Les compères

De
Publié par

Le moustique va se marier !
La nouvelle parcourut le village dans un sens, puis dans l'autre. À chaque arrêt, on agitait la tête, incrédule. Comment croire qu'un être aussi insignifiant pouvait trouver une compagne ? Lorsqu'on vit le moustique traverser le village en arborant un grand sourire, on dut se rendre à l'évidence : il avait trouvé l'âme sœur.
Pour fêter l'événement Moustique convie son meilleur ami Crapaud à un repas préparé par la fiancée. Cette amitié résistera-t-elle à un bon Tieboudieme ?

Publié le : samedi 1 janvier 2011
Lecture(s) : 34
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782844507891
Nombre de pages : 32
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
4
Ce matin-là, assis dans sa case, il rêvait d’assiettes appétissantes lorsque trois coups frappés à la porte d’entrée le tirèrent de sa douce rêverie. « Que la paix soit sur cette maison ! » Le crapaud bondit de joie en reconnaissant la voix aigrelette de son ami le moustique : « La paix sur toi, mon ami ! » Tout sourire, il sortit de sa case et étreignit chaleureusement son visiteur, manquant lui briser les ailes. Un quart d’heure durant, le moustique accueillit les félicitations du crapaud, en prenant son air le plus modeste. En réalité, dans son for intérieur, il ne se tenait plus de joie. Ce mariage était l’aboutissement d’une longue quête, oh combien périlleuse ! Le mous-tique frissonnait encore au souvenir de toutes ces claques évitées de justesse. C’était l’époque où, au péril de sa vie, il essayait de prélever des millilitres de sang pour les offrir à de jolies moustiques, hélas en pure perte. L’heureuse rencontre s’était produite au moment où il commençait à se décourager. À le voir maintenant, debout devant la case du crapaud, on aurait dit qu’une auréole de bonheur ondoyait au-dessus de sa tête. Il voulait partager cette joie avec son ami et savait comment lui faire plaisir : n’avaient-ils pas tous les deux, l’amour des bons plats ? Il se lança :
5
6
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

suivant