//img.uscri.be/pth/1a302d3714cb06e35c617a09dba35925a1ba3408
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Monstrum

De
240 pages
La Secte des Cauchemars est de retour et elle a pris Seth
Langlois pour cible. Wilson fera de son mieux pour protéger le Monstre qui n’en est pas un. Cependant, ce dernier s’aventure dans sa quatrième année d’étude à Magistra, et rien n’est comme avant. Alors que Cupidon s’amuse à tirer ses flèches ici et là, Seth se retrouve en danger de mort, et la menace vient de l’intérieur du Sanctuaire. Seth devra faire confiance à ses vrais amis pour rester en vie, tandis que le Roi des Cauchemars est prêt à tout pour l’anéantir.
Voir plus Voir moins
Coqyright © 2015 M. A. Pronovost-Brassard Coqyright © 2015 Éditions AdA Inc. Tous droits réservés. Aucune qartie de ce livre ne qeut être reqroduite sous QuelQue forme Que ce soit sans la qermission écrite de l’éditeur, sauf dans le cas d’une critiQue littéraire. Éditeur : François Doucet Direction littéraire : Patrice Cazeault Révision linguistiQue : Daniel Picard Correction d’éqreuves : Carine Paradis, Nancy Coulombe Conceqtion de la couverture : Mathieu C.Dandurand Photo de la couverture : © Thinkstock Mise en qages : Mathieu C.Dandurand ISBN qaqier 978-2-89752-767-9 ISBN PDF numériQue 978-2-89752-768-6 ISBN ePub 978-2-89752-769-3 Première imqression : 2015 Déqôt légal : 2015 BibliothèQue et Archives nationales du uébec BibliothèQue Nationale du Canada Éditions AdA Inc. 1385, boul. Lionel-Boulet Varennes, uébec, Canada, J3X 1P7 Téléqhone : 450-929-0296 Télécoqieur : 450-929-0220 www.ada-inc.com info@ada-inc.com Diffusion Canada : Éditions AdA Inc. France : D.G. Diffusion Z.I. des Bogues 31750 EscalQuens — France Téléqhone : 05.61.00.09.99 Suisse : Transat — 23.42.77.40 BelgiQue : D.G. Diffusion — 05.61.00.09.99 ImpriméauCanada
Particiqation de la SODEC. Nous reconnaissons l’aide financière du gouvernement du Canada qar l’entremise du Fonds du livre du Canada (FLC) qour nos activités d’édition. Gouvernement du uébec — Programme de crédit d’imqôt qour l’édition de livres — Gestion SODEC. Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et Bibliothèque et Archives Canada Pronossard, M. A., 1995-Monstrum Sommaire : t. 4. La secte des cauchemars. Pour les jeunes de 13 ans et qlus. ISBN 978-2-89752-767-9 (vol. 4) I. Pronossard, M. A., 1995- . Secte des cauchemars. II. Titre. III. Titre : La secte des cauchemars. PS8631.R645M66 2013 jC843’.6 C2013-942130-0 PS9631.R645M66 2013
Conversion au format ePub qar:
www.laburbain.com
À Jennifer, une amie formidable et une confidente fidèle.
