PAR ZEUS !

De
Publié par

Ce travail est l'aboutissement d'ateliers d'écriture auxquels ont participés lquatre classes de sixième du Collège Pierre Adt, de Forbach. La coordination des textes est assurée par Anne Pouget-Tolu.
La mythologie grecque a été reprise par les Romains. S'ils ont gardé les mêmes dieux, ils leur ont donné des noms latins. Nous les avons placés entre parenthèses.
Publié le : lundi 1 janvier 2001
Lecture(s) : 325
EAN13 : 9782296235441
Nombre de pages : 126
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

PAR ZEUS!

Maquette de couverture: Pierre et Benjamin Pouget

@ L'Harmattan,

2001

5-7, rue de l'École-Polytechnique 75005 Paris France

-

L'Harmattan Hongrie Hargita u. 3 1026 Budapest Hongrie L'Harmattan, ltalia s.r.l. Via Bava 37 10124 Torino - ltalia ISBN: 2-7475-0981-8

PAR ZEUS!

Travaux des élèves du Collège Pierre ADT Sous la direction d'Anne Pouget-Tolu Illustrations de Michel Colliot

L'Harm.attan

Ce travail est l'aboutissement d'ateliers d'écriture auxquels ont participé quatre classes de sixième du Collège Pierre Adt, de Forbach. La coordination des textes a été assurée par Anne Pouget-Tolu. La mythologie grecque a été reprise par les Romains. S'ils ont gardé les mêmes dieux, ils leur ont donné des noms latins. Nous les avons placés entre parenthèses.

Messieurs, la Cour! Le juge Hott entre, s'assied, jette un coup d'œil par-dessus ses lorgnons. Un coup de marteau foudroie le silence de la salle d'audience. - Bon! Allons-y. MaÎtre Ruban, on va commencer par la présentation des accusés. - Oui, votre honneur. Vous avez, derrière ces bancs, les représentants de la mythologie. Je vous présente la famille des Titans. (II se tourne vers la salle, fait des effets de manches). Les Titans, comme chacun le sait, régnaient en maÎtres suprêmes sur l'univers. Ils étaient d'une taille énorme et d'une force incroyable. L'Olympe était leur demeure, d'où leur nom: les Olympiens. De tous les Titans, le plus important fut Chronos. Le juge: - Holà! Holà! Nous ne sommes pas en train de commencer par la plaidoirie tout de même! Alors, soyez bref! - Bon! Alors, votre honneur, voici les noms des nominés... Heu... pardon, voici les noms des prévenus: Zeus (Jupiter) le chef, Poséidon (Neptune) MaÎtre des mers, Hadès (Pluton) MaÎtre des Enfers, Héra (Junon) épouse de Zeus, Puis viennent les enfants de Zeus: Arès (Mars) dieu de la guerre aveugle, Ah bon? ce dieu est aveugle? Mais non votre honneur, c'est la guerre qui l'est. - Ah, oui, oui, continuez!

-

9

Athéna (Minerve ou Pallas) déesse de l'intelligence guerrière, Apollon, dieu de la lumière, de la Beauté, de la Vérité, Aphrodite (Vénus) déesse de l'amour et de la beauté, Hermès (Mercure) messager des dieux, dieu des voleurs, Artémis (Diane) déesse de la chasse, Héphaïstos (Vulcain) maÎtre des forges, dieu du feu, Puis-je, votre honneur, ajouter un ou deux remplaçants ? - On n'est pas dans un match de football, maÎtre alors cessez vos imbécillités! Bien votre horreur Euh, votre honneur! Le juge: A vous, maÎtre Lépiédanlplat. l'avocat se lève, s'adresse à la Cour: Votre honneur, messieurs et mesdames les jurés, maÎtre, plèbe bien aimée. Nous voilà confrontés à un crime monstrueux, brutal, sanglant, immoraL.. - Oh, maÎtre, secouez-vous le cocotier, on ne va pas y passer la nuit! Des faits! Euh, bien votre honneur. Voilà... D'abord, la terre était vide, c'était le chaos. Ouranos (le ciel) et Gaïa ( la terre) s'unirent, pour le meilleur et pour le pire. Le pire, oui, et le pire n'allait pas tarder à venir... De leur union naquirent pas moins de douze enfants surnommés les Titans. Ces géants, d'une très grande beauté, avaient bien sûr beaucoup de succès auprès des femmes; ils étaient vifs, intelligents, bien élevés et faisaient beaucoup de jaloux. Eh Oui! la jalousie, ce poison qui pousse souvent aux

