La création de l'île de la Tortue

De
Publié par

Vous souhaitez savoir comment j'ai su cette histoire ?
Un soir, en Haïti, j'étais assise au pied d'un avocatier et j'ai entendu toquer. J'ai levé la tête et j'ai vu un oiseau charpentier qui tapait le tronc de l'arbre avec son bec, je l'ai interrogé et voilà ce qu'il m'a raconté...
Collages de Catherine Bayle, texte de Mimi Barthélemy

Publié le : samedi 1 janvier 2011
Lecture(s) : 34
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782844507730
Nombre de pages : 32
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
4
Dans la Caraïbe bien avant l’arrivée des faux dieux, des conquérants, de Christophe Colomb, les hommes vivaient sans femme, sans femme même. En ce temps-là, la Caraïbe était une vaste immensité de plaines et de montagnes habitées. Parmi ces habitants certains se distinguaient des autres parce qu’ils souffraient du mal français, ils avaient la peau du ventre galeuse, la peau des mains âpre et rugueuse et une odeur hideuse. Pour cette raison-là et dans le langage de ce temps-là, on dénommait ces gens-là, les Caracaracol.
5
6
Du ventre d’une certaine Itiba, une Caracaracol morte en couche, on avait extirpé des quadruplés de sexe masculin. Le plus malin des quatre se nommait Déminan. L’histoire ne se souvient pas du nom des trois autres. De quelle histoire s’agit-il ? De celle du Déluge comme on la raconte dans la Caraïbe.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Dix Contes de dragons

de livre-de-poche-jeunesse

La Harpe d'Eléanor

de Societe-Des-Ecrivains

Imelda

de editions-edilivre

suivant