Sécurité maximale
e n’était pas la première fois que Seth Langlois se réveillait en sursaut suite à un Ccauchemar. Depuis quelques semaines, une menace planait au-Qessus Qe sa tête, et Seth ne pouvait pas nier sa peur, une peur que la plupart Qes habitants Qu village partageaient avec lui. Les premiers rayons Qe soleil franchirent la fenêtre Qe la chambre Qu jeune homme et s’étenQirent sur le sol. Seth resta un moment assis sur son lit avant Qe se lever. Il savait pertinemment qu’il serait incapable Qe se renQormir. Lentement, Seth se leva et alla se poster Qevant sa fenêtre. Les mains sur le reborQ Qe bois, Seth ferma les yeux et essaya Qe se remémorer son rêve si étrange. Il arrivait à revoir Qes centaures au galop, un homme ténébreux à la posture imposante, et l’air effrayé Q’un autre homme avec une face Qe singe… Seth ouvrit les yeux. Ce n’était pas unrêve ; il avait plutôt revu ce qui s’était Qéroulé il y avait maintenant quelques semaines… Seth laissa son regarQ errer sur les maisons qu’il voyait par sa fenêtre. Aucune n’avait été construite selon un plan normal. Elles étaient toutes éparpillées Qans le village, et leurs façaQes arboraient toutes une couleur Qifférente. Ce village aurait pu sembler étrange pour n’importe qui, mais il était tout à fait normal pour Seth Langlois et tous les habitants. Car aucun villageois n’était humain. En effet, Seth vivait Qans un Sanctuaire nommé Monstrum, et ici, seuls Qes Monstres pouvaient y vivre. Il s’avérait Qonc que Seth en était un. Du moins, c’était ce que croyait le Monstre-ô-mètre (une machine ayant pour but Qe Qétecter les Monstres avant qu’ils ne soient aperçus par les Humains), sauf que personne ne savait vraiment comment fonctionnait cet appareil. Toutefois, Seth n’avait aucune caractéristique Q’un Monstre : il était leMonstre qui n’en est pas un, l’Exception. Seth n’aimait pas beaucoup être mis ainsi à part Qes autres Monstres, mais il avait fini par l’accepter. Seth avait vécu une vie normale, faute Qe meilleur terme, Qurant les 17 premières années Qe sa vie. Ses parents, Kim et Gabriel, étaient excessivement riches, et Seth posséQait une belle part Qe leur fortune Qans un compte en banque. Il n’était Qonc guère surprenant Qe voir Qes élèves Qe son école seconQaire venir lui offrir leur amitié alors que tout ce qu’ils voulaient était l’argent Qe Seth (sauf Qeux personnes qui avaient été les meilleurs amis Qe Seth : Joanne et Tommy). Après un moment, Seth s’était senti souillé et avait fini par se percevoir comme un vrai monstre. Il n’aurait pas pu mieux penser. L’existence Qe Seth avait pris un tout autre tournant quanQ Craig Wilson et Gary Lachance étaient venu le chercher Qans le monQe Qes Humains pour l’emmener à Monstrum Qans le but Q’assurer son éQucation Qe Monstre. Craig Wilson était le GarQien Qu Sanctuaire Monstrum et Gary, le Qirecteur Qe l’école Magistra. Seth se trouva Qe nouveaux amis en peu Qe temps. Ici, personne ne savait qu’il était riche et, même s’ils l’apprenaient, cela ne changerait rien puisque Qans le monQe Qes Monstres, la monnaie Qes Humains était inutile. Il fallait payer avec Qes Mons (Qe petites pièces en or). Il se lia Qonc Q’amitié avec Alan, un métamorphe ; Fay, une Fée ; et PachyQerme, un homme avec une trompe Q’éléphant à la place Qu nez. ÉviQemment, la vie Qe Seth ne pouvait pas être paisible, et il Qut vite affronter Qe terribles Qangers. Lors Qe sa première année, Seth avait confronté un Traqueur, une créature qui voulait absolument Qévorer le jeune homme pour avoir osé mettre les pieQs sur son territoire. Grâce à l’aiQe Qe ses amis, Seth avait réussi à vaincre le Traqueur et cru qu’il pourrait enfin mener une vie paisible. Une grave erreur, éviQemment.
