//img.uscri.be/pth/1efb55549d54beee211c0257b0422cd32ccfdf4b
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Infrastructures routières et développement socioéconomique dans le Mayombé (RDC)

190 pages
Ce livre se consacre à la réflexion sur la corrélation entre l'infrastructure routière et le développement socioéconomique. C'est en s'appuyant sur un ensemble très large de variables sociales et économiques jugées pertinentes que cette étude tente de contribuer à la construction d'un dispositif des variables aptes à saisir les changements entraînés par l'intervention du projet routier basée sur la technologie HIMO.
Voir plus Voir moins

Infrastructures routières Papy Bonkena Bokombola
et développement socioéconomique
dans le Mayombé (RDC)
La présente étude se consacre à la réfexion sur la corrélation entre
l’infrastructure routière et le développement socioéconomique. C’est
en s’appuyant sur un ensemble très large de variables sociales et
économiques jugées pertinentes que cette étude tente de contribuer Infrastructures routières à la construction d’un dispositif des variables aptes à saisir les changements
entraînés par l’intervention du projet routier basée sur la technologie HIMO.
Malgré quelques différences, la plupart des variables/indicateurs et développement socioéconomique
gardent les mêmes tendances évolutives dans ces différentes régions.
Au-delà de notes de succès socioéconomique enregistré, des points dans le Mayombé (RDC)
d’attention subsistent et méritent des réfexions correctives dans une
logique de poursuite et d’extension des activités de réhabilitation
routière, notamment la persistance d’inégalités de genre dans les chances
d’accès au travail, l’absence d’actions complémentaires devant appuyer les
activités agropastorales et la persistance de la problématique de prise en
charge de l’entretien du réseau réhabilité par les ressources tant locales,
provinciales que nationales.
L’étude repose essentiellement sur les données secondaires
consignées dans les différents documents et rapports en les analysant
dans une approche comparative avec les résultats obtenus par d’autres
études réalisées en République Démocratique du Congo et dans d’autres
régions en Afrique subsaharienne, dont particulièrement le Burkina Faso
et le Bénin.
Papy Bonkena Bokombola est né le 18 mai 1975 à
Mbandaka en République Démocratique du Congo. Il est
ingénieur agronome (orientation : économie agricole) et
possède un Master en Développement, Environnement et
Sociétés de l’Université de Liège/Gembloux Agro-Bio Tech
(Belgique). Actuellement il est Chef des Travaux à la Faculté des Sciences
Agronomiques de l’Université de Kinshasa et Doctorant à l’Université de
Liège et à l’Ecole Régionale Post-Universitaire d’Aménagement et de Gestion
Intégrés des Forêts et Territoires Tropicaux (ERAIFT/RDC).
ISBN : 978-2-343-04064-6
19 e
Infrastructures routières et développement socioéconomique dans le Mayombé (RDC)
Papy Bonkena Bokombola

Infrastructures routières et développement socioéconomique
dans le Mayombé (RDC)
Collection Études africaines
dirigée par Denis Pryen et son équipe

Forte de plus de mille titres publiés à ce jour, la collection « Études africaines »
fait peau neuve. Elle présentera toujours les essais généraux qui ont fait son
succès, mais se déclinera désormais également par séries thématiques : droit,
économie, politique, sociologie, etc.

MAKENGO NKUTU (Alphonse), L’essentiel de droit public. Le cas de la République démocratique du
Congo, 2014.
VILLASANTE CERVELLO (Mariella), Le passé colonial et les héritages actuels en Mauritanie. État des
lieux de recherches nouvelles en histoire et en anthropologie sociale, 2014.
HINNOU (Patrick), Négocier la démocratie au quotidien, 2014.
CIJIKA KAYOMBO (Chrysostome), Quelles stratégies pour une éducation idéale en Afrique ?, 2014.
OWONO-KOUMA (Augusto), Les essais de Mongo Beti : développement et indépendance véritable de
l’Afrique noire francophone, 2014.
DOUI-WAWAYE (Augustin Jérémie), Repenser la sécurité en République centrafricaine, 2014.
ELOUGA (Martin) sous la dir. de, Les Tikar du Cameroun central. Ethnogenèse, culture et relations avec
les peuples voisins, 2014.
DIARRA (Mohamed Abdoulay), Profession : marabout en milieu rural et urbain. L’exemple du Niger,
2014.
TOLNO (Charles-Pascal), Afrique du Sud, Le rendez-vous de la violence, 2014.
YAO (Koffi Matin), Famille et parentalité en Afrique à l’heure des mutations sociétales, 2014.




