Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Les enfants incorrigibles du domaine Ashton

De
299 pages
Découverts dans les forêts du Domaine Ashton, les Incorrigibles sont des enfants qui n’ont rien d’ordinaire : Alexander tient au pas son frère et sa soeur au moyen de petits coups de dents, Cassiopeia aboie (généralement) plus fort qu’elle ne mord et Beowulf est un expert impressionnant de la chasse aux écureuils. Heureusement, mademoiselle Penelope Lumley n’est pas une gouvernante ordinaire. Âgée de seulement quinze ans et diplômée de l’Académie Swanburne pour les filles pauvres intelligentes, Penelope accueille avec joie le défi que lui promet son nouveau poste. Bien qu’elle soit impatiente d’enseigner aux enfants les verbes latins et la bonne utilisation des globes terrestres, elle doit d’abord éliminer leurs tendances canines. Mais le Domaine Ashton regorge de mystères. Qui sont ces trois créatures sauvages? Pourquoi le vieux Timothy, le cocher, rôde-t-il dans chaque recoin? Penelope sera-t-elle capable de civiliser les Incorrigibles à temps pour le bal de Noël de lady Constance? Et que diable est un «schottische»? Penelope n’a pas peur des mystères, puisque ses propres origines sont aussi enveloppées dans le secret. Mais comme Agatha Swanburne l’a elle-même déjà dit: «S’il y a une raison à toute chose, nous ne connaissons pas nécessairement cette raison — du moins, pas encore.»
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

MARYROSE WOOD
illustré par JON KLASSEN
Traduit de l’anglais par Noémie Grenier
Copyright © 2010 Maryrose Wood Illustrations © 2010 Jon Klassen Titre original anglais : The Incorrigible Children of Ashton Place Book 1: the Mysterious Howling Copyright © 2012 Éditions AdA Inc. pour la traduction française Cette publication est publiée en accord avec HarperCollins Publishers, New York, NY Tous droits réservés. Aucune partie de ce livre ne peut être reproduite sous quelque forme que ce soit sans la permission écrite de l’éditeur, sauf dans le cas d’une critique littéraire.
Éditeur : François Doucet Traduction : Noémie Grenier Révision linguistique : Féminin pluriel Correction d’épreuves : Nancy Coulombe, Katherine Lacombe Montage de la couverture : Matthieu Fortin Mise en pages : Mathieu C. Dandurand ISBN papier 978-2-89667-744-3 ISBN PDF numérique 978-2-89683-772-4 ISBN ePub 978-2-89683-773-1 Première impression : 2012 Dépôt légal : 2012 Bibliothèque et Archives nationales du Québec Bibliothèque Nationale du Canada
Éditions AdA Inc. 1385, boul. Lionel-Boulet Varennes, Québec, Canada, J3X 1P7 Téléphone : 450-929-0296 Télécopieur : 450-929-0220 www.ada-inc.com info@ada-inc.com
Diffusion Canada : France : Suisse : Belgique :
Éditions AdA Inc. D.G. Diffusion Z.I. des Bogues 31750 Escalquens — France Téléphone : 05.61.00.09.99 Transat — 23.42.77.40 D.G. Diffusion — 05.61.00.09.99
Imprimé au Canada
Participation de la SODEC. Nous reconnaissons l’aide Inancière du gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du livre du Canada (FLC)pour nos activités d’édition. Gouvernement du Québec — Programme de crédit d’impôt pour l’édition de livres — Gestion SODEC.
Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et Bibliothèque et Archives Canada
Wood, Maryrose
Le hurlement mystérieux (Les enfants incorrigibles du domaine Ashton ; 1) Traduction de : The Mysterious Howling. Pour les jeunes de 12 ans et plus. ISBN 978-2-89667-744-3 I. Grenier, Noémie. II. Titre.
PZ23.W66Hu 2012
j813’.6
C2012-941974-5
Pour Mike.
— M. W.
P R E M I E R C H A P I T R E
Une jeune ïlle abandonne son foyer dans l’espoir d’en trouver un autre.
CE NPAS LEÉTA IT premier voyage en train de mademoiselle Penelope Lumley, mais c’était le premier qu’elle faisait seule. Comme vous le savez peut-être, voyager seul est une tout autre histoire que de voyager avec des compagnons. Seuls, les gens ont tendance à s’inquiéter, surtout s’ils sont en route vers un endroit inconnu, un nouveau foyer, un entretien pour un emploi, ou (dans le cas de mademoiselle Lumley) un entretien pour un emploi dans un endroit inconnu qui pourrait très bien nir par être son nouveau foyer. Elle avait certainement de bonnes raisons de s’inquiéter. Pendant son voyage, voici, entre autres, ce qui lui trottait dans la tête : Arriverait-elle au Domaine Ashton à l’heure pour son entretien, ou des bandits prendraient-ils le train d’assaut et les passagers en otage ? Elle n’avait jamais personnellement
Les enfants incorrigibles du Domaine Ashton
rencontrédebandits,maiselleavaitlucegenredechosesdans les livres, et ces personnages lui donnaient la chair de poule. Serait-elle capable de répondre correctement si son employeur potentiel lui posait une question surprise sur, par exemple, les villes capitales des pays européens de taille moyenne ? « La capitale de la Hongrie est Budapest ! récitait-elle dans sa tête, au rythme des cliquetis des roues du train. La capi-tale de la Pologne est Varsovie ! » Lui servirait-on du thé et des rôties à son arrivée, et le cas échéant, nirait-elle par quitter la pièce à toutes jambes, en larmes, après avoir répandu de la marmelade sur tout le devant de sa robe ? Manifestement, s’inquiéter est une occupation à temps complet et plutôt épuisante. C’est peut-être pourquoi made-moiselle Lumley, malgré son incapacité à se souvenir de la capitale de la Norvège et sa réticence à décoiffer ses che-veux en appuyant sa tête contre le dossier du siège, avait nalement succombé au balancement et au grondement apaisants du train. Pour le moment, du moins, elle avait complètement arrêté de s’inquiéter, car elle dormait à poings fermés. Plus précisément : elle était perdue dans un rêve d’une autre époque, un rêve rempli de rires, de gâteaux forêt-noire et de prés tachetés de rayons de soleil où résonnait le chant d’oiseaux charmants… — Mademoiselle ? Mademoiselle ?
2