//img.uscri.be/pth/474c7a3f2d62da634a0a88f518742c31e18795bd
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 8,49 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

La classe ensorcelée

De
77 pages
Dans une école tchèque trois jeunes tziganes, issus d'une famille de magiciens, arrivent en cours d'année. La maîtresse et les enfants sont d'abord méfiants à leur égard. Mais Layoch, Maroch et Pticocher ont de la magie au bout des doigts, et il se passe des choses étonnantes dans la classe. Un livre qui traite avec tact et humour de la différence.
Voir plus Voir moins

LA CLASSE ENSORCELÉE

2006 5-7, rue de l'École-Polytechnique; 75005 Paris
L'HARMATTAN, ITALIA s.r.I. Via Degli Artisti 15 ; 10124 Torino L'HARMATTAN HONGRIE Kônyvesbolt; Kossuth L. u. 14-16 ; 1053 Budapest L'HARMATTAN BURKINA FASO 1200 logements villa 96 ; 12B2260 ; Ouagadougou 12 ESPACE L'HARMATTAN KINSHASA Faculté des Sciences Sociales, Politiques et Administratives BP243, KIN XI ; Université de Kinshasa - RDC

@ L'HARMATTAN,

http://ww\v.Iibraitiehannattan.com diffusion.harmattan @wanadoo.fr harmattan! @wanadoo.fr ISBN: 2-296-02379-7 978-2-296-02379-6 EAN : 9782296023796

Ivona Brezinova

LA CLASSE ENSORCELÉE
Traduit du tchèque par Marta Lacrampe

Illustrations de Nicolas Roigt

L'Harmattan

Jeunesse L'Harmattan Collection dirigée par Isabelle Cadoré, Denis Rolland, Joëlle et Marcelle Chassin
Paul-Etienne CHIPP, Le silence d'Isidore, 2006. Danièle FOSSETTE, Trois enfants et une baleine à Mayotte, 2006. Nadine LE MOY, Matallah, esclave de Karakour, 2006. Isabelle MONTPLAISIR, L'oiseau de cuivre incarnat, 2006. Gérard GUILLET, Un toit pour toi, 2006. Françoise KERISEL, Philosophes de la Grèce antique, 2006. Fabrice BLAZQUEZ, A wa, petite détective du Sénégal, 2006. Danièle FOSSETTE, Le gâteau de Madame Lapoule, 2006. Régine MFOUMOU-ARTHUR, L'esclave Olaudah Equiano, 2006. Daniel LEDUC, Grandole le géant, 2006. Ali BADRI, Azad, l'oiseau migrateur, 2006. Nadia GHALEM, Le trésor de Tipaza, 2006. Jean-Jacques MICHELET, Le radis radin, 2006. Geneviève CECCALDI, Sandy entre deux rives, 2006. Renée CLÉMENCE-GOTIN, Le cheval à trois pattes / Chouval a twa pat, 2006. Françoise UGOCHUKWU, Chizoba dans la ville, 2006. Renée CLÉMENCE-GOTIN, Le père Noël s'est égaré aux Antilles / Papa Nowèl garé aux Zantiy, 2006. Frédéric SABROU, Le monstre de Morfesse, 2006. Jacqueline DÉBORDES, Aquino et son lama, 2006. Y oanne TILLIER, La porte des djinns, 2006. Salâma V ALEN, Raul et les petits pains de Gracialta, 2006. Claudine HUNAULT, Heretu et les yeux de la nuit, 2005. Geneviève CECCALDI, Une adolescence au Sahel, 2005. Khudoyberdi TUKHTABAYEV, Le chapeau magique d'Ouzbékistan,2005. Valéry RA YDON, Le Roi Midas et les Murmures du Vent, 2005. Jean-François RADIGUET, Le requin bleu, 2005. Marie-Pierre ROBINEAU, Bimbouss et les Trois Fléaux du Désert, 2005. Ousmane SARR, Moussa Lô à Dakar, 2005.

FANEL Y, Les aventures de Philibert au Sri Lanka, 2005.

ABRACADABRA
La classe était vraiment jolie. Entièrement peinte en blanc avec un immense tableau noir et aux murs, des images en couleurs. Dans la salle étaient rangées un grand nombre de tables à deux places, mais la classe était absolument déserte. - Voilà, les enfants, je vous amène un nouveau copain, dit la maîtresse lorsqu'elle franchit la porte. J'espère que... que, mais où sont-ils tous? bégaya-t-elle toute surprise, en promenant avec inquiétude son regard sur la pièce vide. - Ici! chuchota un cartable. - Je suis là, répondit un pot de cactus en fleurs. - Ici, maîtresse, ici, murmura la table de multiplication murale. La maîtresse hocha la tête et s'assit lourdement sur une chaise. - Aïe! cria la chaise qui chancela sous le poids. La maîtresse se leva rapidement et lui dit, confuse: - Excuse-moi, chaise, je sais que je suis lourde et que je devrais me mettre au régime. - Mais je ne suis pas une chaise, je suis Anne Joyeuse, dit-on gaiement. D'ailleurs, comment pourrait-il en être autrement, c'était vraiment Anne, et elle est tout le temps joyeuse, même lorsqu'elle a une très mauvaise note en dictée. La maîtresse reprit son souffle avec peine en se demandant ce que dirait Monsieur le

Directeur en la voyant assise sur les enfants. Et les parents de cette petite Anne pourraient penser qu'elle est toujours sur le dos de la pauvre gosse. Et ce nouvel élève? Que va-t-il se dire? Mais voilà, il n'y a pas la moindre trace de son nouvel élève qui aurait dû se tenir à côté d'elle. Alors la porte claqua et soudain la classe devint pleine d'enfants, absolument pleine. - Qu'est-ce que c'était? demanda la maîtresse. - Qu'est-ce que c'était? demandèrent aussi les enfants. A ce moment la porte claqua pour la deuxième fois et comme par enchantement un enfant se trouvait devant le tableau. Il avait les cheveux plus noirs que le tableau et il roulait les yeux comme s'il cherchait quelqu'un. Crac, boum, boum! la porte claqua de nouveau, et la maîtresse se dit qu'aujourd'hui il y avait un courant d'air et elle se dépêcha d'aller fermer les fenêtres, afin, pour ainsi dire, de leur couper les ailes. Mais quand elle se retourna, près de la porte, il n'y avait pas un nouvel élève, mais déjà deux, et le temps de dire ouf! ils étaient trois. Ils se ressemblaient sauf que le troisième avait des cheveux noirs complètement frisés. - Bonjour, dit la maîtresse, poliment comme il convient pour une maîtresse. Et elle se frotta les yeux pour chasser cette désagréable «triple» vision. Seulement la vision triple persistait même lorsqu'elle mit ses meilleures 8

lunettes. Trois gosses se tenaient devant la porte, l'air indécis, comme s'ils se demandaient s'ils étaient au complet. Même la maîtresse s'attendait à un autre claquement de mauvais augure.

9