Ces dix derniers titres de la collection sont classés
par ordre chronologique en commençant par le plus récent.
La liste complète des parutions, avec une courte présentation
du contenu des ouvrages, peut être consultée
sur le site www.harmattan.fr

Papy BONKENA BOKOMBOLA






Infrastructures routières
et développement socioéconomique
dans le Mayombé (RDC)



















































© L'HARMATTAN, 2014
5-7, rue de l'École-Polytechnique ; 75005 Paris

http://www.librairieharmattan.com
diffusion.harmattan@wanadoo.fr
harmattan1@wanadoo.fr

ISBN : 978-2-343-04064-4
EAN : 9782343040646
1. %2 HW6DLHOOD*D %ULK pHV VILOOHVED HQ ?PH (1$
DHQYDLQDQEDVLUPXDKQ
?PRQpSR )76+,0$1QQ\ *$
REMERCIEMENTS
Cet ouvrage est le fruit de mes recherches menées conjointement à l’Institut
d’Etudes du Développement de l’Université Catholique de Louvain et à l’Unité
d’Economie et Développement Rural de Gembloux Agro-Bio Tech/Université
de Liège. Il reprend les différents chapitres d’un Travail de Fin d’Etudes de
Master en Développement, Environnement et Sociétés soutenu en septembre
2011 à Gembloux Agro-Bio Tech/Université de Liège.
Je tiens à remercier pour les remarques qui m’ont été formulées lors de la
soutenance les membres de mon jury :
- Monsieur Philippe Lebailly, Professeur et Responsable de l’Unité d’Economie et
Développement Rural de Gembloux Agro-Bio Tech/Université de Liège, qui a de
plus bien voulu assurer la direction de ce travail,
- Monsieur Baudouin Michel, Professeur à Gembloux Agro-Bio Tech/Université de
Liège,
- Monsieur Etienne Verhaegen, Professeur à l’Université Catholique de Louvain.
Mes vifs et sincères remerciements vont particulièrement à Fanny Tshimanga,
mon épouse, pour son soutien moral inestimable. Elle a toujours encouragé et
a accepté mes projets… Je dis à nos filles Brihanna, Gabriella et Savannha
Bonkena à qui je porte toute mon affectation, qu’elles peuvent être fières de
leur Papa. Merci à toi Nicole Tshimanga dont la présence à Bruxelles m’a
permis de supporter la solitude durant mon séjour en Belgique.
Que Messieurs Toussaint Molenge et Papy-Paul Lolatui acceptent mes
remerciements pour leurs encouragements et pour avoir répondu sans
hésitation à toutes mes demandes d’informations récentes et complémentaires
sur le Mayombe (contemporain).
Par ailleurs, la réalisation de l’étude et la publication de ses résultats n’auraient
pu être menées à bien sans l’assistance scientifique de Madame Christine
Fadeur de l’Unité d’Economie et Développement Rural de
Gembloux/Université de Liège et l’appui financier du Conseil interuniversitaire
de la Communauté française de Belgique – Commission Universitaire pour le
Développement (CUD).
SDGO &HXUF
UHV QWVHUD
Dp
PHQW VVDQWH LQWpU WLEO XVFHS
SHQGDQW UH DWWHQG
V QVHPEOH O?H
SURGXFWLYLWp
VVSURGXV VWLUDGHV WDGLUL V SUpRFFXSpSDU OHX
VVVHPHVWLG? U IL UR UqV UW WHUPH
V VH SR
REOqPHV SU G?LPPHQVH
?W SRXU OD
HPG GO PpG
UH WUXFLQIUDWX GH UWQVSUD V/H URXWH W VRQEOHWLFUD
V V V RQUp W EpQpIL
UHVWUXWXIUD UHV URX VVH ROUL PSWH
UH XWL WUR SRU UDQWOHR?WGXF UD UL[EXGXF WGXSH VH Up
IR
HOOH LQIRU HQWH UHSUp QH XWUH
V /H VWqV\ VF IL W ILUDSDVF VW QWPHUH UWL
VDQW QGXL QH
GH
FRQWUDGLFWRLUHV V GH LRQV VSR GL SX

