Julie et Yako dans Le placard magique

De
Publié par

Une bien étrange découverte ! Le grand placard sculpté a des pouvoirs magiques.

Julie et Yako peuvent voyager de l'Europe à l'Afrique en un clin d'oeil.
Publié le : mardi 31 janvier 2012
Lecture(s) : 62
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782753106536
Nombre de pages : 80
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Conception de la mise en pages : Courant d’idées
Mise en pages :
© EDICEF, 2012.
ISBN : 978-2-7531-0653-6
Dans la même collection
Le bonnet du sorcier
Le Gandoul bleu
La fugue d’Ozone
La poupée
Une vie d’éléphant
Les enquêtes des Saï-Saï
Les Saï-Saï et le bateau fantôme
Mystère à l’école de foot
Le placard magique
Julie et Yako dans le placard magique
Même pas peur la nuit
Dans la cour des grands
Entre deux mondes
Un enfant comme les autres
Rapt à Bamako
La crèche du petit Mohammed
Yako
Yako a dix ans et c’est un sacré danseur de Street dance. Ses parents sont originaires du Cameroun. Son père, comptable la semaine, fait le marabout le week-end dans la cité des Quatre Tours. Yako est le meilleur ami de Julie. Plus craintif que son amie, il se laisse pourtant entraîner dans des aventures rocambolesques.
Le placard magique est un meuble siècles, de père en fils. Yaya, le papa quiconque,… mais c’est sans compter cache-t-il donc derrière ces lourdes sans âge transmis depuis trois de Yako, en a interdit l’accès à sur la curiosité de Julie. Que se portes sculptées ?
Léa
Léa est aussi blonde que sa grande sœur Julie. Elle a six ans et se promène encore une tétine à la bouche. Aussi, elle zozote gentiment, ce qui ne l’empêche pas de se faire comprendre.
Julie
Julie est une jolie petite blonde de neuf ans et demi. Elle vit dans la cité des Quatre Tours, quelque part en France. Casse-cou et dynamique, elle a soif d’aventure. L’Afrique l’attire irrésistiblement. D’ailleurs, elle prend des cours de djembé pour ne pas perdre son rythme endiablé.
Zé a sept ans. Il est le petit frère de Yako. Malicieux et débrouillard, il imite tout le monde pour faire rire ses camarades. Il fait souvent les 400 coups avec la petite Léa, mais aussi avec Julie et Yako.
1
Ce dimanche d’hiver, comme tous les dimanches, c’est jour de marché dans la cité des Quatre Tours. Un vent glacial souffle dans les allées presque désertes.
Derrière leurs étals, les vendeurs se frottent les mains pour les réchauffer :
– Approchez ! Approchez ! Poissons frais !
– Regardez mes beaux légumes sans engrais ni pesticides !
– Venez goûter à mon pâté d’oie !
Ceux qui viennent faire leurs courses se dépêchent de retourner chez eux bien au chaud, après un rapide « merci » gelé aux commerçants. En cette saison, nul ne s’attarde pour discuter.
Malgré le froid, des enfants sont descendus des tours pour jouer dans le jardin public. Assis sur un banc, Yako attend son amie Julie partie à son cours de djembé. Son petit frère Zé et Léa, la sœur cadette de Julie, s’amusent à côté de lui en se faisant des grimaces.
Mais ce matin, rien ne fait rire Yako. Quand Julie arrive, à 10 h 30, il est perdu dans ses pensées.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.