense
plaisir que nous vous présentons cet ouvrage collectif, en espérant qu’il soit un
outil de réfexion pour votre milieu professionnel.Relations éducatives
et apprentissage
Regards diversifi és de professionnels
en éducation et futurs chercheurs
L’école est avant tout un lieu de relations, une microsociété où les
expériences du vivre-ensemble forment à la diversité et à la tolérance. La relation
éducative occupe une position cruciale dans ce contexte. Elle conditionne,
en quelque sorte, la persévérance et la réussite. Les enseignants ont ainsi
une responsabilité importante et doivent voir à la gestion et à la régulation
de leurs interactions avec les élèves. Comment agir pour que ces
interactions suscitent le plus possible les effets escomptés chez l’éduqué ? Sur
quelles composantes de la relation éducative l’éducateur peut-il agir ?
eLes textes de cet ouvrage, rédigés par des étudiants de 2 cycle en
éducation de l’Université du Québec à Trois-Rivières, permettent de mieux
comprendre la relation éducative et son incidence sur l’apprentissage. Les
interactions entre les acteurs des situations éducatives sont abordées sous
leurs aspects cognitif, affectif et social, à la lumière de résultats de recherche
en éducation. De la gestion de classe et de l’intervention pédagogique aux
compétences et à la créativité de l’enseignant en passant par la collaboration
et l’utilisation de la technologie, plusieurs sujets sont traités.
Les auteurs, guidés par des principes d’équité et d’engagement
professionnel, ont pour objectif de suggérer des idées, de susciter des
réfl exions, d’apporter des pistes de solutions aux personnels scolaires, de
donner de l’espoir aux parents et de favoriser un accompagnement
signifi catif des élèves aux prises avec des diffi cultés pour ainsi construire une
meilleure école.
Sylvie Ouellet, Ph. D. en psychopédagogie, est professeure titulaire en adaptation
scolaire à l’Université du Québec à Trois-Rivières. Ses recherches portent sur la
relation authentique et sur la créativité en éducation. Elle est membre de la Chaire
de recherche Normand-Maurice et du Laboratoire international sur l’inclusion
scolaire (LISIS).
Avec la collaboration de Jérémie Anka-Thibaudeau, Allison Brennan, Anne-Marie Demers,
Annie-Claude Dubé, Marie-Ève Dupont-Plamondon, Annabelle Fortin, Josée Gagnon, Nancy
Gaudreau, Guy Gervais, Paul Herbert, Julie Lamarche, Stéphanie Miller, Johana Monthuy-Blanc,
Karl Normandin, Sylvie Ouellet, Liliane Portelance, Luc Prud’homme, Annie-Claude Rainville,
Mylène Renaud, Ghislain Samson, Natacha Tardif et Audrée-Anne Tremblay-Laprise.
,!7IC7G0-feccgg!
PUQ.CA
ISBN 978-2-7605-4226-6

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Le commerce international, 4e édition

de presses-de-l-universite-du-quebec

Hydraulique et hydrologie, 2e édition

de presses-de-l-universite-du-quebec

Conception de bases de données avec UML

de presses-de-l-universite-du-quebec

suivant