D5VPFV5DWPpDVFGRIQIVQLXGOpUXpQQLRIHSLHRUHGWGVHFDVXHUHDHVVHOWRLDGLHWLVUjSDWFHSDDHXF&RHFVFRHWFVLGUR/VLOIUPRHHpQGQOGUXDVGUVJUOHTGUWHQqVVUVDHWXHUWURWISHqLOVHODSGVWWpLVLWGL'VHDLHGLQRXpHHXSSKVpX,WLOGXUVpIXDWWVVVPRV?WLVQFHHFUWLUVFDQRHLJUVUDHWDHYVVVWLOVGVPGUWVFWVWVHLGVGWDHQjVRGPPGPVPFXLL"O/VHUVRUX/VR'QGVUVHROQVOUVWXSWODjDHVRPSIUpUVPGRJFUTJOHUWDGUFWHGGGFVRWDVXVUV[LXWSFQVRQQHHOWRVFTDOXHHWOOHHWVXXSURFHXTGXPHV/WUFKHLUV(SLRQX&W$)RJWH?DEQUWSVpVSDOXDY3LRDXSVUIGGHDSRHPGLVH\LQSQVRGXVUVpLWIDDSWHGSQOXHSJVRDDDXFQRRHVUQEjHVLGWQLVQFYWHHVLHPHQWHWJHXULHGpJHFVHS&DDOWGUHXVFVGDVSXRXGDWVFUWVVVVQFHVURV/VSUR
UHS OHXUVHQ pV FLYLOWDQWV RX LOLWDLUHV
RXU HW XEOLFV XYRLUV OH SRXU HYHQX GH FHRXU O?XQ LTXH XYHQW H FRQV
RGXFWLYH G?DFWLYLWpV SHX OH TXH UTXHU UHPD H FR QYLHQW O IRLV QQDQWH
ORFDOH W pJLRQDOH DOLW p XQH FXPXODWYH FDGDV HQ LQGLUHFWH DOLW p
QRWDPPH GXLVDQ W pJDOHV
G?LQWH SU pWDWLRQV SRV LELOLWp GHV HW S{W GHV PXOWLSOLFLWp
[WHV H qJOHPHQ GH SHU LWLRQ XQH SDU FDUHLVFWpU
LO DU FRPSOH[H
GH V HPHQW pYHORSS DX PDMHXUH RQ WUDLQWH
FDOLWLV OD H LW FH TXH RXW FHV DOH LRQVV
WW XMRXU pOHYp
O?pWDW H QX
HV HOOH SDU pKD LOLWDWLRQ ?X QH FLpV
FH [H DLQVV H
GH FW H D FRQVLGpUDEOHPHQ qYHQWJU L GLIILFXOW
US FH GH RPPH DWLRUFLDOLV Q OD XUSOXV XQ JpQpUHU H FDSDEOHV
RQ GXFWHX OHV OR H SD\V pJLRQ HV OXSDUW OD DQV HW HQGRJqQHV
FWHXUV H GH PXOW G? XQH XOWpV OH HV GX LYLWFWp OD H QLYHDX DLEOH
rWUHSHQVpjOR QJWHUPH GpYHORSSHPHQWDJULFROHG LW
OH TXH RU
SROLWL TXHV OH PPXQ ELHQ OH DU TXH HUV RQQHO HQULFKLV VHPHQW
DX DYRUDEOH pI FR PPHUFLDOHV SROLW LT XHV HV pYR TXpHV TXHP HQW QW HOOHV
DUPL HW PXOWLSOH W DL Oj DUULYpV HV QRXV Q &RPPHQW
EOHVLQDFFHV
FKpDU HV HW H[R ELW QW RPPH LRQ DW LDOLV GH FR? GH LEOH rPHPHQW H[W
