CONTES DU MAGHREB

De
Publié par

De par ses fonctions de Professuer-formateur, l'auteur a sillonné l'Algérie nouvellement indépendante. Au cours de son périple, il a amassé les contes des différentes régions allant du Sud (Bechar) et Nord (Alger) et de l'Est (Batna) à l'Ouest (Sida Bel-Abbess) en passant par Oran, El-Asnam… Bien que collectés en Algérie, ces contes sont issus du patrimoine culturel commun à l'ensemble du Maghreb.
Publié le : samedi 1 juin 2002
Lecture(s) : 298
EAN13 : 9782296289062
Nombre de pages : 80
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

CONTES DU MAGHREB

Collection La Légende des Mondes Jeunesse Isabelle Cadoré, Anne Pouget et Denis Rolland

Déjà parus

Poisson-Lune, I. et H. CADORE. Contes du Rwanda, E. GASARABWE.

Blanchette et ses chevreaux face aux dangers du monde, Conte
français pour le Rwanda, E. GASARABWE. Contes de l'île de La Réunion, I. HOARAU, A. VANDEVELDE. Contes toupouri du Cameroun, La sorcière et son fils, S. KLEDA. Contes du Maghreb, LUNDJA. Contes de la lumière et du gel, Islande, P. deI PERUGIA. Contes et légendes tandroy, SAMBO. Contes Zaghawa du Tchad, M.M. et J. TUBIANA, 2 tomes. Contes blancs d'Afrique noire, J. V AN HEE. Dan le python et autres contes sorciers, C. FOURGEAU. Contes des Nuits Noires, Histoires mahoraises, P. TURGIS,2001. Sur le chemin de Milépvani,je m'en allais..., S. HATUBOU, 2001. Amauta, J. MENDOZA, 002. 2

@ L'Harmattan,

2002

ISBN: 2-7475-2504-X

Abdel Kader SAïDI

CONTES DU MAGHREB

Illustrations: Anne-Claire POCHON Calligraphies: CHAIB-DRAA

L'Harmattan L'Harmattan Ine L 'Harmattan Hongrie 5-7 rue de l'École Polytechnique 55. rue Saint Jacques Hagita u.3 75005 Paris Montréal (QC) H2Y IK 1026 Budapest France Canada Hongrie

L'Harmattan ltalla Via Bava. 37 10214 Torino lralie

I H'MIMSA

(~

~

Il était une fois un petit bonhomme, un tout petit bonhomme, pas plus grand qu'un pois chiche. On le surnomma H'Mimsa, du nom de ce légume sec, à cause de sa petite taille. H'Mimsa donnait beaucoup de soucis à ses pauvres parents. Il était inconscient et espiègle. Un jour qu'il se retrouva dans la nature et sans surveillance, il ne vit pas venir à lui une poule. ElIe picorait par-ci, par-là... ElIe avala H'Mimsa, le prenant pour un pois chiche. Heureusement pour notre minuscule bonhomme, la poule n'a pas de dents; aussi il se retrouva tout entier dans l'estomac du grand oiseau. La poule se sentit mal tout à coup. Il lui falIait se reposer, mais les cris de H'Mimsa l'en empêchaient. Chaque fois qu'elIe s'arrêtait quelque part, les cris et les gesticulations de H'Mimsa l'effrayaient... C'est ainsi que la poule mourut d'épuisement. H'Mimsa essaya de sortir de l'estomac de la poule, mais l'œsophage était trop petit et trop glissant. Alors il resta coincé dans le ventre de l'oiseau.

9

Il avait beau crier, personne ne pouvait l'entendre; dans sa fuite éperdue, la poule s'était trop éloignée du Douar. Un chacal, poussé par la faim, vint à rôder par là. Il retrouva le corps inanimé de la poule. En moins de temps qu'il faut pour le dire, il le mangea. Heureusement pour H'Mimsa, le chacal mangea goulûment, sans trop mâcher, et notre héros se trouva tout entier dans l'estomac du carnivore, avec à peine quelques égratignures. Il avait peur; il avait froid. Il nageait dans la mélasse, et en plus, ça bougeait tout le temps. H'Mimsa se mit donc à crier, à crier... Le chacal, effrayé par ce son qui venait de partout et de nulle part, se mit à fuir. Il courut jusqu'à tomber raide mort. Un lion vint à passer par là, trouva le cadavre du chacal et le mangea. Une fois le repas terminé, il s'allongea sous un arbre et il sentit une démangeaison dans son ventre. A partir de ce moment, et à chaque fois que le roi des animaux s'approchait d'une proie, H'Mimsa se mettait à crier, alertant la proie, qui s'enfuyait.

JO

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.