Brigade sud : clic mortel

De
Publié par

Tandis que les membres de la brigade sud partent en congés au cours d’un week-end prolongé, Gabriel Roullier accueille sa fille Inès à Marseille. Peu après, il disparaît mystérieusement… Avec la policière Psycho Pat et son ami geek No life Marvin, Inès découvre que sur Internet se joue un jeu macabre. Enfermé dans une cage de verre dans un lieu inconnu, Roullier menace d’être submergé par l’eau que déverse chaque clic d’internaute. Qui veut tuer le père d’Inès et comment l’en empêcher ?
Publié le : mercredi 4 avril 2012
Lecture(s) : 15
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782700242386
Nombre de pages : 160
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
e9782700242386_cover.jpg
e9782700242386_pagetitre01.jpg

Couverture d’Erwann Surcouf.

ISBN 978-2-7002-4238-6

ISSN 1766-3016

 

© RAGEOT-ÉDITEUR – PARIS, 2012.

Tous droits de reproduction, de traduction et d’adaptation réservés pour tous pays. Loi n° 49-956 du 16-07-1949 sur les publications destinées à la jeunesse.

 

Du même auteur, dans la même série :

 

Brigade sud : la disparition

Brigade sud : le jeu du tueur

Brigade sud : le train fantôme

Brigade sud : crime parfait ?

Brigade sud : la chambre vide

Brigade sud : le tireur mystérieux

« On dit toujours que ce genre de chose n’arrive qu’aux autres. Jusqu’au jour où les autres, c’est toi. »

Statut d’anonyme

space

1

 

« Avoir des vacances, c’est bien. Pouvoir les prendre, c’est encore mieux. »

Statut du groupe Brigade sud

 

Depuis l’affaire du tireur mystérieux1, le rythme des enquêtes n’avait pas faibli et l’équipe ressentait le besoin de souffler.

Ce lundi férié ne pouvait donc pas mieux tomber.

Encore un petit quart d’heure et tous les membres de la brigade quitteraient les locaux du commissariat pour un long week-end de trois jours.

Le bureau de Gabriel Roullier offrant une vue idéale sur les box où s’affairaient ses adjoints, il prit le temps de les observer.

e9782700242386_i0001.jpg

Patricia Patten dite Psycho Pat, la psychologue du groupe, était occupée à classer ses dossiers. Pour finir, elle rangea dans un tiroir la tasse à café qu’elle venait de rincer.

Psycho Pat était d’une extrême discrétion pour tout ce qui concernait sa vie privée, si bien que Roullier n’avait pas la moindre idée de ce qu’elle envisageait de faire ces trois prochains jours. Sinon qu’elle restait sur Marseille.

e9782700242386_i0002.jpg

Par contre, il savait parfaitement ce qu’avaient prévu Garnier et Lacroix. Direction l’Espagne afin d’assister au « Clásico de la Liga2. Le match promettait d’être titanesque.

L’impatience contenue se lisait sur le visage des deux brigadiers, ils jetaient de fréquents regards en direction de l’horloge placée à hauteur des avis de recherche.

e9782700242386_i0003.jpg

Jimenez semblait plus apaisé. Il avait obtenu du juge d’application des peines une autorisation de sortie pour son frère incarcéré à la prison des Baumettes et projetait de l’emmener dans le massif des Calanques, faire le plein de nature et de grand air.

Il comptait également en profiter pour apprendre à connaître ce frère jumeau surgi du néant.

e9782700242386_i0004.jpg

Bonal paraphait les derniers procès-verbaux d’audition de témoins d’une signature nerveuse et jetait lui aussi des coups d’œil discrets vers la pendule murale.

Son départ pour un long week-end en amoureux n’était maintenant plus qu’une question de minutes et sa tenue laissait croire qu’il se livrait à de nouvelles expériences vestimentaires. Le lieutenant portait un pantalon de coton beige, une chemise bleu clair et une cravate orange qui donnait l’impression qu’un champ de coquelicots lui avait explosé à la figure. Bonal espérait visiblement beaucoup de son escapade en compagnie de la gérante de sa boutique de fringues préférée.

e9782700242386_i0005.jpg

Sonia Bahroune, surnommée Dieu par l’équipe, avait prévu pour sa part un séjour à Paris avec son compagnon artiste et ses deux enfants.

– Tournée des musées ! avait-elle précisé à l’intention de Garnier qui lui demandait si elle comptait se rendre à Disneyland.

La technicienne de l’équipe se faisait un devoir de permettre à ses enfants de découvrir d’autres perspectives que celles offertes par les quartiers nord de Marseille.

e9782700242386_i0006.jpg

Quant à Mélaine Jacobi, elle s’apprêtait à rejoindre sa famille dans le Limousin pour le mariage d’une petite cousine. Roullier avait été convié à la noce, mais avait poliment refusé l’invitation. Le capitaine se doutait bien que, s’ils restaient ensemble, ils ne parleraient que de travail.

Ce qui n’était évidemment pas le but recherché durant ces trois jours de repos.

e9782700242386_i0007.jpg

L’horloge marqua enfin dix-huit heures et Gabriel Roullier prit un grand plaisir à les regarder quitter le commissariat.

Mélaine fut la dernière à partir. Elle fit un détour par son bureau et déposa un tendre baiser sur le bord de ses lèvres.

– Pas de regret ? lui susurra-t-elle au creux de l’oreille.

– Si, plein. Mais je crois qu’on a vraiment besoin de faire une pause.

La jeune femme fronça les sourcils.

– Une pause professionnelle j’entends ! s’empressa de préciser Roullier.

– On se voit mardi ? demanda Mélaine en tournant les talons.

Roullier sourit.

– Mardi matin sans faute, dit-il en la regardant s’éloigner. J’apporterai les croissants.

Mélaine s’arrêta sur le pas de la porte.

– N’oublie pas de l’embrasser de ma part.

– Je n’y manquerai pas.

La porte se referma et Roullier se retrouva seul.

Il laissa ses pensées vagabonder encore quelques instants puis, jetant un œil à sa montre, constata qu’il était grand temps pour lui aussi de filer. Il salua les fonctionnaires qui assuraient la permanence du commissariat durant ces trois jours, le planton de garde, et se hâta vers sa voiture.

Le train d’Inès arrivait dans moins de dix minutes.

 

 

 

1. Voir l’enquête précédente, Brigade sud : le tireur mystérieux

2. Championnat de football espagnol. Le Clásico oppose le Real Madrid au FC Barcelone.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Coupable idéal

de rageot-editeur

Double disparition

de rageot-editeur

suivant