QH DU FDULVpUFW DQFH XEV GH DJUFXOWHXU XQH j FRQGDPQpH
HV SD\V X DQ UXUDOH ODWLRQ SRSX OD GH DMRULWp JUDQGH OD HW
OXLFLVHIDLW SD\V GX pFRQRPLTXH GpFROODJHFRQWULEXH X
H pYHORSSH GH VSHFWLYH XQH FRPPH
&RQJR ' H DJUFROH HFWHXU H HDW ORQJXH H H[SORLW
?KHFWD PLOOLRQV H RLQ RQW ?KHFWDUH PLOOLRQV TXHOTXH
LPpH LYDEOH HUFL H HU LV SD\ H FRQV DEOHpU DQWpW
PP
5ejXGGOGOV
W WDQW SRU LP
%H
SDUWLFXOLHU W RQ XKDLWp HUYH SOOF GH W SRU UDQV GH
VD .LQVKD V GH RGXLW ROHV JULF RFDX[ DJH /?RXY RVp RS SU SDU
VD .LQVKD W LQWLWXOp RXWH UX
UpJLRQ GH D\RPEH 5'& HVW
RQ RGXFWL GH
5'& DOHQ pYHORSSHPHQWUX UOHG SRX ULHUVH YLY SURGXLW
8/J 7 UDO*[$% SHPHQWUX
OVXRQGVVJVLGVOVHFKQLTXHWQFHVUQFSROFT0VP&RRSpOJVWLHYQSVDDUDGOOHqEOHDP'HQWEW3OQSHpXVOHHQGJDHJUHRPUHWQSWUPHGH?SeWODUWDWDD?QOVLGHUVVVXH2FWHHXSDUWLFXOLHUUHVVDLOOHXUGHGIHHWDUDWLRQH7WHOLHDQUVLHROWWQU&RDUOHWHVVVLRVWDDWQHHVWWGI5WGGFVPRDG?LUHHGHSXFQRUpVDDVUVXGUU3V%qHUGRFUDWL
8QLWpG?pFRQRPLHHWGpYHO
RI3KLSS/(%$,//<
D GH ?pFRXOH HQW SR XU DJUFROHV HUGHVV GHV O?LPSRU QFH
pH DLOOpW PDQLqU H H QDO\V
OD H RQRPLTXH RFLRpF GpYHORSSHPHQW HW UDOHV
LWp LYHUV O?8Q H FROHDJU G?pFRQR PLH HQW 'pSDUWHP X KHUFKHXU %RNRP EROD
QNHQD DS\
FHOXL PPHQW QRWD FKpVDU X[ O?DFFqV FLOLWHU LDLQV W LFROHV JU RGXLW SU
FRQW H[W FH DQ JUL ROH GpYHORSSHPHQW X FDJH OH H[SOLTXHU SRXU YDQFp
OpPHQ HVW LHXW HDXpV GX VLWXD LRQ D %DV RQJR H 'DQV
GHODVQWpHQPLOLHX UXUDO
O?pGXFDWLRQ
DV VLV O?RQ XH G?DXWDQW H HW OHI OD j YLOOHV UDQG HV HV YHUV O?H[RGH DYHF
HPHQ ?LQYHV PDQ TXH FKpDU GH HU RPSpW LYLW p H FRQW LQXH
DGDWLRQ GpJU H YLFL X[ FHUFOH XQ DQ V ULVH HVW DOH /?pFRQRPLHHVOWG6pG
QTjWSTSGJ
G G0T G I
H
&H
F V G O H
DXG DOH H G

