Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Lire un extrait Achetez pour : 5,99 €

Téléchargement

Format(s) : EPUB

sans DRM

Publications similaires

Le Secret de l'Ile Fergus

de erato-editions

L'Esprit des glaces

de casterman-jeunesse

Le Morgann perdu

de le-polygraphe

Vous aimerez aussi

Françoise Enguehard
le trésor d’ELVIS BOZEC
météore / roman
Le trésor
d’Elvis Bozec
collection météore
Le trésor
d’Elvis Bozec
r
om
an
Françoise Enguehard illustrations de Denise Paquette
Pour la publication de ce livre, Bouton d’or Acadie a béné-ficié de l’aide du Conseil des Arts du Canada, du ministère du Patrimoine canadien par l’entremise du Partenariat interministériel avec les communautés de langue officielle, et de la Direction des arts du Nouveau-Brunswick.
Titre :Le Trésor d’Elvis Bozec Texte : Françoise Enguehard Illustrations : Denise Paquette Mise en pages : Marguerite Maillet
Papier PDF ePub
ISBN 2-922203-43-3 ISBN 978-2-89682-182-2 ISBN 978-2-89682-532-6
er Dépôt légal : 1 trimestre 2002 Bibliothèque nationale du Canada Bibliothèqure nationale du Québec Centre d’études acadiennes (Université de Moncton) Distributeur : Prologue et Bouton d’or Acadie
Tous les droits d’adaptation et de traduction sont réservés pour tous les pays.
© Bouton d’or Acadie 204 - 236, rue Saint-Geor ges Moncton, N.-B., E1C 1W1 CANADA
Téléphone : (506) 382-1367 Télécopieur : (506) 854-7577 Courriel : boutondoracadie@nb.aibn.com Internet : www.boutondoracadie.com
À la mémoire de monsieur Anthony Oliver, de la Grand’Terre, qui m’a fait découvrir l’île Rouge.
Chapitre 1
Bienvenue à la Grand’Terre
De la cour de l’école Sainte-Anne, dans le
village de Grand’Terre, on voit la mer à perte
de vue… quand il n’y a pas de brume, bien entendu. Aujourd’hui, comme le temps est clair, on aperçoit plusieurs embarcations qui se balancent sur l’océan. – Elvis,come on! – J’arrive. Même quand on lui parle anglais, Elvis Bozec répond en français. – Ben, on est à l’école française ! C’est ce qu’il dit quand on se moque de lui, parce que « le français, c’est pascool», selon ses copains. Eux, ils regardent la télé anglaise, ils jouent à des jeux vidéo en anglais, même
10