Hacker à bord

De
Publié par

Sur le point de se marier, Logicielle et son adjoint Max sont engagés à titre privé par un richissime industriel du secteur informatique. Leur mission : assurer en toute discrétion sa sécurité lors d’une croisière sur un paquebot de luxe. Mais Logicielle apprend que le principal concurrent de son client, son ami Kostovitch dit Kosto, participe à la croisière avec sa nouvelle et embarrassante épouse. Puis un redoutable hacker s’invite à bord et brouille toutes les cartes. Quand le bras de l’assassin frappe, le bateau plonge en eaux troubles…
 
Publié le : mercredi 28 septembre 2011
Lecture(s) : 40
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782700240603
Nombre de pages : 256
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

SOMMAIRE

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25

26

27

28

29

30

31

32

33

34

35

36

37

38

39

40

41

Couverture de Marc Mosnier.

 

Cet ouvrage a été imprimé sur un papier
issu de forêts gérées durablement.

978-2-700-23631-6

ISSN 1766-3016

 

© RAGEOT-ÉDITEUR – PARIS, 2011.

Tous droits de reproduction, de traduction et d’adaptation réservés
pour tous pays. Loi n° 49-956 du 16-07-1949 sur les publications
destinées à la jeunesse.

LES ENQUÊTES DE LOGICIELLE

COUPS DE THÉÂTRE
L’ORDINATUEUR
ARRÊTEZ LA MUSIQUE !
@SSASSINS.NET
SIMULATOR
BIG BUG
DES NOUVELLES DE LOGICIELLE
CINQ DEGRÉS DE TROP
MORT SUR LE NET

1

– Oui, lieutenant, on cherche à m’assassiner. Et je vous demande d’assurer ma sécurité.

Logicielle dévisagea l’inconnu qui venait de s’asseoir face à elle, dans son bureau du commissariat de Saint-Denis. Il n’avait pas l’air d’un homme traqué. Ni détraqué. Vêtu d’un costume d’été élégant, il semblait détendu et sûr de lui. Son visage bronzé lui était vaguement familier. Un comédien ? Peut-être. Sa beauté, lisse et classique, avait quelque chose de fascinant et de vénéneux.

Elle lui sourit, décidée à confier l’affaire à un collègue. On était le vendredi 3 août.

– Pardonnez-moi, monsieur… monsieur ?

– Sunsong.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Nos âmes rebelles

de rageot-editeur

Sang d'encre

de editions-hurtubise

@ssassins.net

de rageot-editeur

Coupable idéal

de rageot-editeur

Double disparition

de rageot-editeur

suivant