FSWEGOQHDVDDHOU?HHVUpHHWOVVXDVOR/5WpR0WQLTQXHQG'RpIQ\FHUGDWWULRTXLHYQGHDF&GRWRRUVVppWJDFLHWVWF?V2HHWpFVjRUGEFHGDRUVLFXVUYQUGHHUVWDUjOQSVRUUXVSppWHWULqSGLH?HOpLEDVKWpFUWDF7VKHVODUHHQWSH/HDOVD?HHpPUHQDWIFQXHVDL\GWG&OQPHP[H?HGHWVRHLSGLURWGVRVQpHPXpHG??FLUHL0LWVVOHPXOOVHVHFUFUGLWXRDLpURHWHHWNjHHV%RDQ]VDVWXDELGWGVHHEROHQHHUGQUHQH/DFUGRF?GVFYHEQDjGVHHVpHLQGIVUDQVYWGU%WRXUH,VLWDERPVHWOQFXRVQQUSQOUVGGHHSLDUVVXSWOWSLVHDVDVWVDLQWQRpEHVVHpQHDWIWDHLGVDWLHWHHXG?QHXPLSGLGUVHUHUUHFOWRQLpQWUXXPHWUGORXYVQLVHGXDUVFLUVREXDWRHVW?pLHQFWDpHUHrWVDpSQppHUWDWOGVLOQDUWpUUIrLWVUVODVRDQLWQQVUVHSUUXDHWUpXWLVUOROLGUWHVFQRVQVUH(WHWSQOVVHXUGUIWIYLUVRXWWHVVVRFWHVVWGUOVQSWUHHPHGQRHLDGGHVREWDXUUWjOVWRWpXFGRQQGRXPLLVTIXGHDDHDOOUDSUpLJLLORVQFSIHPHQDV\HRWPvEpHVDXOLLWGULVVpSXRSVWHTVH)%EFRDQVV0VR/QpGXDHPUHSQV8VVQLLOFHRHVWVVUH5VQQpDVGHUROGDLLHR&QJUVL$V%VUGDIWpXHDWPVQF-PSQVWVURSRRQWHDYFVOQOVVOQDRHQO1HUSUUH&F7Q%UDHQQHVUXWFWLRUHGGGDYWFVRpFGUDDWLLpRXQQ5ESV
QDWL RQDO
TXH URY QFLD OH RF HV XU HV DU pV X HW
DFW YL DJURSD WRU OH HW DSHUV QFHGH D REOp LT XH HSULVHHQ KD JH
DQ DS SX\H FKDQFH G?DFFq DX YDLO O?D QFHG?DFW FRV PSOp PH QW DLU
OH V HQ H G? LQ pJDOLWp SH WD QFH OD DPPH QW RX WLq H UpKD ELOL WD WLR
VL RQGH V WL Wp GHV IOH[L HFW DQ HORJL TXHHSRX UVXL
WH W W UL WH QW VXFFq VV RFLR pF RQ RPL TXH V UHJL Up V GH SRL QW VG?DW WHQ QVX
H HV $X pJLR QW FHV DQpY ROX QGDLYH FHPrPH
HV UV YD ULDE OH GH SOLFDWHXXSD W ODLI TXHOHQFHTXH0DOJ Up
SDU LFX OLq UHPH QW OH XUN LQD HW OH LQ
KD ULH QQHGR QW 'pP FUD RQJTXHXG?DXHWDQ R pJLHV Q TXHXE
OLT XH Up V WX V G? UH SD U WH QX V Up V V
RFK RP SD UDWL YH
LJQ pHV DQ OH
UR XWLH U ED VpH VX U ODWH KQ RO RJ LH+
URMH HQ WL RQ U UD KD QJ VD U WH V UL V
SH LQ WH TXHV WWH WX GH WH ULE QV WL GLQ VS RV LWL
pFRQ PL TXHMX JpH V?DS SX\DHQ QWQVHP UqOHODUJYDUGHVLDEOHH RF LDOHHW
pFRQ PL TXH GpYHORS HP HQ H HW H O?LQ IU DVW XFW
RUU OD OH[ RQ OD j RQ H pW H H
DJ UW QWU EX QW QV VR Q QW
N PGH WH VH 'pP FUD TXH X&R QJ R HUP LVOD pKDE LOL WDW LR ?HQ YLU RQ
TXH WOD5pS XEO LTXH OH DG HOD RSp LO DW pU HHQ HOH5R\DX PH H% OJ
GD /?L QWH UYH QWLRRSpGHRQ UD WLR'pYHOJHQX RSSH PH QW DJU OH
WD X[
RFLR PHQ Gp YHOR SSH X SLOL HU LH U OHRQ LW XHQW OHV &HSHQ DQ W
HW R X G?LQ ORFD O Q?pW LHQ SOX LFD EOH X SL ?H[L WDLHQ OX
XV XU pO LTXH FH XFW GHDV VW DW pH XL DFFH VV LELOL Wp
QQH LR ?D FFH LELOL Wp ]RQH V
FR pUpV RQ WD LH XNX WH UU LW RL VHUH V GH X[ UX UD O
OWpV DQV W SX EO PR XQJ RQIURQ HVLIIL
OD GHJL RQ XW V RP PHHHpFHQ VpXQ X?j
e6