Les Fixies

De
Publié par

Vous, humains, habitants de la planète Terre...ne vous est-il jamais arrivé de penser, d'imaginer qu'un monde parallèle au vôtre pourrait bel et bien exister? Un monde caché, dont personne n'aurait connaissance, et abritant d'étranges créatures... comme, par exemple, des petites fées blanches comme la neige, aux yeux ronds comme des soucoupes et aux cheveux ébouriffés et colorés? Car si, de votre côté vous semblez ignorer leur existence, ces petites créatures semblent vous connaître aussi bien que si vous faisiez partie de leur monde. L'une d'entre elles, d'ailleurs, un peu trop curieuse, pourrait bien chercher à vous approcher de plus près, malgré les mises en garde de ses amis...
Publié le : jeudi 17 janvier 2013
Lecture(s) : 15
Source : http://www.monpetitediteur.com/librairie/livre.php?isbn=9782342000771
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782342000771
Nombre de pages : 80
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Laura Bourguet
LES FIXIES
 
Mon Petit Éditeur
Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur :
http://www.monpetitediteur.com Ce texte publié par Mon Petit Éditeur est protégé par les lois et traités internationaux relatifs aux droits dauteur. Son impression sur papier est strictement réservée à lacquéreur et limitée à son usage personnel. Toute autre reproduction ou copie, par quelque procédé que ce soit, constituerait une contrefaçon et serait passible des sanctions prévues par les textes susvisés et notamment le Code français de la propriété intellectuelle et les conventions internationales en vigueur sur la protection des droits dauteur. Mon Petit Éditeur 14, rue des Volontaires 75015 PARIS  France
IDDN.FR.010.0118296.000.R.P.2012.030.31500
Cet ouvrage a fait lobjet dune première publication par Mon Petit Éditeur en 2013
Chapitre 1. Une découverte intéressante Salut ! Mon nom à moi, cest Vicia. Comme ce nest pas un nom disons très commun pour vous, les humains, je pense que vous aurez tous compris que je suis moi-même une Fixie, à moins dêtre un peu mous du cerveau. Eh oui. La plus maligne, la plus mignonne et la plus populaire de toutes les Fixies Oui, bon, daccord, jai un peu exagéré sur le terme la plus populaire. Mais je suis quand même super jolie, et gare à celui qui dirait le contraire, je ne suis pas du genre à me laisser marcher sur les pieds, moi ! Non mais ! Je disais donc : Sur le plan popularité, je suis grandement concurrencée par mes deux meilleures amies, à savoir : Sophie et Flora. La première, cest une vraie tête en lair, mais tous les garçons la trouvent trop chou, avec ses cheveux bleu vif et ses yeux couleur raisin. Elle met toujours deux fois plus longtemps que tout le monde à comprendre, assimiler et analyser une information. Flora, elle, cest totalement linverse : elle a toujours la tête dans ses bouquins. Elle est la meilleure élève de lécole, et a le don dexaspérer tout le monde. Enfin, tout le monde sans compter soncherFlorian. Il est bien le seul à trouver ses longs exposés extrêmement intéressants. Encore un peu et il se prosternerait à ses pieds ! Moi ? Disons que, le scolaire, cest pas trop ma tasse de thé certains disent même que je suis un vrai garçon manqué.
7
LES FIXIES
Je ne vois pas le rapport ! Bon, cest vrai que je suis folle de skateboard, de boxe et tout ça, mais est-ce que ça me rend différente des autres ?! Oh ! Et, si vous tenez tant à le savoir, jai aussi énormément de succès auprès de Ryan, le plus beau garçon de mon école (Pour preuve que je ne suis pas un garçon). On est pareil, tous les deux ! Ah ! Et il y a aussi cette peste de Talia elle, cest ma pire ennemie. Je la hais, mais à un point ! Tenez, un jour, jai même essayé de lui faire brûler les cheveux. Résultat ? Une semaine de retenue ! Les professeurs sont tellement injustes ! Cette fille arrête pas de se vanter de tout chez elle, et elle est diabolique presque autant que moi, dailleurs, maintenant que jy pense ! Elle essaie de me voler la vedette, ou quoi ?! Toujours en train de dire : « Oh ! Tas vu ma nouvelle coiffure ? Ma nouvelle robe vient du magasin le plus chic dHalloween, cest pas Vicia qui aurait les moyens de se payer une merveille pareille ! ». Non mais je rêve ! Jai