Hypnose en Californie !

De
Publié par

Simon a toujours eu l’esprit d’aventure, mais il est loin de se douter que l’année de ses douze ans, en immigrant aux Etats-Unis avec ses parents, il va vivre des moments exceptionnels, magiques qui resteront à jamais gravés dans sa mémoire !Il rencontre un personnage énigmatique, hors du commun qui se révèle encore plus extraordinaire que tout ce qu’il peut imaginer… C’est un magicien des rêves qui le conduit aux frontières de l’irréel, vers des endroits insoupconnés.La prison d’Alcatraz au temps des prisonniers, les chercheurs d’or au XIX ème siècle, les ours de montagne dans les High Sierras… Avec lui, l’incroyable devient réalité ! Mais Simon découvre aussi l’amitié, l’amitié véritable avec un grand A.
Publié le : mercredi 7 août 2002
Lecture(s) : 206
EAN13 : 9782748118384
Nombre de pages : 131
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Hypnose en Californie !
Madeleine Vincent
Hypnose en Californie !
ROMAN
© manuscrit.com, 2001 ISBN: 2-7481-1839-1 (pour le fichier numérique) ISBN: 2-7481-1838-3 (pour le livre imprimé)
Avertissement de léditeur
Découvert par notre réseau de Grands Lecteurs (libraires, revues, critiques littéraires et de chercheurs), ce manuscrit est imprimé tel un livre. Déventuelles fautes demeurent possibles ; manuscrit.com, respectueuse de la mise en forme adoptée par chacun de ses auteurs, conserve, à ce stade du traitement de louvrage, le texte en létat. Nous remercions le lecteur de tenir compte de ce contexte.
manuscrit.com 5bis, rue de lAsile Popincourt 75011 Paris Téléphone : 01 48 07 50 00 Télécopie : 01 48 07 50 10 www.manuscrit.com contact@manuscrit.com
SANFRANCISCO
Nous venions demménager à San Francisco, dans une grande maison sur Wawona Street, près dun parc deucalyptus et de pins. Cétait le mois daoût.
Mon père venait de décrocher un poste dinfor-maticien dans une société américaine de California Street, et avec une rapidité déconcertante, nous nous étions mis à emballer les affaires de notre apparte-ment de Paris, en plein cur de lété.
Les livres et les jeux que je gardais précieusement dans ma chambretout avait été rapidement rangé dans des cartons solidement fermés, pour être expé-diés par bateau. Destination : la Californie.
Sans réaliser ce qui marrivait, je métais retrouvé dans lavion au-dessus de lAtlantique pour la pre-mière fois de ma vie. Onze heures de vol sans escale : le voyage mavait paru une éternité, sauf lorsque nous avions survolé le Sud du Groenland et les ice-bergs qui flottent à la dérive sur la mer. Vues du ciel, les tâches blanches sur les flots dazur, cétait à cou-per le souffle !
Mais comme nous avions atterri sur la côte Paci-fique par temps de brouillard, javais loupé le Golden
7
Hypnose en Californie !
Gate Bridge, le fameux pont qui garde lentrée de la baie de San Francisco.
Quel dépaysement quand jy pense ! Notre mai-son californienne était à limage de lAmérique, im-mense. Décorée de belles colonnades torsadées le long des balcons, elle était entièrement construite en bois, comme il est dusage dans la région. Aussi, lorsque javais voulu mélancer dune pièce à lautre, en montant et descendant quatre à quatre les marches du grand escalier en colimaçon, les murs sétaient mis à trembler dans un fracas de bois branlant.
Cétait jouer de malchance, car la réaction de mes parents bien évidemment ne sétait pas fait attendre : en criant après moi, ils mavaient réduit au silence et à limmobilité, et dès notre arrivée.
Javoue quand même, quen pénétrant dans le Nouveau Monde, jaurais dû éprouver de la joie : nous avions quitté la grisaille et le bitume parisiens pour le ciel bleu et les palmiers et puisje parlais déjà la langue du pays !
Au lieu de cela, je ressentais une certaine mélan-colie. Javais la nostalgie de la France et de mes amis. Je devais attendre larrivée du cargo pour re-trouver mes affaires et je patientais difficilement. Je me demandais vraiment par quel miracle, je pourrais madapter à ma nouvelle vie.
Heureusement, javais apporté avec moi des livres qui me réconfortaient un peu et mévitaient quelques coups de cafard. Quotidiennement, jallais mas-seoir sur une marche du perron de notre maison et je plongeais dans lun deux
8
Madeleine Vincent
Cest là quun matin fortement ensoleillé, jeus droit à une distraction inattendue : un oiseau tout bleu venu picorer lherbe du jardin. La couleur étrange de son plumage attira bien évidemment mon regard.
Je nen avais jamais vu de pareil. Assis par terre, tout près de lui, je lobservai aussitôt avec une ex-trême attention. Il avait un bec jaune minuscule et des yeux noirs, luisants comme des billes. Il sau-tillait devant moi sans seffaroucher, en bombant son ventre rebondi.
Emerveillé par le bleu de ses plumes, jaurais pu le contempler très longtemps si mes parents ne sétaient approchés de moi à ce moment-là pour me proposer de découvrir un personnage unique, hors du com-mun, qui se révèlerait encore plus extraordinaire que tout ce que je pouvais imaginer
- « Simon, aimerais-tu aller voir un spectacle dhypnose ? Il y a dans le journal, un article dithy-rambique sur Piccodo, qui donne une représentation cet après-midi, dans le parc dà côté. Si tu veux, nous pourrions y assister. »
- « Génial ! »
Japprouvai aussitôt. Enfin, on faisait quelque chose pour moi. Un spectacle dhypnose : voilà qui ne manquait pas doriginalité.
- « Ce sera pour toi loccasion de te divertir, tu nas pas eu beaucoup de moments de détente depuis notre déménagement. Et puis tu verras des jeunes du quartier. Peut-être de futurs copains de classe. »
9
Hypnose en Californie !
En effet, javais été accepté dans la fameuse école publique située à deux pas de notre maison, à la grande satisfaction de mes parents. La réputation de létablissement nétait plus à faire et cette immersion en milieu américain me ferait le plus grand bien, pen-saient-ils.
Jusque-là, je navais pas vu beaucoup de jeunes de mon âge dans les rues alentours, et javais hâte de rencontrer ceux qui deviendraient mes amis, dau-tant plus que la rentrée scolaire était proche. Ce spectacle dhypnose allait sûrement attirer certains dentre eux.
10
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.