//img.uscri.be/pth/9cb36625b8d1953db3cd38ee5a76027f6ad40ec1
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 22,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Un coeur d'enfant ?

De
274 pages
L'expérience de l'enfant a acquis, durant les deux derniers siècles, une centralité totalement nouvelle : cet ouvrage en proposera donc la généalogie. Il explorera les pratiques et les techniques (éducatives, pédagogiques) qui organisent la production de son être intérieur et intime, la configuration et la formation, en lui, d'un sujet. Distribuée en deux volumes, cette enquête retracera la naissance et le développement des stratégies de subjectivation et de configuration de l'être enfantin.
Voir plus Voir moins
Éric Dubreucq
Un cœur d’enfant ?
Enquête généalogique sur l’expérience de l’enfant
Tome 2
Socialiser et libérer
© L’Harmattan, 2017 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris
http://www.editions-harmattan.fr
ISBN :978-2-343-12185-7 EAN :9782343121857
Un cœur d’enfant
Enquête généalogique sur l’expérience de l’enfant
TOMEII Socialiser et libérer
Recherches et innovations sur et pour des enseignants et des formateurs Collection dirigée par André de Peretti, Jean Guglielmi, Dominique Violet La formation des enseignants et des formateurs nécessite des recherches et des innovations qui se distribuent sur un continuum allant de la maîtrise des savoirs à la maîtrise professionnelle et pour un autre qui lui est orthogonal de la formation initiale à la formation continuée voire à l’éducation permanente. D’origines différentes ces recherches et ces innovations restent confidentielles et réservées à un petit cercle de professionnels informés. Or, ces nombreux travaux d’études et de recherches sont indispensables aux chercheurs, aux praticiens de l’enseignement et de la formation toujours en quête de solutions pour les multiples problèmes qu’ils rencontrent. Il faut par conséquent faire circuler cette information. C’est le but de cette collection car enseignants, formateurs, chercheurs en éducation et décideurs sont en mesure d’en bénéficier si elle leur est communiquée dans une forme « allant à l’essentiel », format, nombre de pages limité, résumés et mots clefs significatifs. Déjà parus Éric DUBREUCQ,Un cœur d’enfant, Enquête généalogique sur l’expérience de l’enfant, tome I, S’émanciper et s’épanouir,2017. Éric DUBREUCQ,Les révolutions de l’éducation en France, 15 leçons de philosophie de l’éducation sur la laïcité, 2016. Christian PELLOIS (& al.),De l’expérience à la recherche, l’entretien d’aide et de conseil : comment mieux prendre en compte les différences ? Tome I : références et problématique, Tome II : méthodes et résultats, 2014. Pierre STATIUS (dir.),Le métier d’enseignant aujourd’hui et demain. Colloque organisé par la CDIUFM et l’ENS-Lyon, en collaboration avec l’IFE et le Cerphi, les 24-26 octobre 2012, 2013. Pierre STATIUS,De l’éducation des modernes : réflexions sur la crise de l’école à l’âge démocratique, 2009. Edmé Michel Y. ZINSOU,L’Université de Côte d’Ivoire et la société, 2009. Françoise SÉRANDOUR,De la parole à l’écriture en terrains scolaires et social, 2007. Paul ROBERT,Le travail créatif : pour un retour au développement et à la croissance, 2007. M. BEAUVAIS, C. GÉRARD, J.-P. GILLIER,Pour une éthique de l’intervention, 2006. Dominique DELASSALLE (coordonné par),L’apprentissage des langues à l’école : diversité des pratiques(2 tomes), 2005. Christian GÉRARD,Diriger dans l’incertain, 2005. Cécile ALBERT,Éducation de la personne et pédagogies innovantes, 2005. Yves DURAND,Une technique d’étude de l’imaginaire 2005 Anne LE ROUX (Coordonnatrice),Enseigner l’histoire-géographie par le problème ?, 2004.
