Arielle Queen, saga Volsunga

De
Publié par

Tome 9

Grâce à Silver Dalton, le phantos tyrmann, Brutal parvient à maîtriser son instinct animal et part rejoindre ses anciens compagnons. Une importante mission attend nos héros : retrouver Adelring, l’épée magique qui servira un jour à tuer le dieu Loki. Selon la légende, seul un descendant du héros Siegmund pourra la retirer de l’arbre dans lequel elle est plantée. Mais cette épée a été détruite et n’existe plus que dans un univers parallèle, où la guerre entre les alters et les sylphors n’a jamais eu lieu. Un monde encore paisible dans lequel le règne de la Lune noire n’est jamais survenu. Cependant, pour assurer la réussite de cette mission, l’un de nos aventuriers devra être sacrifié. Lequel d’entre eux héritera de ce funeste destin ?



Razan, de son côté, est inquiet. Pour éviter la mort, il doit échapper à Kalev de Mannaheim. Arielle prendra-t-telle enfin sa décision ? Qui choisira-t-elle entre les deux jeunes hommes ? Quand à Hati, elle n’a pas dit son dernier mot. Elle est bien déterminée à mettre en péril l’amour qui unit Arielle à Razan. Les élus seront-ils séparés à tout jamais ?
Publié le : mardi 16 novembre 2010
Lecture(s) : 2
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782895495215
Nombre de pages : 267
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Extrait


— En attendant, dit Adiasel, il vous faut retourner dans le passé et sauver Arielle Queen, c’est essentiel.

Razan se met à rire.

— T’inquiète pas, petite, lui répond-il, j’ai passé ma vie à sauver Arielle Queen. Je commence à en avoir l’habitude. Mais ce serait bien que les dieux me filent un coup de main, non ? Tyr s’est manifesté à quelques reprises, mais là c’est le silence complet. Et Odin le tout-puissant, qu’est-ce qu’il attend pour renvoyer Loki d’où il vient ?


Adiasel lui explique qu’en ce moment les dieux traversent une période de transition. Odin s’affaiblit de jour en jour, alors que le dieu Tyr gagne des forces. Il s’agit d’une passation des pouvoirs, selon elle. La puissance perdue par Odin, Tyr est en train de la récupérer et de la faire sienne. Adiasel répète que Tyr est le dieu du renouveau. Il remplacera Odin quand celui-ci perdra définitivement son omnipotence, le jour où ses deux loups seront assassinés par la Dame de l’ombre.

— Ça s’est déjà produit, l’informe Razan. Geri et Freki sont morts. Tout juste avant que je perde conscience et que je me retrouve ici, sur cette plage paradisiaque.


Adiasel approuve tristement :

— Je sais. Terminez votre verre, capitaine Razan. Il est temps de rentrer.

Razan avale le contenu de son verre d’un seul trait. Le jeune homme écarte ensuite les bras et se laisse traverser par le vent doux et tiède qui vient de la mer. Lorsqu’il ferme les yeux, son corps a déjà commencé à perdre de sa densité et de son opacité. Adiasel parvient même à discerner l’océan à travers lui. L’âme de Tom Razan ne tarde pas à s’élever, puis à disparaître de ce lieu, de ce temps auxquels elle n’appartient pas. L’âme entraîne le corps avec elle, comme un navire qui remonte son ancre, puis entreprend son voyage de retour vers le passé, vers l’an 2009.

Silver Dalton, le grand guerrier tyrmann à l’oreille mutilée, se tenait aux côtés d’Adiasel. Il a suivi toute la scène en silence, jusqu’à cet instant. Il déclare alors :

— Le roi Markhomer, le père de Kalev de Mannaheim, avait l’habitude de dire que le corps est comme une ancre pour l’âme. Que lorsque son ancre est levée, l’âme peut déployer ses voiles et naviguer par tous les royaumes.

— Je sais, répond Adiasel. Ma grand-mère aussi disait cela.

Elle s’arrête un moment, puis ajoute :

— Razan a compris que je suis la petite-fille d’Arielle Queen.

Dalton hoche la tête en silence ; apparemment, il pense la même chose.

— Un jour ou l’autre, murmure Adiasel, Razan devra trouver une façon d’invoquer les phantos tyrmanns pour les aider dans leur combat.

Il s’écoule quelques secondes, puis Adiasel se tourne vers Silver. Ils s’observent tous les deux en silence, au sein du décor paradisiaque de Bora Bora, bercés par le bruit des vagues qui viennent tout doucement mourir sur la plage de sable fin.

— Le moment est venu de nous séparer, dit-elle à son garde du corps.


Silver hoche la tête.

— Ce sera dur pour toi ? demande la jeune femme.

Elle aimerait pouvoir se réfugier dans les bras du Tyrmann, mais elle sait que c’est impossible. Depuis longtemps, elle est amoureuse de Silver, son protecteur, mais il est hors de question que ce dernier partage ses sentiments. Il ne pourra jamais l’aimer en retour. Dans les livres d’histoire, on dit que les alters meurent s’ils succombent à l’amour, mais dans le cas des Tyrmanns, c’est différent : s’ils éprouvent de l’amour envers quelqu’un, ils perdent alors le contrôle de leurs émotions et redeviennent de féroces guerriers, barbares et sans pitié, des machines à tuer semblables aux anciens berserks. C’est pourquoi ils sont tous conditionnés, depuis leur renaissance en 2012, à ne ressentir aucune émotion. Si par malheur un Tyrmann tombe amoureux, il est aussitôt arrêté et emprisonné par les sentinelles du dieu Tyr. Certains de ces phantos « rebelles » parviennent toutefois à s’échapper et à rejoindre les forces du dixième royaume, aussi appelé l’Empire invisible.


Mais aujourd’hui, en ce jour de l’année 2060, est venu le moment de la séparation pour Adiasel et Silver. Sans son garde du corps, Adiasel sera vulnérable aux attaques de l’Empire, et en particulier à celles des assassins invisibles, mais c’est un sacrifice que la jeune femme est prête à assumer. Renvoyer Silver Dalton dans le passé ne lui plaît guère, bien entendu, mais elle sait qu’il n’y a pas d’autre solution pour que le continuum espace-temps demeure intact. Dans les récits historiques, il est établi depuis longtemps que c’est Silver Dalton, « le guerrier à l’oreille gauche mutilée », qui a guidé l’animalter Brutal et le descendant de Siegmund vers Adelring, l’épée de la colère, forgée à la demande de Thor. Cette épée doit non seulement être utilisée par le Guerrier du signe pour tuer Loki, mais elle renferme également l’âme de Silver Dalton lui-même. Cette épée doit à tout prix être retrouvée. Elle constituera une arme redoutable pour les forces humaines, dans leur lutte contre Loki et Hel. Mais ce n’est pas la seule raison qui motive Adiasel à laisser partir Silver. Une fois Loki transpercé par Adelring, les phantos tyrmanns seront enfin libérés de leur confinement, y compris Silver Dalton. À la demande de Thor, Dalton s’est joint au javelot de gui qui devait servir à forger Adelring. Si cette dernière n’est pas retrouvée, et que personne ne s’en sert pour tuer Loki, le futur changera, et Silver Dalton risque de demeurer à jamais prisonnier de l’épée. Cela modifierait le cours du temps, certes ; par ailleurs, Silver Dalton ne croiserait jamais le chemin d’Adiasel Queen, perspective que ne peut admettre la jeune femme. Il est connu qu’après la victoire des forces de la lumière, Silver Dalton sera désigné par le dieu Tyr pour assurer la protection exclusive de la lignée des Queen. Il protégera Arielle jusqu’à la naissance de sa fille. Silver se chargera de cette dernière jusqu’à ce qu’elle donne naissance à Odhal, la vingt-quatrième de la lignée, celle qu’on baptisera Adiasel Queen.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.