Réussir sa première classe

De
Publié par

Quoi de plus émouvant mais aussi de plus stressant pour un jeune professeur débutant que de prendre en charge sa première classe à l'école !
D'autant plus que, depuis la rentrée 2010, les professeurs débutants se retrouvent face à une classe sans avoir bénéficié d'une formation suffisante…
Ils trouveront dans ce livre ce qu'ils ne trouvent pas dans leur formation et qui est essentiel pour enseigner.
Il peut s'agir de notions concernant le savoir-être : attitudes vis-à-vis des élèves selon les situations ; ou le savoir-faire : quelles méthodes utiliser, comment gérer son temps, comment évaluer…
Cet ouvrage, véritable outil de soutien et de perfectionnement au quotidien, rédigé dans un style simple et direct, est facile d'accès, très opérationnel et synthétique. Le lecteur y trouvera de nombreux exemples et cas concrets, ainsi que des astuces et des modèles.
À l'heure où de nombreux enseignants expriment leur désarroi devant l'évolution de la profession, « Réussir sa première classe » deviendra le compagnon indispensable du jeune professeur pour mener à bien son travail pédagogique.
Publié le : lundi 18 novembre 2013
Lecture(s) : 130
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782710125808
Nombre de pages : 256
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Ostiane Mathon
Réussir sa première classe
© ESF éditeur, 2012 Division de Intescia - SAS au capital de 4 099 168 € 52, rue Camille-Desmoulins, 92448 Issy-les-Moulineaux Cedex Président : Alexandre Sidommo - Directeur de publication : Antoine Duarte www.esf-editeur.fr ISBN : 978-2-7101-2580-8 ISSN : 1158-4580 e Le Code de la propriété intellectuelle n’autorisant, aux termes de l’article L. 122-5, 2 et e 3 a, d’une part, que les « copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective » et, d’autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d’exemple et d’illustration, « toute représentation ou reproduction intégrale, ou partielle, faite sans le consentement de l’auteur ou ses ayants droit, ou ayants cause, est illicite » (art. L. 122-4). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que ce soit, constituerait donc une contrefaçon sanctionnée par les articles L. 335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.
Sommaire
Avant-propos, Philippe Meirieu
Avant le grand jour…Démarrez du bon pied
1. Le jour J - Une étape, pas une fin
Jour J, heure H
Le temps de l’accueil
Faire comprendre aux élèves le sens de l’école
Le contrat de vie collective
2. S’organiser et planifier - Une nécessité absolue
Délimiter sphère professionnelle et sphère privée
Programmer sans se figer dans le programme
Penser l’espace et le temps de la classe
Concevoir et mettre en place des situations d’apprentissage
Les mots clés de l’apprentissage
Deux idées pratiques pour aider les élèves à coopérer et à s’organiser
3. Observer pour mieux enseigner - Face à la complexité d’enseigner
Se connaître soi-même
Connaître ses élèves
Comprendre la complexité d’enseigner
Comment faire face à cette complexité
4. L’adaptation, un moyen au service de l’apprentissage - Un principe clé
Diversifier les approches pédagogiques
Les consignes, base de la relation pédagogique
Moduler les rythmes
Personnaliser, individualiser et personnifier l’enseignement
5. Faire équipe, une compétence essentielle - Avec les élèves, les parents, l’établissement, les réseaux
Fédérer le groupe-classe
Travailler avec les parents
Collaborer en équipe d’école
Se joindre aux réseaux sociaux
6. Faire la classe au quotidien - Aider les élèves à apprendre
Différencier enseigner et apprendre
Comment évaluer ?
Oser des détours pédagogiques
La question des devoirs à la maison
7. La discipline en classe - Vers une autorité éducative
Reconnaître les besoins des élèves
Poser un cadre sécurisant
Instituer la notion de contrat
Exiger avec bienveillance
Quatre clés pour une autorité éducative réussie
8. Le métier d’enseignant - Représentations, tensions et enjeux
Un métier soumis aux représentations
Un métier en perpétuelle évolution
Faut-il ou non se syndiquer ?