Éric Dubreucq
Un cœur d’enfant
Enquête généalogique sur l’expérience de l’enfant
TOMEII Socialiser et libérer
DU MÊME AUTEUR
Une éducation républicaine. Marion, Buisson, Durkheim, Paris, Vrin, 2004
Les révolutions de l'éducation en France. 15 leçons de philosophie de l'éducation sur la laïcité, Paris, L'Harmattan, 2016
Un cœur d'enfant, tome I :S'émanciper et s'épanouir, Paris, L'Harmattan, 2017
6
Ce second volume, sous le titre :Socialiser et libérer, forme la suite de l’enquête entamée dans le précédent –S’émanciper et s’épanouir. Dans celui-ci, un examen des pratiques et des techniques pédagogiques et éducatives parcourant un certain nombre de lieux pratico-discursifs de production du cœur et de l’intériorité enfantine a permis d’exhumer la succession de plusieurs stratégies de subjectivation et, particulièrement,les rapports d’accord et d’opposition entre une culture chargée d’assurer la germination du sujet dans l’enfant et, d’autre part, un projet d’émancipation culminant tantôt dans sa libération, tantôt dans sa socialisation. Ilcommencera par l’examen de cette stratégiede socialisation, celle e e qui se formule vers la toute fin du XIX siècle et le début du XX siècleprincipalement dans les œuvres de Durkheim –qui exige au contraire que les et formes et les normes de son être lui soient inculquées par des procédures destinées ànormernorme, la parole et le maître1 : « La  son être (chapitre »). J’étudierai ensuite, dans le mouvement de l’“éducation nouvelle”, deux grands dispositifs de l’art de libérer l’enfance, d’en cultiver les élans pour leur permettre de faire naître une société dans laquelle pourra s’effectuer leur libération, laquelle doit s’opérer par le déploiement de leur vie, de leur travail et de leurs élans. Deux “utopies”et deux systèmes de pratiques, on le verra, irriguent cette stratégie de libération : celle de la formation d’une école organisant la vie sociale des enfants pour permettre leur travail et leur développement (chapitre 2 : « La société des enfants »), et celle de la transformation de l’école en «école-atelier », dans laquelle le travail de l’enfance renouvelle la société en lui empruntant son organisation laborieuse (chapitre 3 : «L’enfance des sociétés »). Enfin, je reviendrai, pour finir, sur ce qui accompagne et sous-tend toutes ces procédures de subjectivation : un pouvoir prenant la forme d’une «pastorale de l’enfance» (chapitre 4).
7
CHAPITRE1
LA NORME,LA PAROLE ET LE MAÎTRE
Il y a un caractère commun à toutes les actions que l’on appelle communément morales, c’est qu’elles sont toutes conformes à des règles préétablies. Se conduire moralement, c’est agir suivant une norme, déterminant la conduite à tenir dans le cas donné avant même que nous n’ayons été nécessités à prendre un parti.Durkheim,L’Éducation morale
Dans ce chapitre, une étude approfondie du cours de Durkheim sur LÉducation moralepour objet une autre stratégie que celle, abordée à la prendra fin du tome précédent, de l’amouret de la culture de l’être germinal de l’enfant: celle de la configuration de l’individualité dans lenfant par un travail dinculcation des normes, c’est-à-dire sasocialisation. De Buisson ou Kergomard à Durkheim, le retournement paraît évident: ne s’agit-il pas de l’accentuation, voire du paroxysme, dans l’éducation, des tendances à modeler les enfants en leur imposant les normes de leurs comportements et de leur existence ? Certes, on peut difficilement nier le caractère disciplinaire et autoritaire de la manière dont Durkheim présente la constitution progressive, dans lenfant, dune personnalité individuelle normale et normée : ce caractère est au contraire explicite et affirmé. À la définition de lsocialisation méthodique de la jeune génération », céducation comme « est-à-dire comme « action exercée par les générations adultes sur celles qui ne sont pas encore mûres pour la vie sociale », dont lest « « objet » de susciter et de développer chez lenfant un certain nombre détats physiques, intellectuels et 1 moraux » , correspond le travail de formation normative exposé dans les leçons sur LÉducation morale. Socialiser lenfantsuppose d’inscrire en lui le système des formes et des normes, des principales manières de penser, de sentir et dagir constitutives dune société et dune époque. Et, dans la mesure où ces normes sont souvent « morales », tantôt en ce sens quelles appartiennent à un autre ordre que celui des déterminations matérielles et physiques, tantôt parce quelles constituent les valeurs et les « grandes idées morales » dune époque, socialiser lenfant, cest également le moraliser, procéder à un travail dinculcation formant en lui sa nature
1 .Cfin F. Buisson,Durkheim, art. « Éducation », . É. Nouveau Dictionnaire de Pédagogie et d’Instruction Primairerepris in Durkheim,532 a-b ; , Paris, Hachette, 1911, p. Éducation et socio-logie, Paris, Alcan, 1922, p. 49.
9