Les portes d'Arthim

De
Publié par

Jaimie s'invente des histoires extra, celles des Krotolgs, de petites créatures à tête de chat qui ressemblent à des koalas. Mais les histoires ont tendance à devenir réalité et, la nuit, les Krotolgs sont bien envahissants...

Publié le : mardi 3 avril 2012
Lecture(s) : 34
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782012033672
Nombre de pages : 100
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
978-2-012-03367-2
La nuit...
J’écoute :
Tout fuit
Tout passe
L’espace
Efface
Le bruit
Les Djinns
Victor Hugo
1. Les monstres
Jaimie et Freddy logeaient dans le même immeuble. L’appartement de Jaimie se trouvait au troisième, celui de Freddy deux étages au-dessus.
Le matin, ils se donnaient rendez-vous pour aller ensemble à l’école. Le soir, à la sortie, ils devenaient des explorateurs de l’espace. Ils remontaient le boulevard, passaient en courant devant l’homme-cheval et son épouse-cheval dans leur boucherie de cheval, et Freddy disait que c’étaient des Centauriens de la planète Centauria. Puis, ils se postaient derrière la cabine téléphonique afin d’épier la femme-poisson au nez violet et aux mains rouges, qui écaillait des fruits de mer armée d’un couteau spécial. Freddy affirmait qu’elle dissimulait ses nageoires dans la doublure de sa doudoune parce qu’en réalité elle venait d’une île sous-marine nommée Neptunia.
Le plus redoutable d’entre tous tenait la dernière boutique avant le carrefour, c’était l’homme magnétique. Jaimie et Freddy collaient leur front contre sa devanture où s’alignaient des dizaines de K7 vidéo. Sur leurs jaquettes aux tons criards des monstres tentaculaires brandissaient des pistolets-laser, des fourmis géantes envahissaient les tunnels du métro, des astronautes bardés de métal s’enlisaient au cœur de marais pétrifiés, une flottille de soucoupes volantes fonçait vers la Terre.
Freddy jurait que l’homme-magnétique n’était autre qu’un espion plutonien en mission ultrasecrète. Seuls lui et Jaimie pouvaient contrer la menace épouvantable qui pesait sur la ville.
Jaimie en avait assez de ce jeu. Il lui arrivait de rêver de choses qui font peur, et en se réveillant il sentait peser sur lui une chape de plomb.
Il tenta d’intéresser son copain Freddy à des héros plus sympathiques, les Krotolgs par exemple — ça, c’était une histoire extra. Jaimie l’inventait au fur et à mesure car elle méritait sans cesse d’être renouvelée.
— Alors tu comprends, les Krotolgs sont des créatures de cinquante centimètres de haut qui ressemblent à des koalas, sauf que leur tête est comme celle d’un chat. Ils habitent un vieux tronc creux, et naturellement ils nous obéissent au doigt et à l’œil, mangent les repas de la cantine à notre place, et nous protègent de nos ennemis.
Freddy l’écouta, goguenard. Ils s’étaient arrêtés à quelques mètres du repaire de l’homme magnétique. À travers la vitrine, on apercevait les silhouettes verdâtres d’extraterrestres plus abominables les uns que les autres.
— Alors, comme ça, ils mesurent cinquante centimètres de haut ? s’esclaffa Freddy.
— Oui.
— Archi-super-débile ! C’est une histoire pour les trois ans ! Et ils s’appellent comment, déjà, tes bonshommes ?
Jaimie hésita. Il baissa la tête, il avait presque honte. Mais Freddy insistait, devenait pressant, menaçant.
— Dis-moi leur nom en vitesse.
— Quel nom ?
— Tu me le dis ou je te cause plus. Jaimie regarda Freddy, un sourire amer passa sur son visage.
— Ils s’appellent les Krotolgs, murmura-t-il, et il ajouta très vite entre ses dents : je ne joue plus à ton jeu.
— Tu ne joues plus à quoi ? demanda Freddy.
— Aux Centauriens, aux Plutoniens, aux Neptuniens.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

La gardienne d'éternité

de harpercollins21750

Bacha Posh

de editions-actes-sud

suivant