-

-

-

10

pires crimes, avait gagné le cœur d'Ouranos, qui cachait tous ses enfants dans les profondeurs de la terre, le Tartare. Un jour, désespérée, épuisée par ses innombrables grossesses et surtout par le caractère exécrable de son mari, Gaïa décida de se débarrasser de lui. Elle fit appel à l'un de ses amis, Chronos (le temps). A l'aide d'une arme blanche, interdite par la législation en vigueur, à savoir une serpe de métal, Chronos sépara Ouranos de Gaïa d'un grand coup de lame. Splichchchchch... Ouranos, surpris par ce geste aussi impromptu qu'infâme, car nul ne l'avait prévenu, se mit en altitude et devint le ciel. Immédiatement, Gaïa la traÎtresse en profita pour faire venir à la lumière ses enfants enfouis, dernier affront à un pauvre mari flottant dans les airs en état d'apesanteur! Ah ! Que n'avait-elle fait! Du sang coula de la blessure d'Ouranos et tomba sur le sol, donnant naissance à des créatures terrifiantes: les cyclopes, qui ne possédaient qu'un œil au milieu du front, les monstres aux cent bras, les monstres géants, parmi lesquels Typhon, dont la tête était constituée de cent serpents. Les photos de toute cette progéniture constituent les pièces à conviction n° 8, 24 à 34 et 67 du dossier... Brrr... J'en tremble d'effroi. Bref! Chronos, aidé par ses frères, les enferma dans le Tartare. Il ne restait donc que les Titans, dont Chronos (Saturne) devint le maÎtre. Le juge: - Dites-moi, maÎtre, le Tartare, c'est le pays du fromage? - Oh, non, votre honneur. Le Tartare, c'est un gouffre sans lumière, où l'on s'amuse comme
Il

un croûton de pain derrière une malle... Si votre vénérable honneur le permet, je poursuis dans le drame. - Bon, ben, essayez plutôt de poursuivre dans l'urgence, du genre chrono en main, si vous voyez ce que je veux dire, parce que l'heure tourne! - Bien, votre honneur... Chronos épousa Rhéa, qui s'était finalement bien fait berner. Car son second mari était encore plus odieux que le premier. Figurez-vous que, pour que jamais on ne puisse lui succéder, il avalait tous ses enfants dès leur naissance. Lorsque Zeus vint au monde, Rhéa, femme résolument moderne, qui n'avait rien perdu de son battant ni de sa fougue, décida de poursuivre le combat contre ce matcho mal léché et sauva Zeus de la manière suivante: à la place du bébé, elle déposa une pierre dans les langes et Chronos, tout idiot qu'il était, l'avala sans rien remarquer. Rhéa cacha son fils dans une grotte où il grandit, en buvant le lait d'une dénommée Amalthée, chèvre de son état. Devenu grand, rongé lui-même par l'esprit de vengeance, Zeus décida de punir son père. " fit boire une potion magique à Chronos et ce dernier recracha tous les enfants qu'il avait avalés, ainsi que la pierre enroulée dans les langes. Zeus enferma son père loin, très loin dans les profondeurs de la terre... - Objection votre honneur! Maitre Lépiédanlplat nous voile la vérité et ne nous montre que le côté terne de notre petit Zeus... Oui, peuple bien aimé, n'oublions pas que dans sa victoire, il n'oublia pas ceux qui l'avaient aidé: pour 12

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.