Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 6,30 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

HISTOIRES D'HOMMES ET DE MONTAGNES

De
80 pages
L'aventure est le point commun de ces " Histoires d'Hommes et de Montagnes ". Aventures fortes et prenantes, à l'image des montagnes où elles se déroulent. Aventures qui empoignent parfois ceux qui fréquentent les cimes pour les contraindre à donner le meilleur d'eux-mêmes ou les plonger dans des situations hors du commun.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Histoires d'hommes et de montagnes

@ L'Harmattan,

1999 5-7, rue de l'Ecole-Polytechnique 75005 Paris - France L'Harmattan Inc. 55, rue Saint-Jacques, Canada H2Y 1K9 Montréal (Qc)

L'Harmattan, Halia s.r.l. Via Bava 37 10124 Torino ISBN: 2-7384-8216-3

Daniel GREVOZ

Histoires d'hommes et de montagnes
Nouvelles
Illustrations de Céline CANEP ARO

L'Harmattan

Du même auteur: - Sahara 1830-1881, les mirages français et la tragédie Flatters, L'Harmattan 1989. - Les canonnières de Tombouctou, les Français à la conquête de la cité mythique, L'Harmattan 1992. - Les méharistes français à la conquête du Sahara, 19001930, L'Harmattan 1994. - Ailes brisées sur les dunes, la première traversée aérienne du Sahara, L'Harmattan 1995. - Récits et nouvelles des montagnes (ouvrage collectif), éditions MF, Grenoble 1996. - Les vires à Balmat, roman, L'Harmattan 1996. - Les orgues du Mont-Blanc, roman, L'Harmattan 1997. - Par la force des Montagnes, roman, L'Harmattan 1998.

VIBRE!

CRISTAL

Lorsque Eric se dressa enfin au sommet de l'éperon nord de la Grande Luaz, il ne put retenir un sauvage cri de triomphe: ils avaient gagné L.. Lui, et son compagnon Michel, venaient en effet de rafler une première convoitée depuis bien longtemps par des alpinistes de renom. D'innombrables, et parfois épiques, tentatives pour ouvrir une voie sur l'éperon s'étaient jusqu'alors soldées par des échecs. Toutes les cordées avaient été repoussées par un ressaut de la paroi particulièrement raide et délité. La roche, pourrie en certains endroits, rendait l'escalade très dangereuse et presque impossible. Il aurait fallu prendre des risques insensés pour forcer le passage. Et pourtant l'éperon nord de la Grande Luaz avait une élégance rare et dressait ses élans verticaux comme une provocation au fond de la vallée. Aussi ne pouvait-il défier indéfiniment les meilleurs grimpeurs du moment et résister plus que de raison à leurs assauts répétés... Pour vaincre l'obstacle, Eric et Michel avaient profité de conditions météorologiques hors du commun. Le froid, la pluie, la neige, le vent s'étaient conjugués en une alchimie complexe pour souder le rocher instable et tisser sur la montagne un réseau de goulottes de glace propices à une 7

audacieuse escalade. Mais il avait fallu saISIr la chance au vol, car l'échafaudage ainsi édifié promettait d'être éphémère! Le moindre écart de température ou un rayon de soleil insistant le mettraient en péril. Aussi Eric n'avait-il pas tergiversé. Il guettait depuis des mois une pareille opportunité et, lorsqu'elle s'était enfin présentée, il s'était juré de ne pas la laisser échapper. La victoire s'offrait à lui, pour peu qu'il sache s'en emparer... Pourtant, l'indisponibilité de ses compagnons de course habituels, Fred et Sébastien, avait bien failli faire échouer le projet avant la moindre tentative. Sollicités dans l'urgence, l'un et l'autre s'étaient récusés sous prétexte d'impératives charges professionnelles ou d'incontournables obligations familiales. Et la déconvenue avait consterné Eric. Au diable les contraintes de la société, lui ne vivait que pour la montagne!... Restait Michel... Un

bon alpiniste - il était même guide dans la vallée - mais
qui était de beaucoup l'aîné d'Eric et qui ne pratiquait plus l'escalade extrême depuis une bonne décennie. Michel accepta cependant avec enthousiasme la proposition d'Eric. Après tout, lui aussi s'était frotté à l'éperon de la Luaz en d'autres temps. Et lui aussi avait un compte à régler avec cette montagne! Réaliste, il avait toutefois émis une certaine réserve: - Tu passeras devant et je me contenterai de te suivre. C'est trop technique pour que je prenne la tête. Tu comprends 1... Je n'ai plus la même condition qu'il y a vingt ans... Eric avait compris. D'ailleurs, trop heureux d'avoir trouvé un compagnon, il n'en demandait pas davantage. Il ouvrirait la voie tandis que Michel tiendrait le rôle du second de cordée. Et le guide se tira avec brio de cette 8

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin