//img.uscri.be/pth/9df58c443d5e888a9b481da23fdcf5590b89e581
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 6,00 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Parties de Campagne

78 pages
Laissons nos écrivains en herbe tracer leur sillon, inscrire dans la page ces quelques lignes: " La plupart d'entre nous ne connaissaient rien à la campagne, sans doute par manque d'intérêt pour ce qui nous semblait trop loin, trop différent de nous. Nous avons goûté la campagne. Elle nous a captivés. Ce livre est un herbier " grandeur nature " qui garderait intactes les senteurs, les formes, les couleurs, la matière de nos impressions et de nos plaisirs. "
Voir plus Voir moins

PARTIES DE CAMPAGNE
Récits et croquis de voyages en Val d'Oise

@MICHELIN

d'après

carte N°I06-édition

1992-autorisation

N°9805281

@ L'Harmattan, 1998 ISBN: 2-7384-6633-8

PARTIES DE CAMPAGNE
Récits et croquis de voyages en Val d'Oise

Atelier d'écriture du Collège Léon BluJ11, illiers-le-bel V

Préface Joëlle Chassin, Chantal Trân, professeurs de Lettres

Postfaces Pierre Bourlet, professeur d'Arts Plastiques Sylvie Montlahuc, écrivain

Collège Léon Hhlln 2 rue I Jéon DIuIn 95400 Villiers-Ie-hel L 'HarJnattan 5-7. rue de l'École-Polytechnique 75005 Paris - FRANCE L 'Harnlattan Inc 55, rue Saint-Jacques Montréal (Qc) - CANAI)A H2Y IK9

Dans la même collection: écrits sous la direction de Sylvie Montlahuc en collaboration avec Joëlle Chassin et Chantal Trân Collège Léon Blum, Villiers-le-bel: Rue des Origines 51 récits d'adolescents, 1992 Plume d' or, prix du livre régional Ile-de-France Les voleurs de mémoire fictions historiques de 52 collégiens, 1994

Nous remercions Anne-Françoise Vial, professeur d'Histoire et Géographie, Jean-Marc Panquin, documentaliste, et Henri Lecomte, machiniste à la RATp, pour leur aide efficace et leur présence bien agréable tout au long de nos voyages.

Retrouver l'horizon ...
Nos élèves revendiquent volontiers leur appartenance à l'espace ~lrbain, à tel quartier, à telle cité de leur ville de Villiers-le-bel. Mais ce qui est à la périphérie alignements

- les champs

de blé et de maïs, les

d'arbres fr~litiers, les trouées de verdure entre deux

rangées d'immeubles - cette campagne toute proche que la banlieue a investie, constitue pour eux un monde étranger, indéchiffrable, un Ünon lieu" très rarement foulé. C'est cet aspect du territoire qui est le nôtre, le leur, que nous souhaitions faire déco~lvrir aux adolescents d'une classe de4ème à la faveur d'un atelier d'écriture dirigé par Sylvie Montlahuc
avec un égal bonheur depuis plusieurs années que nous travaillons

ensemble. Cela impliquait de sortir du cadre et du temps scolaires. Partir certes, mais pas forcément pour un ailleurs lointain. Les limites du département semblaient un bornage satisfaisant. Le voyage Aussi n'est-il pas état d'esprit plutôt qu'affaire de kilomètres?

avons-nous choisi d'effectuer, au fil des saisons, de courts séjours en différents lieux du Val d'Oise: Viarmes, Ecancourt et Villersen-Arthies. Plus qu'une découverte du milieu rural à laquelle auraient mieux su les amener géographes ou sociologues, nous importait la possible et primordiale émergence, dans l'écriture, de cette part de soi que l'aventure met en jeu. ÜTout récit de voyage est un fragment écrit Stevenson. Parti à la quête du monde, de d'autobiographie",

l'autre, ne revient-on pas transformé, reno~lvelé ?

7

Et la lnagie d~l voyage a opéré. Les réticences de ces jeunes citadins, perceptibles lors du premier séjour, au contact de la boue, de l'herbe mouillée, des odeurs fortes de la campagne, des grands espaces vides, ont laissé place à un regard neuf fait d'étonnement, de curiosité, de bonheur de vivre dans un temps décalé du temps ordinaire, une sorte de I/cinquième saison", fugace et précieuse, vécue dans l'intimité avec la nature, où chacun est renvoyé à soimême, où les choses simples, l'arbre, le chalnp de blé, l'horizon, reprennent du sens. Mais nul doute que l'émotion sensorielle et l'enrichir, aurait à peine affleuré si le dessin au pastel, au fusain et l'écriture n'avaient été là pour la faire éclore, l'accompagner lui donnant forme et intensité. Ces croquis et ces textes qui s'offrent à vous, lecteur de rencontre, possèdent, nous semble-t-il, la belle simplicité de ces cairns faits de pierres, de feuilles, de branches que laissent les voyageurs au passage des cols, près des sources, à la lisière des chemins, pour témoigner d'une aventure partagée avec la nature, d'une complicité renouée.

Joëlle Chassin, Chantal Trân

8

o
o

Cf)

w
,.
'~

,\. ~ ~ -- \'"'_.1',,"6\... cY a = "\i( 5~ c,~ ,2 c; ~0::_,~ ~ ,,~ cY ~/ -o VI ~ ~~ cY cY ~,...:..=

c o

.

I
~

....

""',

I
,
\

cY

,f E o a
~:>

'L.,

~.. ~.~1~ .., ... '.'

~ :>

~,

(
~

.

. ~T~ tJ
SI

r,J ,

h

~
( r,J

-..J

..' 1

",

(~;

~

(

,

"-,

~J

<
\
d}

\,
t.:

1

E o .,....
~

~I

2 '\ u.. " ,

tl'

LfI .£

f'''or') ..:s '- , ,
...,....., ''''-

rR '!J,J
"

,.sz

CI:

.~ It t:

i ..

.. = I

c
cY ==

. I---~ , ~
"( \

,"

;' , i

~~~
L!)-

-:-\

o

~

~

\:= .. :)1

'

:> I LC ~~
~.J...)

'.'

'<S> ~ > I~

"'"

,...

..... '..... '"",- \.