Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Amelia Bedelia voyage!

De
80 pages
Amelia Bedelia prend le large. Où va-t-elle? C’est une surprise! Amelia Bedelia et ses parents vont essayer de nouvelles choses (comme la pêche), ils mangeront beaucoup de pizzas (miam) et Amelia Bedelia se fera une nouvelle amie, une amie qu’elle n’oubliera jamais de la vie.Attention! Voilà Amelia Bedelia et il s’avère qu’elle sait exactement où elle va!
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Amelia Be lia st une marque enregistrée de Peppermint Partners, LLC. Copyrightdes terman S. Parish IIIxtes © 2013 H Titre original anglais : AmeliaBedelia Road Trip!. opyright © 2016 Éditions AdA Inc. pou la traduction fra çaise Cette publication est publiée avec l’accord de HarperCollinne division de HarperCollins Publishers.s Children’s Books, Tous droits réservés. Aucune partie de celivre ne peut être reproduite sous quelque forme que ce soit sans la permission écrite de l’éditeur, sauf dans le cas d’une critique littéraire. Éditeur : François Doucet Traduction : Pa rick Moisan (CPRL) Révision linguistique : Isabelle Veillette rrection d’épreuves : Nancy Coulombe, Féminin pluriel Conception de la couverture : Sylvie Le Floc’h. Montage de lacouverture : Sylvie Valois Illustrations : © 2013 Lynne Avril Mise en ages : Sylvie Valois papier 978-2-89767-235-5 PDF numérique 9 8-2-8 767-236-2 ISBNePub 978-2-89767-237-9 Première impression : 2016 Dépô légal : 2016 nationales du Québec Bibliothèque et ArchivesCanada Éditions AdA Inc. 1385, boul. Lionel-Boulet Varennes (Québec) J3X 1P7, Canada phone : 450 929-0296 Télécopieur : 450 929-0220 www.ada-inc.co info@ada-inc.com Diffusion Canada : Éditions AdA Inc. France : D.G. Diffusion Z.I. des Bogues 31750 Escalquens — France Téléphone : 05.61.00.09.99 Suisse : Transat — 23.42.77.40 Belgique : D.G. Diffusion — 05.61.00.09.99 Imprimé au Canada Participation de la SODEC. N s reconnaissons l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du livre du Canada (FLC) pour nos activités d’édition. Gouvernement du Québec — Programme de crédit d’impôt pour l’édition de livres— Gestion SODEC. Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et Bibliothèque et Archives Canada Parish, Herman [Amelia Bedelia road trip!. Français] Amelia Bedelia voyage! Traduction de : Amelia Bedelia road trip!. Pour les jeunes de 9 ans et plus. ISBN 978-2-89767-235-5 I. Beaume, Sophie, 1968- . II. Titre. III. Titre : Amelia Bedelia road trip!. Français. PZ23.P37Amb 2016 j813’.54 C2016-940588-5
ConversionauformatePubpar:
www.laburbain.com
À John et Dennis,un couple de Romains. — H. P. À Emily, dont j’ai fait la connaissance au lac et qui pêche maintenant au gros. — L. A.
CHAPITRE 1 Vacances sur la route Le père d’Amelia Bedelia revint du travail de très bonne humeur. Il embrassa sa femme. Il gratta la chienne d’Amelia Bedelia, Enfin, à l’endroit où elle aimait le plus se faire gratter (derrière les oreilles). Amelia Bedelia était étendue sur le tapis à côté d’Enfin et elle faisait ses devoirs. Le père d’Amelia Bedelia s’agenouilla près d’elle, mais il ne l’embrassa pas sur la tête comme il le faisait d’habitude. Il se mit plutôt à la chatouiller.
— Ha ! Ha ! Ha ! Ha ! glapit-elle. Le père d’Amelia Bedelia la chatouilla à l’endroit où elle était la plus chatouilleuse : sous les bras. — Arrête ! hurla-t-elle en riant plus fort, mais son père n’arrêta pas de la chatouiller. Maman ! Aide-moi ! s’écria Amelia Bedelia. La mère d’Amelia Bedelia vint à sa rescousse. Elle se mit à chatouiller le père d’Amelia Bedelia à l’endroit oùil était le plus chatouilleux, directement sous le menton.
Il se mit à crier et à hurler « Concours de chatouilles en famille ! » tout en continuant de chatouiller Amelia Bedelia d’une main et sa femme de l’autre, directement derrière le genou, l’endroit oùelle était la plus chatouilleuse. Elle se mit à rire de façon incontrôlable. — Ah ! Ha ! Ha ! Ha ! Ha ! Ha !… Tout le monde s’écroula sur le plancher du salon en riant et en gloussant, à bout de souffle. Enfin tournait en rond autour d’eux en aboyant et en agitant la queue. Le père d’Amelia Bedelia se leva et aida sa femme à se lever.
— Merci de nous avoir fait rire, chéri, dit la mère d’Amelia Bedelia à son père. C’était une façon amusante de rentrer du travail. — Devinez ce qui m’est arrivé aujourd’hui, annonça le père d’Amelia Bedelia. Mon patron m’a donné une semaine de vacances supplémentaire pour mon bon travail. — Waouh ! s’exclama Amelia Bedelia. Bravo, papa ! — Félicitations, dit la mère d’Amelia Bedelia. Tu l’as mérité. Que voudrais-tu faire de ces vacances ? — Eh bien, j’y ai justement réfléchi… répondit le père d’AmeliaBedelia. Et si nous allions nous promener et voir où les chemins nous mèneront ? — Hourra ! s’écriaAmelia Bedelia. Nous allons à Rome ! Amelia Bedelia se leva d’un bond et se mit à sauter sur place en applaudissant. Elle avait écouté avec suffisamment d’attention durant les cours de géographie pour savoir que Rome était la plus grande ville d’Italie, le pays en forme de botte. En Italie, tout le monde mangeait les mets préférés d’Amelia Bedelia, comme la pizza, les pâtes et les pâtisseries, tous les jours. Amelia Bedelia serra son père dans ses bras, puis elle prit sa mère par la main pour danser. Enfin aboyait encore et encore.
— Bon sang ! s’exclama son père. Je ne croyais pas que l’idée de faire de la route t’exciterait autant. Tu n’as jamais parcouru le monde ? — Le monde ? s’interrogea AmeliaBedelia. Non, je suis restée ici, en Amérique. La mère d’Amelia Bedelia arrêta de danser, sans pour autant lâcher les mains d’Amelia Bedelia. — Où crois-tu que nous allons, ma chérie ? lui demanda-t-elle avec un drôle d’air. — À Rome, en Italie, là où tous les chemins mènent, répondit Amelia Bedelia. — En Italie ? répéta son père. Nous n’allons pas à Rome. Nous allons simplement faire de la route… aux alentours.
— Alentours ? s’interrogea AmeliaBedelia. Où est-ce ? — Aux alentours d’ici, répondit son père. Près de la maison. Pour l’instant, nous devrons nous contenter de traîner nos bottes un peu partout, mais nous devrons oublier celle d’Italie. Le père d’AmeliaBedelia se mit à glousser, tandis que sa mère poussait un grognement.