//img.uscri.be/pth/887a22e3dd1905358f1c8c9da03e017d27cc85ad
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 1,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : PDF - EPUB - MOBI

sans DRM

Contes du Père Noël

De
44 pages

Ces quelques contes sont un pas vers la nature. Sa présence permanente apportera au lecteur un peu de bonheur. Sa beauté est si bien décrite, si réelle, que vous serez envoûtés. Cet ouvrage vous transporte dans des boutiques de Noël et des instants féeriques. En espérant que vous en découvrirez tous les secrets...


Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Couverture

Image couverture

Copyright

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cet ouvrage a été composér Edilivre

175, boulevard Anatole France – 93200 Saint-Denis

Tél. : 01 41 62 14 40 – Fax : 01 41 62 14 50

Mail : client@edilivre.com

www.edilivre.com

 

Tous droits de reproduction, d'adaptation et de traduction,

intégrale ou partielle réservés pour tous pays.

 

ISBN numérique : 978-2-332-79322-5

 

© Edilivre, 2015

Contes du Père Noël

 

Danse des lutins

Danse des lutins de Noël dans la prairie à côté de la rivière.

Et des « bidou-wawam » retentissent en une valse de tours.

Quand ils sont arrivés, ils regardèrent le chemin et sur le sol, ils ont remarqué :

« – Regarde, Trial, regarde, j’ai trouvé la forme idéale, comme nous avons chanté et dansé. »

« – C’est le cadeau pour la fleur sèche odorante. Je l’emmène le montrer au Père Noël. Il réussira que toutes les plantes embaument. » dit Trial.

« – Ouais, ouais, il est formidable Père Noël, il réussit bien vrai tout ce que je veux voir de beau, toujours plus beau, ajoute son ami. » Et les plantes sèches odorantes, j’en veux partout, car bien vrai, même les tout-petits sont plus joyeux quand l’air est en fête des Fleurs.

La Fête des fleurs est au Printemps, en été, à l’Automne et viens donc voir, même en hiver à la mer du soleil toujours chaud.

Alors, à la fête des Fleurs, ouais, ouais, le Père Noël chante si haut que « hop, hop tous les triangles menhirs y dansent un rond ». Un rond, une ronde de petits points qui dansent tout seul. J’en veux un encore car cet artifice tourne encore dans mes yeux, ronde de lumière de toutes les couleurs. Et tourne, et tourne et je danse d’une jambe, en twist, en rond, hop hop tous sautent d’un bond de côté et magique, bien magique, « bidouwawam » montre un rond qui tourne.

Bravo, les lutins. Bravo pour le bidou-wawam, danse de la mer et dans la forêt, c’est bien vrai un rêve poppins.

Salut les lutins, salut vous autres les cailloux, hibou, chouette, chouette.

Les lutins sont à jouer à la clairière, mi ombre, mi lumière, comme le yin et le yang.

le jeu : attraper l’arc en ciel et le faire fer faites donc.

Faites en fait, au sommet, il a touché le fait de l’arbre. Formidablement beau.

Voilà, j’aperçois Trial ; « – Salut, Trial ta main est d’une couleur lumineuse et, dis-donc, je vois un rond de différentes couleurs. »

« – Ouais, ouais, dit Trial, cherche d’où donc elles arrivent, ces couleurs, l’origine est donc où ? Je t’explique : j’ai joué à placer quelques cailloux là, à côté de moi et… … résonnent quelques notes de musique… quelques bonnes pensées : paix de la Nature dans le centre du cœur : la plus pure des énergies, même et T’AIME… … les JEM : les JEM et les Gemmes sont dans le jardin…

Dis, dit Trial à son ami, as-tu bien vu le cercle que je viens de te montrer. OK ! J’écoute les bonnes pensées à la Nature qui vont t’être utile, et regarde-bien ce cercle de cailloux.

… Voilà, dit son ami, c’est 4 heure, tiens-donc, tu veux un fruit ou du pain au fromage à l’olive ».

« – C’est à 4 heure aussi mon jeu. » JEM les gemmes et le ciel bleu toujours « Alors – toi, tu penses à la Nature, moi, je cherche très net, très sure, netsure., rajoute Trial. » Et, tiens, regardes, voilà une gemme… !

« – Oh, Ooh, Ooh, quelle est cette graine que tu as là, dans ta main ? » demande son ami.

« – Ah, dit Trial, tu vois mieux mon jeu que tu peux comprendre si tu regardes bien et plus longtemps le cercle de cailloux. »

Et Ding, ding, dong ! sonne, sonne l’horloge, ding ding dong, sonne sonne l’horloge. L’horloge a sonné quatre fois. C’est quatre heure.

Le distributeur de foin

L’ondine est l’ange de l’eau. L’ondine offre le distributeur de foin aux animaux dès le printemps, pour encore voir à l’aube,… belle rosée…, belle rose, belle rose des temps.

« Coucou, Trial, je te vois vers quelle heure au bateau, au lac ? dit l’ondine. »

« – Chouette, chouette, répond Trial, j’y vais de suite »

« – Ok ! Ok ! alors, je vais ondiner entre la prairie et le bas du ponton des bateaux au lac. Comme ça, j’amène plus de chance et plus de couleurs ! » répond l’ondine.

Et, dis-donc, ondine, tu vois Trial là-bas, dit le sapin.

« – Ecoute, dit l’ondine, je retrouve Trial dans cinq minutes au ponton. Tu veux bien qu’en chantant nous lui fassions une bien bonne surprise en rangeant tous les cailloux du ponton. »

« – Je vois bien que toutes les fleurs brillent depuis plusieurs jours, dit le sapin et c’est très favorable en chantant : » sapin, sapin, des bidou, bidou wawam…. encore des fleurs, fête des fleurs de toutes les couleurs, et L’A, B, C daire toujours SOOOOOOleil… et bravo l’OOOOOOondine… à quelle heure, soleil ?

Trial est arrivé au ponton et monte dans le bateau et tire, tire la corde… la voile est prête.

Encore chantant, l’ondine l’accueille et « … frise, frisou, frisette… », le bateau avance ; et « … frise, frisou, frisette… » le bateau penche, ça c’est vraiment sport, sporting… ing, souviens-toi ing – la mark est passé, souviens-toi, t’es parti bien loin.

– « Oh ! Oh ! je suis là, ondine. Je t’ai apporté une surprise, avec les arbres nous t’avons chanté toutes...