parfaitement les moyens de macheter ce que je veux, dabord ! Jhabite dans la même maison que Sophie et Flora, une immense villa avec piscine, bain à bulles et toute la panoplie qui rime avec vie de rêve. Cest vrai que Talia doit se sentir inférieure tant mieux ! Mais jen étais où, déjà ? Ah oui ! Au commencement (jai tendance à mégarer un peu). Cétait une magnifique journée dans le monde dHalloween. Le ciel était violet vif, agrémenté de quelques nuages gris par ci par là. Pour nous, les Fixies, il nexiste pas un temps plus idéal que celui-là. On voyait la lune briller dans le ciel, comme ce que vous appelez vous un « soleil » daprès ce quon ma dit, le gros truc qui fait mal aux yeux si on le regarde pas avec des lunettes. La particularité de notre monde, comparé au vôtre, cest que le soleil nexiste pas (tant mieux, moi je dis !). La lune est
8
LES FIXIES
blanche le jour, et orange la nuit, ce qui nous permet de nous repérer dans le temps. Pas mal, vous trouvez pas ? Bref. Maintenant que jai fini de jouer les miss météo, passons. Je me levais dun pas lourd après avoir bien pris soin décrabouiller le réveil matin qui mavait fait sursauter avec sa sonnerie stridente (qui a eu lidée dinventer un truc pareil, aussi ?!). Jentendais Flora sactiver dans sa chambre, qui est située juste à côté de la mienne. Jétais sûre quelle sétait déjà levée depuis une bonne heure environ. Elle, manquer ne serait-ce quune minute de cours ? Faut pas rêver. Si elle pouvait, elle arriverait à lécole avec deux heures davance, rien que pour réviser ses cours de la journée, plus ceux du lendemain ! Vous vous demandez peut-être comment jai pu devenir amie avec elle ? Eh bien rassurez-vous, même moi je sais pas. Je vous aurais bien répondu quelle était utile pendant les interrogations si elle nous laissait copier sur elle. Ce qui nest pas le cas, malheureusement. Ma chambre était comme toujours en désordre enfin ce que Flora appelait le désordre. Cest vrai, quoi ! Il y avait juste des vêtements éparpillés un peu partout dans la pièce (je comptais justement les ranger), des livres retournés sur le sol (Flora ne lavait pas supporté, dailleurs), et bon, javoue, je ne savais plus où était mon sac décole. Alors que je faisais ce constat assez énervant, jai senti quelque chose de chaud, gluant et très, très désagréable me couler sur lépaule. Qui avait eu lidée dinstaller une douche au-dessus de mon lit ?! Même Sophie nétait pas assez bête pour ça ! Inquiète, jai levé la tête et me suis rendue compte avec effroi que je me trouvais juste en dessous de la bouche immense
9
LES FIXIES
et pleine de dents dune plante carnivore géante (y a mieux, comme douche). Panique à bord !  FLORAAAAAAAA !ai-je hurlé. Mon amie a accouru dans la chambre, affolée par mon cri plus queffrayant. Elle ma regardé pendant quelques secondes sans comprendre, ses grosses lunettes abaissées sur son nez. Elle les met toujours quand elle cherche quelque chose. Jétais sûrement blanche de panique bien que les Fixies soient blanches naturellement, en fait, jy pense. Pas de jalousie sur les bronzages, au moins. Flora a levé la tête vers la plante et sest écriée, dun coup, sans prévenir :  Carole ! Où étais-tu passée ?! Ça fait des heures que je te cherche ! Là, jai dû devenir rouge tomate en une seconde chrono. Avec de la fumée qui sortait par les oreilles. Je fais très peur quand je ménerve.  COMMENT TU FAIS POUR PERDRE UN TRUC PAREIL ??? CEST JUSTE ÉNORME !!!ai-je hurlé. Flora, vexée, a répliqué :  Ce nest pas un « truc », mais une plantus carnivorus caméléonus, qui vient du  Attends, comment técris ça ? Que je lajoute à la longue liste des trucs qui sont interdits de séjour dans MA chambre ? lai-je interrompue en brandissant mon calepin. Soudainement, notre bien aimée Sophie a fait irruption dans la chambre, lair joyeux et animé, comme toujours. Ce qui signifie avec un sourire jusquaux oreilles. Oh, les filles ! Arrêtez de crier, jai plus de boules fixikiès pour les oreilles !a-t-elle crié. Belle journée, pas vrai ? Elle a gloussé, comme elle le fait en général quand elle dit quelque chose, que ce soit marrant ou pas.
10
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Tellucidar

de scrineo

Le Vol du papillon

de Mon-Petit-Editeur

suivant