Le jeu : Game Over

De
Publié par

Tome 2
Les rescapés de La Traque ont réussi à gagner la République libre de Marseille, mais les organisateurs du jeu n'ont pas abandonné la partie pour autant. En accord avec les autorités, ils étendent la chasse à l'homme à l'ensemble de la ville. Cachés à Marseille, les survivants défient les maîtres du jeu.

Ce second tome met à jour le jusqu'au-boutisme de la société de divertissement, dans une cité-Etat où la survie s'avère précaire. Dénonçant les manipulations subies par l'individu dans un monde où la vie a peu de prix, Jean-Luc Luciani nous entraîne dans une réflexion sur le conditionnement mental et le pouvoir de l'image.
Publié le : mercredi 5 avril 2006
Lecture(s) : 21
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782700241150
Nombre de pages : 192
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

SOMMAIRE

CHAPITRE 1

CHAPITRE 2

CHAPITRE 3

CHAPITRE 4

CHAPITRE 5

CHAPITRE 6

CHAPITRE 7

CHAPITRE 8

CHAPITRE 9

CHAPITRE 10

CHAPITRE 11

CHAPITRE 12

CHAPITRE 13

CHAPITRE 14

CHAPITRE 15

CHAPITRE 16

CHAPITRE 17

CHAPITRE 18

CHAPITRE 19

CHAPITRE 20

CHAPITRE 21

CHAPITRE 22

CHAPITRE 23

CHAPITRE 24

CHAPITRE 25

CHAPITRE 26

CHAPITRE 27

CHAPITRE 28

CHAPITRE 29

CHAPITRE 30

CHAPITRE 31

CHAPITRE 32

CHAPITRE 33

CHAPITRE 34

CHAPITRE 35

CHAPITRE 36

CHAPITRE 37

CHAPITRE 38

CHAPITRE 39

CHAPITRE 40

CHAPITRE 41

CHAPITRE 42

CHAPITRE 43

CHAPITRE 44

ÉPILOGUE

978-2-700-23224-0

 

© RAGEOT-ÉDITEUR – PARIS, 2006.

Tous droits de reproduction, de traduction et d’adaptation réservés
pour tous pays. Loi n° 49-956 du 16-07-1949 sur les publications
destinées à la jeunesse.

Un grand merci à Agnès Guérin.
Si l’écriture est un art,
la relecture en est un aussi.
Assurément.

« Quand il s’asseyait dans l’alcôve, bien en arrière, Winston pouvait se maintenir en dehors du champ de vision du télécran. »

George Orwell, 1984

1

Jeudi 16 juillet 2037.
République Libre de Marseille. 2 h 30.

Tandis que le ciel s’embrasait de mille éclats, les sept fugitifs s’éloignèrent rapidement du centre-ville.

– On va où au juste ? gémit Polita qui avait bien du mal à suivre le rythme imposé par Harrisson.

– On cherche un endroit à l’écart, répondit Bardine sans prendre la peine de se retourner, un lieu où l’on puisse souffler et faire le point en toute tranquillité.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Coupable idéal

de rageot-editeur

Double disparition

de rageot-editeur

suivant