Cerise Lechat à l'Elysée

De
Publié par

Retrouvez Cerise Lechat, minette égocentrique au caractère bien trempé pour de nouvelles aventures… à l’Élysée !

« Chatpristi, vous ne vous souvenez pas de môoâa, Cerise Lechat ? Eh bien moi, copine du Président, je vais lui en faire baver des ronds de chapeau. Et à vous aussi… Allez, suivez-moi en catimini à l’Élysée, je ne vous dis que chat ! »

Le monde entier est en émoi. Le Président a de la compagnie ; elle déambule sans gêne, au hasard de ses caprices, sous les ors du Palais de l’Élysée, distribuant coups de griffes et commentaires acerbes. Le président sourit. Des photos circulent. La presse mondiale est sur les dents. Scandale, provocation, nul ne sait ; une seule chose est sûre : Cerise est dans la place ! La folle idée qui a germé dans l’esprit du célèbre docteur Fremd aura des conséquences imprévisibles…

Après le premier volet des aventures de Cerise, la jeune chatte la plus égocentrique, facétieuse, susceptible et ronronnante du monde entier, que dis-je, de l’univers, devient la favorite en titre d’un président tourmenté. Bien entendu, elle a un avis sur tout et sur tous, s’ingénie à bousculer et égayer ce monde froid et normé avec un bon sens, un humour et une gouaille inimitables. Par sa voix, Jacques-François Martin nous livre une fable satirique sur un personnel politique obsédé par son image et les jeux de pouvoirs. En complément de ses dialogues truculents, les superbes illustrations de Christophe d’Amiens d’Hébécourt affirment le caractère unique de Cerise. Et si certaines vérités sortaient de la bouche… d’un chat ?

Un roman aussi hilarant que le premier, à savourer sans modération !

EXTRAIT

— Décidément, chuchota Madame Tartignole à l’oreille poilue de son voisin, je commence à me demander si le docteur n’a pas un grain. Il y a un bon moment que je n’avais pas vu ce chat dans la salle d’attente, mais voilà que ça recommence !

— Oui, j’ai aussi quelques doutes depuis un certain temps. La semaine dernière, j’ai vu cet animal entrer dans son cabinet et je suis quasiment certain d’avoir entendu le docteur lui dire : « entrez, je vous en prie. »

De sa voix douce et rassurante, le médecin apparut alors dans l’antichambre et, jetant comme à son habitude un discret coup d’œil circulaire, il demanda rituellement :

— Alors, c’est à qui maintenant ?
Publié le : vendredi 27 mai 2016
Lecture(s) : 0
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782759902057
Nombre de pages : 109
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Retrouvez Cerise Lechat, minette égocentrique au caractère bien trempé pour de nouvelles aventures… à l’Élysée !

« Chatpristi, vous ne vous souvenez pas de môoâa, Cerise Lechat ? Eh bien moi, copine du Président, je vais lui en faire baver des ronds de chapeau. Et à vous aussi… Allez, suivez-moi en catimini à l’Élysée, je ne vous dis que chat ! »

Le monde entier est en émoi. Le Président a de la compagnie ; elle déambule sans gêne, au hasard de ses caprices, sous les ors du Palais de l’Élysée, distribuant coups de griffes et commentaires acerbes. Le président sourit. Des photos circulent. La presse mondiale est sur les dents. Scandale, provocation, nul ne sait ; une seule chose est sûre : Cerise est dans la place ! La folle idée qui a germé dans l’esprit du célèbre docteur Fremd aura des conséquences imprévisibles…

Après le premier volet des aventures de Cerise, la jeune chatte la plus égocentrique, facétieuse, susceptible et ronronnante du monde entier, que dis-je, de l’univers, devient la favorite en titre d’un président tourmenté. Bien entendu, elle a un avis sur tout et sur tous, s’ingénie à bousculer et égayer ce monde froid et normé avec un bon sens, un humour et une gouaille inimitables. Par sa voix, Jacques-François Martin nous livre une fable satirique sur un personnel politique obsédé par son image et les jeux de pouvoirs. En complément de ses dialogues truculents, les superbes illustrations de Christophe d’Amiens d’Hébécourt affirment le caractère unique de Cerise. Et si certaines vérités sortaient de la bouche… d’un chat ?

Un roman aussi hilarant que le premier, à savourer sans modération !


EXTRAIT

— Décidément, chuchota Madame Tartignole à l’oreille poilue de son voisin, je commence à me demander si le docteur n’a pas un grain. Il y a un bon moment que je n’avais pas vu ce chat dans la salle d’attente, mais voilà que ça recommence !

— Oui, j’ai aussi quelques doutes depuis un certain temps. La semaine dernière, j’ai vu cet animal entrer dans son cabinet et je suis quasiment certain d’avoir entendu le docteur lui dire : « entrez, je vous en prie. »


De sa voix douce et rassurante, le médecin apparut alors dans l’antichambre et, jetant comme à son habitude un discret coup d’œil circulaire, il demanda rituellement :

— Alors, c’est à qui maintenant ?
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.