Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 9,90 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Partagez cette publication

Publications similaires

Annie Stammler

Noircicaut, le vieux pic

L’Harmattan

Du même auteur

Aux éditions L’Harmattan Neigeuse, la merlette blanche Un oiseau blessé Poussiérot part en tournée Kléo, l’oisillon adopté Un violon imaginaire Concerto pour violon Le chant des violoncelles Une psychanalyste dans la cité Passage au bord de la folie ou Le jeune homme aux allumettes Fragments d’une analyse ou Fenêtre sur ciel Le fatal poisson Auguste Aux éditions Indigo et Côté-Femmes Poussiérot, le corbeau Poussiérot chez les merles Poussiérot chante à Paris Le voyage en Chine de Poussiérot le corbeau Le mariage de Neigeuse et Poussiérot

2

NOTE AU LECTEUR

L’avancée en âge ne peut être facile. Plus précisément, elle est plus ou moins éprouvante selon la façon dont chacun ou chacune a pu construire sa personnalité et a pu vivre sa vie. Accepter la perspective de sa propre disparition n’est par définition jamais simple. La prise de conscience de la butée qu’est la fin de la vie peut amener à vivre plus sereinement, et parfois plus intensément. À l’inverse, ne peut-elle pas contribuer à sombrer dans une sorte de révolte, de confusion, voire de démence ? Le tout jeune enfant, l’infans, celui qui ne parle pas encore, ne sait pas qu’il mourra un jour. Il est tout entier dans la découverte du moment. Noircicaut le vieux pic est le principal personnage du livre qui met en scène une étrange maison de retraite au sein de laquelle divers oiseaux essayent de vivre leur quotidien avec les misères de l’avancée en âge. Leurs forces physiques s’amenuisent. Chez certains d’entre eux, la maladie s’est installée. Chez d’autres, c’est le psychisme lui-même qui est atteint. Dans cette communauté âgée, l’arrivée de Béjo un jeune coucou-geai ne peut que bouleverser quelque peu les habitudes de Noircicaut le vieux pic. Il est en partie chargé de le nourrir et l’appétit de l’oisillon ainsi que son énergie l’épuisent. L’accès de folie qui s’empare d’un vieux coucou gris ajoute à la panique qui gagne les habitants du grand arbre un peu mystérieux qui les abrite. C’est le chant d’un merle, un véritable soigneur des âmes, qui va pouvoir les pacifier.

3