Pour conclure : un bouquet de paroles solidaires
Bibliographie - Webographie
Bibliographie utile
Webographie utile
Index des notions
Index des auteurs cités
Qu’est-ce que « Le Café pédagogique » ?
Avant-propos
On raconte qu’un jour, le grand acteur Louis Jouvet, à la sortie d’un de ses cours de théâtre, fut abordé par une étudiante qui lui avoua : « C’est merveilleux, Maître… Vous savez, quand je suis en scène, je n’ai absolument pas le trac. » Et le Maître lui répondit, impassible : « Ne vous inquiétez pas… Avec le talent, ça viendra ! » La leçon ne concerne pas que les arts de la scène ! Et tout enseignant chevronné pourrait la reprendre à son compte. Entrer dans une classe, faire face à une vingtaine ou une trentaine d’élèves plusieurs heures par jour, s’imposer un devoir de transmission, d’appropriation, d’émancipation, sans jamais se résigner à l’échec d’un élève, gérer, au quotidien, un groupe toujours plus ou moins imprévisible, faire face, à la sortie, aux demandes de justification des parents, rendre régulièrement des comptes à son inspecteur… Voilà qui justifie, pour le moins, d’être inquiet ! Sigmund Freud a même parlé, à propos de l’éducation, d’un « métier impossible », l’assimilant aux deux autres métiers impossibles selon lui, la psychanalyse et la politique. Et il est vrai qu’éduquer est une gageure : c’est permettre à un « petit d’homme » de devenir un « petit homme », en sachant que lui seul peut apprendre et grandir, mais qu’il ne peut pas le faire sans l’aide des adultes. Le grand mérite du livre d’Ostiane Mathon est de ne pas occulter la difficulté de l’entreprise, mais d’en faire, en quelque sorte, une chance pour débuter dans l’enseignement ! Elle ne croit pas à l’existence de recettes magiques qui permettraient de garantir la « tenue de classe » au moindre coût. Mais elle n’abandonne pas pour autant le jeune enseignant à l’improvisation en misant sur son seul charisme, pas plus qu’elle ne le réduit à une « machine à enseigner » chargé de mettre en application, de manière mécanique, des protocoles didactiques… C’est qu’Ostiane Mathon connaît la pédagogie de l’intérieur, d’abord comme praticienne, ayant acquis dans son domaine, une remarquable expertise, ensuite comme chercheuse, ayant assimilé les principaux apports de la tradition et de la recherche pédagogique. C’est pourquoi son livre comporte les trois caractéristiques essentielles qui permettent de « réussir sa première classe »… et toutes les autres. D’abord, une attention extrême à ce que Célestin Freinet a mis en lumière avec tant d’autres, le « matérialisme pédagogique ». Beaucoup de choses, dans l’enseignement, se jouent dans la préparation technique de la salle, dans la préparation des matériaux et des outils, dans l’affichage des consignes, dans la mise en place de rituels. Il faut « instituer l’École » dans la classe avant même que les élèves y entrent… Ensuite, ce livre explique remarquablement que, tout en ayant tout préparé, il faut savoir accueillir ce qui vient, saisir les indices et les informations qui permettent de réguler au fur et à mesure le travail : « programmer sans figer », précise Ostiane Mathon… Enfin, on trouve dans cet ouvrage, en une trame structurante, le principe même de l’attitude pédagogique qui permet de « réussir toute classe » : associer étroitement, à l’égard de chaque élève, la bienveillance et l’exigence, prendre chacune et chacun « là où il en est », non pas pour le laisser là où il est… mais pour l’accompagner le plus loin possible. « Il faut toujours se mettre à la portée des élèves, expliquait la grande pédagogue Maria Montessori. Mais jamais à leur niveau. » Je suis convaincu qu’elle aurait beaucoup aimé le livre que vous allez lire. Philippe Meirieu Professeur à l’université Lumière-Lyon 2
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.