//img.uscri.be/pth/62e7801f17a2272cb58b24063d7347c3c104766f
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 5,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Histoires des Jean-Quelque-Chose (Tome 2) - La soupe de poissons rouges

De
142 pages
Septembre 1969, Jean-A., Jean-B, Jean-C., Jean-D., Jean-E., le bébé Jean-F. et leurs parents ont quitté Cherbourg. Les voilà à Toulon pour la rentrée des classes. Une nouvelle école et des nouveaux copains, des poissons rouges nommés Wellington et Zakouski, une voisine alsacienne dure d’oreille qui cuisine un peu trop, un frère amoureux, sans oublier la bande des Castors, voisins de la villa des Jean, qui entendent bien garder leur colline pour eux seuls… C’est un grand bouleversement dans la vie de Jean-B. Heureusement que son père sait tout faire de ses dix doigts et que sa mère est très organisée !
Après 'l'Omelette au sucre' et 'le Camembert volant', retrouvez la joyeuse tribu des six jean-quelque-chose pour une rentrée mouvementée... Une chronique familiale juste, pleine d’humour et d’émotion.
La soupe de poisson rouges a remporté le Prix Renaudot 2008 des écoles de la ville de Loudun - ville natale de Théophraste Renaudot - ainsi que le prix des jeunes lecteurs de la ville de Nanterre 2008.
Voir plus Voir moins
©Éditions Gallimard Jeunesse, 2007, pour le texte et les illustrations ©Éditions Gallimard Jeunesse, 2007, pour la présente édition
Couverture : Illustrations de Dominique Corbasson
Loin°49-956du16juillet1949 sur lespu blicationsdestinéesà la jeunesse
Centre national du livre
 
    
Illustrations de Dominique Corbasson
GALLIMARDJEUNESSE
La famille des Jean-Quelque-Chose
1. L’Omelette au sucre
2. Le Camembert volant
3. La Soupe de poissons rouges
4. Des vacances en chocolat
Pour le gang de Puichéric, affectueusement.
  
 Cette fois, a dit maman, ça va vraiment barder. Depuis une semaine au moins, tout était prêt. On avait fait nos cartables, on avait plié au pied du lit les vêtements quon allait mettre, on avait établi le tour de passage à la salle de bains et mis à sonner trois réveils au lieu dun. La veille, maman nous avait même rassemblés pour donner les dernières consignes.  Pas question dêtre en retard un jour comme celuilà, elle a dit. Les grands, je compte sur vous pour aider les moyens  Moi, jaide pas les bananes, a décrété JeanA.  Les moyens, je compte sur vous pour obéir aux grands  Banane toimême, a répondu JeanC.  Tu veux une tarte ? jai dit. 7
 Essaie un peu, a fait JeanD.  Les petits, a continué maman, je compte sur vous pour être sages  Ze suis pas une banane ! a zozoté JeanE.  Ouin ! a crié le bébé JeanF.  Et surtout : défense absolue de vous disputer ! a conclu maman. Estce que cest bien compris ?  Oui, oui ! on sest tous écrié en chur.  Je rappelle, avait précisé papa en nous dévisa geant tour à tour, quil existe une excellente pen sion pour les enfants de troupe  Tout va bien se passer, chéri, lavait rassuré maman. Il suffit dun peu dorganisation. Mais dans une famille comme la nôtre, rien ne se passe jamais bien. Même quand on a une mère très organisée et un père qui sait tout faire de ses dix doigts.
Sur la photo qua prise papa ce jourlà, on pose en rang doignons tous les six, par ordre de taille, à la façon des frères Dalton. Dans lalbum où il la collée, papa a écrit : « Tou lon, septembre 1969 : une joyeuse rentrée des classes. » Vu la tête quon fait tous, cest un drôle de titre. Surtout papa, dailleurs, parce quil a voulu tester son nouveau retardateur juste ce jourlà pour être aussi sur la photo. Papa est très fort comme médecin. Mais bizarre ment, les objets ne veulent jamais marcher avec 8