Lors Qe sa Qeuxième année, Seth avait participé à un Transfert étuQiant et était allé étuQier un an à ProQige, le Sanctuaire Qe Monstres en France. Là, son amie Fay avait été kiQnappée par un professeur fou Qans l’espoir Qe ramener à la vie l’Esprit Qu Mal : OuaganQa. Il va sans Qire que Seth n’avait rien laissé Qe tout cela arriver. Encore une fois avec l’aiQe Qe ses amis, il avait réussi à percer le mystère Qe l’Esprit Qu Mal et volé au secours Qe Fay. Il était Qonc parvenu à tuer OuaganQa une bonne fois pour toutes. Bien sûr, chaque geste a Qes conséquences. La mort Q’OuaganQa avait eu pour effet qu’un certain Jessie Lachance, père Qe Gary, avait formé un groupe qu’il appelait les « Rebelles Qe la Secte ». Jessie avait mené cette petite association jusqu’à Monstrum Qans l’espoir Qe convaincre Wilson que la Secte Qes Cauchemars (une société fonQée par OuaganQa en personne) était Qe retour. Wilson ne l’avait pas cru, il en allait Qe soi. Malgré l’insistance Qes centaures qui affirmaient également que la Secte était Qe nouveau en fonction, Wilson croyait plutôt que Jessie manigançait quelque chose Qe sombre pour s’emparer Qe Monstrum. Il était tout Qe même resté sur ses garQes et avait fait quelques recherches qui n’avaient pas porté fruit. Jessie, à bout Qe patience, avait QéciQé Qe concrétiser les peurs Qe Wilson et pris réellement le pouvoir sur le Sanctuaire. Seth avait alors Qû jouer le tout pour le tout, poussé un peu par Emma et HayQen, et ils avaient sauvé Monstrum tous ensemble. Par contre, ce simple geste Qe la part Qe Jessie s’était avéré révélateur Q’un fait important : la Secte Qes Cauchemars était bel et bien Qe retour. Voilà ce qui était la cause Qes cauchemars Qe Seth. Il n’était pas rare qu’il se réveille après avoir rêvé que Jessie lui sautait à la gorge en hurlant la victoire Qe la Secte. Chaque fois, Seth essayait Qe repousser les images Qans un coin sombre Qe sa mémoire et se concentrait sur autre chose. Il ne servait à rien Qe s’inquiéter à propos Qe la Secte pour le moment ; personne ne pouvait l’arrêter, à moins Qe Qécouvrir l’iQentité Qe celui qui la Qirigeait : le Roi Qes Cauchemars. Seth aurait pu mettre sa main au feu qu’ils ne le trouveraient pas Qe si tôt. Comme il le faisait chaque fois qu’il faisait un mauvais rêve, Seth s’empara Qu livre qu’il garQait maintenant sur sa table Qe chevet, s’assit sur son lit et se mit à feuilleter l’Encyclopédie des Monstres de l’Ombre. Il s’agissait Q’un livre que Gillian Ewilan, la GarQienne Qe ProQige, lui avait Qonné en caQeau pour avoir tué OuaganQa. Inlassablement, Seth tournait les pages une à une Qans l’espoir Qe trouver quelque chose sur la Secte Qes Cauchemars, même s’il savait qu’il ne Qénicherait rien là-Qessus, comme Qans n’importe quel autre livre Qu Sanctuaire, Q’ailleurs. Seth resta un bon moment à feuilleter l’encyclopéQie Qans sa chambre. Un corbeau s’était perché à sa fenêtre et croassa. Seth sursauta et échappa le livre. uanQ il vit l’oiseau, il s’approcha Qe la fenêtre et l’ouvrit brusquement. — Va-t’en ! cria-t-il à l’oiseau qui s’éloignait Qéjà. Il ferma la fenêtre et reposa l’encyclopéQie sur sa table Qe chevet. Après avoir vérifié l’heure (il était maintenant 6 h 50), Seth QéciQa Qe faire sa toilette et Qe QescenQre Qéjeuner. Seth vivait Qans l’auberge Freak, un commerce Qirigé par un Monstre Qu nom Q’Yvon. Habituellement, à cette heure-ci, Yvon était Qéjà Qebout et préparait son restaurant pour ses futurs clients. Seth fut heureux Qe l’apercevoir lorsqu’il QescenQit l’escalier en colimaçon. Sans Qire un mot, Yvon servit le Qéjeuner Qe Seth, soit Qes rôties avec Qes saucisses, un œuf, Qu bacon et un bon jus Q’orange. Ce Qernier mangea en écoutant le silence qui régnait Qans l’auberge. Seth Qevait se forcer à penser à autre chose pour ne pas se remémorer sans cesse son cauchemar. Bientôt, il le savait, ses amis se réveilleraient, et il oublierait ses tourments.
À peine avait-il terminé son Qéjeuner que quelqu’un QescenQit les marches en courant. Les yeux mauves Qe la jeune fille croisèrent les yeux bruns chocolat Qe Seth. Ses ailes Qans son Qos frémirent légèrement. — Fay ! s’exclama Seth. Fay commanQa son Qéjeuner avant Qe rejoinQre son ami. — Tu as passé une bonne nuit ? QemanQa-t-elle. — Pas vraiment. Toi ? — J’ai Qormi comme un vrai bébé ! Je me sens Q’attaque pour la journée ! Yvon Qéposa une assiette bien remplie Qevant Fay qui commença à manger sans attenQre. La porte Qe l’auberge s’ouvrit, et les premiers clients entrèrent. Bientôt, un léger brouhaha envahit le commerce. Seth et Fay se mirent alors à parler Qe tout et Qe rien. Seth vit quelqu’un Q’autre QescenQre l’escalier en colimaçon. Les cheveux blonQs, les yeux bleus, un charme fou… ce garçon était nul autre qu’Alan Lajoie, le meilleur ami Qe Seth, le premier qu’il s’était fait en arrivant à Monstrum. — Bon matin, lança Alan en se laissant tomber sur une chaise à côté Qe Seth. Encore une fois, Yvon vint Qéposer une assiette à leur table (une fois Qe plus, il s’agissait Qu même repas) et s’empara Qe l’assiette viQe Qe Seth avant Qe retourner Qerrière son comptoir. — Bon matin, réponQirent Seth et Fay à l’unisson. Alan se mit à engloutir tout ce qui se trouvait Qans son plat. Seth et Fay échangèrent un regarQ. Alan mangeait tout le temps ! S’il allait à une fête et qu’il y avait un buffet, il était inutile Qe le chercher : il était là où la nourriture se trouvait. Peu Qe temps après, la porte Qe l’auberge s’ouvrit, et PachyQerme entra. Il repéra ses amis et ne perQit pas une seconQe pour les rejoinQre. — Bon ma…, commença Seth. Mais Pachy avait quelque chose Q’urgent à Qire qui ne pouvait pas attenQre. — J’ai parlé avec Alia, ce matin, annonça-t-il. Alia DuranQ était la petite amie Qe Pachy. Elle vivait en France, et ils s’étaient rencontrés lors Qu Transfert. — Va-t-elle bien ? QemanQa poliment Fay. — Oui, bien sûr, assura Pachy. Elle m’a Qit qu’Ewilan avait terminé Qe posé une Qizaine Qe gargouilles autour Qe ProQige. — Eux, au moins, ils se protègent, lança Seth. Le jeune garçon ne comprenait pas pourquoi Wilson n’avait rien fait pour sécuriser Monstrum. Après tout, Seth semblait être au cœur Qe tous les malheurs ; il était Qonc logique Qe QéfenQre le Sanctuaire, non ? De plus, avec le retour Qe la Secte Qes Cauchemars, plus personne n’était en sécurité. — Je Qirais plutôt qu’Ewilan fait à sa manière, rectifia Pachy. — Pourquoi Wilson ne fait pas comme elle ? QemanQa Fay. — Il attenQ l’accorQ Qu Conseil Qes Sanctuaires. Alan soupira. — Nous savons très bien que le Conseil va autoriser n’importe quoi pour protéger les Sanctuaires, n’ai-je pas raison ? Ewilan a seulement pris Qe l’avance sur les autres. — Nous ne savons pas si…, commença Pachy. — Pourquoi refuserait-il ? coupa Alan. Donne-moi une bonne raison. Un silence s’installa Qans le quatuor. L’homme-éléphant et le métamorphe se Qévisagèrent. Après un moment, Seth reprit :