Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 4,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Les fêtes des religions

De
52 pages
Dans une perspective d’ouverture aux grandes traditions, Les fêtes des religions répond à vingt-cinq questions d’enfants concernant certaines fêtes religieuses. Un tour d’horizon rapide, centré sur l’essentiel.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Pierre Guénette
Dans la collection25 Questions junior
Les fêtes des religionsest publié par Novalis.
Auteur : Pierre Guénette
Éditrice : Hélène Régnier
Réviseure : Sylvia Poulin
Couverture et mise en page : Mardigrafe
© 2008 : Novalis, Université Saint-Paul, Ottawa, Canada
Dépôts légaux : deuxième trimestre 2008
Bibliothèque nationale du Québec
Bibliothèque nationale du Canada
Novalis, 4475, rue Frontenac, Montréal (Québec) H2H 2S2
C.P. 990, succursale Delorimier, Montréal (Québec) H2H 2T1
ISBN : 978-2-89507-960-6
Imprimé au Canada
Nous reconnaissons l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise du Programme d’aide au développement de l’industrie de l’édition (PADIÉ) pour nos activités d’édition.
Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et Bibliothèque et Archives Canada
Guénette, Pierre
Les fêtes des religions
(25 Questions junior)
Comprend des réf. bibliogr.
Pour enfants de 8 à 10 ans.
ISBN 978-2-89507-960-6
1. Fêtes religieuses - Miscellanées - Ouvrages pour la jeunesse. I. Titre.
BL590.G83 2008 j203’.8 C2008-940622-2
1
DES FÊTES ET DES CÉRÉMONIES AMÉRINDIENNES
Mes parents ont assisté à un potlatch. Je n’ai pas bien compris de quoi il s’agissait. epotlatchest une rencontre organisée par certaines L nations amérindiennes de l’ouest du pays. Les buts de ces rencontres sont multiples : on peut vouloir célébrer le don d’un nom, une naissance, un traité, un mariage ou se recueil-lir au moment d’un décès. La plupart du temps, lors d’unpot-latch, on fait la cérémonie dugiveaway. À cette occasion, on chante et on danse. On donne aussi des cadeaux (couver-tures, broderies, produits d’artisanat) aux membres de la famille, aux amis et aux visiteurs. Lepotlatchraffermit les liens d’appartenance et de solidarité entre les membres d’une même nation.
Le pow-wow est une autre forme de rassemblement. Au cours de cette fête traditionnelle, on partage des repas et échange des présents.
25 Questions junior
Fêtes des religions
3
4
Le nom qu’une personne reçoit à sa naissance est son nom reconnu civilement. Au cours de certaines cérémonies, comme le potlatch, on donne à la personne un autre nom, traditionnel celui-là. Il a un sens particulier pour la personne qui le reçoit ; il rappelle des traits de sa
2
personnalité ou un exploit qu’elle a accompli. Ce nom traditionnel peut changer au cours de la vie de la personne. Il existe au moins 56 traditions amérindiennes différentes au Canada. Leurs enseignements sont transmis oralement de génération en génération.
Quelle fête les Amérindiens célèbrent-ils le 21 juin ? n ce premier jour de l’été, les Amérindiens fêtent le sols-E tice d’été. Comme dans de nombreuses autres traditions religieuses, ils fêtent aussi la lumière.
On se prépare à cette fête en se purifiant dans une cabane de sudation. Au petit matin, on se réunit pour admirer le lever du soleil. Puis vient la construction d’un autel dédié à la Terre.
25 Questions junior
Fêtes des religions
Pendant la journée, on garde le silence. C’est une bonne façon de rester concentré sur l’importance de la journée.
Le soir, la joie éclate. C’est le moment du partage et des réjouissances. On prie, on chante et on danse. Des offrandes sont placées tout autour de l’autel qui a été construit le matin. Un grand feu est ensuite allumé.
Cette fête du solstice d’été est celle de la chaleur humaine, de la joie, de l’innocence et de l’amour. L’humour et le rire sont aussi de la fête.
Les grands-mères, à cette occasion, dansent en tenant des paniers remplis de graines de semence. Par ce geste, elles demandent que l’avenir de tout un chacun soit sous le signe de l’abondance, de l’amour et de la compassion.
Deux animaux sont particulièrement reliés au solstice d’été. Le premier est le coyote. Dans les légendes, on dit qu’il est un animal rieur et joueur de tours. Le deuxième est la souris dont la petite taille rappelle l’importance de l’innocence et de la confiance.
Les peuples amérindiens partagent une cérémonie commune qui est celle de la suerie. Ils construisent des cabanes, ou loges, où huit personnes environ peuvent se réunir en cercle sur le sol.
25 Questions junior
Fêtes des religions
5
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin