Le voyage en Angleterre

De
Publié par

Yes ! Camille, Malika, Rémy et toute leur classe partent à Londres avec leur professeur Littlebit pour parfaire leur anglais. À peine sortis de l’Eurostar, ils découvrent la pluie londonienne, leurs familles d’accueil, le pudding et le tea time. Let’s go !

Publié le : mercredi 13 mai 2009
Lecture(s) : 11
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782700240115
Nombre de pages : 160
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

SOMMAIRE

Passeport passion

Let’s go

Des progrès en langue ?

In english, now

Welcome to London

Même pas un rêve

Big Ben blues

Une petite vacherie sympa

SOS, copine en détresse

Urgences story

Princesse Camille

Harry Ploteur

Leçons d’amour cru

Détournement de conversation

Camille, as-tu du cœur ?

Faites la fête, pas la tête

Back to Paris

Illustrations : Isabelle Maroger.

978-2-700-24011-5

ISSN 1772-5771

 

© RAGEOT-ÉDITEUR–Paris, 2009.

Tous droits de reproduction, de traduction et d’adaptation réservés pour tous pays. Loi n° 49-956 du 16-07-1949 sur les publications destinées à la jeunesse.

Du même auteur, dans la même collection :

Vive la 6e !

Ma première boum
Rendez-vous à la patinoire
Avertissement de conduite
Un cœur en vacances

Vive la 5e !

Un jeudi à la mer
La fête de fin d’année

Passeport passion

Les cinquièmes et les quatrièmes étaient réunis autour du pilier « Informations » de la gare du Nord. Je reconnaissais Antoine, Paolo, Jessie, mais je ne voyais pas Malika. Pourtant je n’étais pas en avance, mon père avait mis des heures à se garer. Soudain, j’ai entendu une voix me chuchoter à l’oreille :

– Hello, Caillou ! How are you ?

Je me suis retournée d’un coup. Ma copine venait de franchir les portes vitrées. Un grand sourire illuminait son visage. Elle portait ses Converse montantes à fleurs et sa doudoune orange dénichée aux soldes le week-end dernier. Elle m’a sauté au cou si fort que mes sacs sont tombés par terre.

– C’est génial, c’est génial ! s’est-elle écriée.

– Quoi ?

– De partir ! Tu imagines ? Huit jours d’aventures à l’autre bout du monde !

– En Angleterre, n’exagère pas.

– Je n’exagère pas, Camille ! Le dépaysement va être total ! À notre retour on ne sera plus les mêmes. On parlera couramment anglais. On ne comprendra même plus ce que diront nos parents !

– Surtout quand on vous demandera de débarrasser la table ou de ranger votre chambre ! a lancé mon père, l’air amusé.

On a éclaté de rire. Malika m’a enfoncé ses ongles pointus dans les bras. Là, j’ai compris que je ne rêvais pas. J’étais bien au pied du pilier « Informations » de la gare du Nord, prête à partir de l’autre côté de la Manche avec ma meilleure copine depuis la sixième.

Du bout de l’index, j’ai remonté mes lunettes sur le nez. Rémy, où es-tu ?

Antoine s’est approché de nous, un prospectus sur l’Eurostar à la main. Comment arrivait-il à respirer avec une chemise fermée jusqu’au cou ? Je suffoquais pour lui.

– Vous vous rendez compte, un tunnel si long ! s’est-il exclamé.

Malika l’a fixé droit dans la pupille et a répliqué :

– Pourquoi tu viens nous parler de tunnel alors qu’on a un milliard de choses à se raconter, Camille et moi ?

Antoine ne s’est pas démonté.

– « Creusé à 50 mètres de profondeur, le tunnel parcourt près de 38 km sous l’eau. » 50 mètres de profondeur, 38 km sous l’eau, a-t-il répété, très impressionnant, non ?

– Très, a acquiescé ma copine d’un ton sec.

– Ils ont mis huit ans à le construire ! Huit ans ! Quand je pense qu’on va passer trente-cinq minutes au milieu des petits poissons, sans voir la lumière du jour.

– Antoine, stop ! a crié Malika. Stop !

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Coupable idéal

de rageot-editeur

Double disparition

de rageot-editeur

suivant