Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Achetez pour : 5,49 €

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Publications similaires

Le blog des animaux

de rageot-editeur

Un endroit pour vivre

de editions-actes-sud

Vous aimerez aussi

Coupable idéal

de rageot-editeur

Les monstres de Fort Boyard

de rageot-editeur

Double disparition

de rageot-editeur

suivant

SOMMAIRE

MA PETITE SOEUR

MA MEILLEURE COPINE

PREMIERE MISSION

UN DAUPHIN MAL EN POINT

UN ENNEMI A L’HORIZON

OPERATION DE SAUVETAGE

CHERE MAMIE

UN SUPER CADEAU

DROLE D’ACROBATE

UN CHATON DANS LES AIRS

VOLS PLANES

MA PETITE MAMIE CHERIE

UNE ENQUETE POUR LA SPAED

SUR LES TRACES DE MIMI

UN PASSAGE EN MACHINE

MASSACRE A LA TONDEUSE

MA MAMIE ADOREE

SAUVONS MELWIN

UN DIAGNOSTIC ALARMANT

DEUX BONNES NOUVELLES

LA SPAED S’AGRANDIT

978-2-700-23317-9

ISSN : 1951-5758

 

© RAGEOT-ÉDITEUR – PARIS, 2007.

Tous droits de reproduction, de traduction et d’adaptation
réservés pour tous pays.
Loi n° 49-956 du 16-07-1949 sur les publications
destinées à la jeunesse.

Du même auteur, dans la même collection :

Le blog des animaux

Ma petite sœur

J’habite en Bretagne, au bord de la mer. Ma maison se trouve à la sortie du village, au sommet de hautes falaises. De la fenêtre de ma chambre, je vois l’océan, les goélands qui suivent les chemins du vent et les bateaux, au loin, qui reviennent de la pêche.

J’ai toujours vécu ici, depuis bientôt onze ans, et pour moi, ce paysage magnifique est très ordinaire. Mais ça ne m’empêche pas de l’apprécier !

Bref, ma vie serait idéale, si… Toc, toc, toc !

– Camille ! T’es où ? T’es là ?

… si ma petite sœur pouvait m’oublier un peu ! Pauline me cherche. Et quand elle me cherche, elle me trouve. Peu importe le temps que ça lui prend.

– Hé ! Pourquoi t’as fermé la porte de ta chambre à clé ? T’es là ? Je suis sûre que t’es là !

Cette année encore, je sens que les grandes vacances vont être très, très longues. Je tourne le verrou et j’ouvre ma porte dans la foulée. Pauline est penchée au niveau de la serrure, un œil fermé et l’autre écarquillé.

– Une fois de plus, tu m’espionnais, je dis d’un ton ferme.

– Meu non ! C’est pas vrai ! affirme-t-elle avec aplomb.

Puis elle lève vers moi un regard suppliant, celui avec ses yeux brillants, presque humides. Sa bouche forme un « U » à l’envers au fur et à mesure que sa lèvre inférieure remonte vers son nez.

– C’est bon, entre, je soupire.

Le problème avec ma petite sœur, c’est qu’elle me prend toujours par les sentiments. Et forcément, comme j’ai un cœur en éponge (c’est ma meilleure copine Léa qui le dit), je lui cède tout.

– Léa vient dormir à la maison, ce soir ? me demande Pauline.

– Oui. Elle arrive tout à l’heure.

– Je pourrai apporter mon matelas dans ta chambre pour dormir avec vous ?

– Pauline ! On en a déjà discuté !

– Je vous dérangerai pas ! Je dormirai par terre si tu veux !

– Ce n’est pas le problème.

– C’est quoi, le problème ?

– Tu as sept ans, Pauline. Léa et moi, on en a bientôt onze. On ne peut pas tout faire ensemble.

– Sept et demi, corrige ma sœur.

– Si tu veux.

Je m’assois sur mon lit, les coudes sur les cuisses et le menton posé dans la paume de mes mains.