Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 8,24 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Péril sur la montagne

De
136 pages
Sur les traces de la construction du chemin de fer transcanadien en passant par une aventure en haute montagne.
À travers Ariane, Alex et Ying, du groupe de reporters Caméra Danger, ils partiront sur les traces de la construction du chemin de fer transcanadien, lequel les mènera dans une aventure en haute montagne, à la recherche des ancêtres de Ying. Cette énigme mettra leur force, leur intelligence et leur débrouillardise à rude épreuve. Les lecteurs suivront avec eux la grande histoire de la création un peu folle d’un chemin de fer traversant les montagnes et la quête de Ying pour comprendre d’où il vient… Ils doivent faire preuve de courage, de curiosité et… posséder une lampe de poche, car il leur sera impossible d’arrêter la lecture, même une fois la nuit tombée…
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Péril sur la montagne
Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et Bibliothèque et Archives Canada
Lamothe, Geneviève, 977-
Péril sur la montagne : quand l’histoire du Canada rencontre celle de Ying  (Caméra danger ; 6)  Pour les jeunes de 2 ans et plus. ISBN 978-2-89726-003-3 ISBN (PDF) 978-2-89726-028-6  I. Titre. II. Collection: Caméra danger ; 6.
PS8623.A487P47 202 jC843’.6 C202-9467-7 PS9623.A487P47 202 Pour l’aide à la réalisation de son programme éditorial, l’éditeur remercie la Société de Développement des Entreprises Culturelles (SODEC), le Programme de crédit d’impôt pour l’édition de livres – gestion SODEC ainsi que le Conseil des Arts du Canada.
Marcel Broquet Éditeur 351 Chemin du Lac Millette, Saint-Sauveur (Québec) Canada J0R 1R6 Téléphone : 450 744-1236 marcel@marcelbroquet.com • www.marcelbroquet.com
Révision : Christine St-Laurent Conception graphique et illustration de la couverture : Alejandro Natan Mise en page : Alejandro Natan
Distribution : Messageries ADP 235, rue de la Province Longueuil (Québec) J4G G4, Canada Téléphone : 450 640-1234 • www.messageries-adp.com
Distribution pour l’Europe francophone : DNM Distribution du Nouveau Monde 30, rue Gay-Lussac, 75005, Paris Tél. : 01 42 54 50 24 • Fax : 01 43 54 39 15 Librairie du Québec 30, rue Gay-Lussac, 75005, Paris Tél. : 0 43 54 49 02 www.librairieduquebec.fr
Diffusion – Promotion : r.pipar@phoenix3alliance.com]
e Dépôt légal : 4 trimestre 202 Bibliothèque et Archives nationales du Québec Bibliothèque et Archives Canada Bibliothèque nationale de France
© Marcel Broquet Éditeur, 202 Tous droits de reproduction, d’adaptation et de traduction interdits sans l’accord de l’auteure et de l’éditeur.
ROMA
MAN
GeNeviève LAMOthe
Péril sur la montagne QuANd LA GRANde histOiRe du CANAdA ReNCONtRe CeLLe de YiNG
6
De la même auteure, romans jeunesse: Un génie, non merci!, Éditions porte-Bonheur, 2007, Tempête en tête, Éditions Porte-Bonheur, 2009, La Folle enquête Ferron, Marcel Broquet, Éditeur.
À Marc et Denis-Alain, inoubliablescompagnons d’aventure, qui m’ont tant appris sur la vie et sur moi-même, à travers l’expérience de la montagne.
5
6
i
déparT VErS l’OUEST
ing a l’air troublé, s’inquiète Ariane en Ys’adressant à Alex. — C’est son voyage à Vancouver dans sa famille qui le tourmente si j’ai bien compris. — Il m’a dit qu’il a des choses à aller régler là-bas. Je m’inquiète un peu, car j’ai l’impression qu’il ne devrait pas y aller seul, confie Ariane.
— Mais son père a refusé de l’accompagner, note Alex.
— Il s’est fâché contre lui parce que Ying l’a questionné à propos de l’histoire de ses ancêtres, de la raison de leur immigration ici et de leur destin. Il paraît que son père refuse depuis toujours de lui en parler et Ying a décidé que c’était assez, qu’il a le droit de savoir. Il a décidé de braver son père et d’aller à Vancouver questionner ses tantes, en espérant arriver à avoir quelques indices à propos de son histoire familiale.
— Ouf, une chicane avec le paternel, ce n’est jamais de tout repos. Pauvre Ying. Ce ne sera pas un voyage facile.
7
— D’autant plus que dans la culture chinoise, on ne brave jamais l’autorité et encore moins celle du père. C’est très courageux de la part de Ying. Il aurait sans doute besoin de soutien face à sa famille. Je pense vraiment qu’on devrait y aller avec lui !
— Il ne voudra jamais, s’objecte Alex.
Ariane réfléchit. Quiconque l’observe peut sentir la force de caractère et l’assurance d’Ariane tant dans sa manière de parler avec énergie, que dans sa façon de bouger avec souplesse. C’est une fille qui ne se laisse pas facilement décourager, c’est évident.
— Mais oui, si on lui propose un super reportage !
Alex approuve l’idée d’Ariane par un hochement de tête et des applaudissements énergiques.
— Qu’as-tu en tête ? lui demande-t-il.
— Et bien, j’ai pensé qu’un reportage portant sur une page d’histoire de l’Ouest canadien dans laquelle les Chinois ont été des acteurs importants pourrait peut-être séduire Ying.
— C’est-à-dire ?
— La construction du chemin de fer transcanadien.
En un instant, des milliers d’images traversent l’esprit d’Alex. Il trouve l’idée d’Ariane très inspirante et suggère d’aller la proposer illico à Ying.
— Avec un sujet pareil, je n’aurai aucun problème à convaincre mon père de payer nos billets d’avion, se réjouit Alex. Fils unique de parents très riches, Alex ne passe jamais inaperçu avec sa carrure d’athlète, ses yeux pers et son petit sourire qui charme tout le monde. Pour lui, le mot « limite »
8
n’existe pas, tant grâce à ses moyens financiers qu’à son audace et sa témérité. — À moins qu’on y aille en train ! lance Ariane à moitié sérieuse. — Ce serait une idée géniale si seulement nous avions plus de temps devant nous. Mais tu sais comme moi que les vacances de Noël sont trop courtes. Tous deux d’accord, ils vont rapidement retrouver Ying au salon. Ce dernier est affairé au montage d’un petit clip de Noël amusant que les amis ont tourné pour ne pas perdre la main durant le congé. Il rigole, seul devant son écran, en visionnant les images tournées quelques jours plus tôt. Ce Ying est sans contredit un boute-en-train qui répand de l’énergie partout où il passe. Comme il est asiatique, ses yeux bridés accentuent la constante bonne humeur qui se dégage de son visage.
Quand Ying les aperçoit dans le cadre de porte, tous deux silencieux, il devine tout de suite qu’ils mijotent quelque chose. C’est qu’après autant d’aventures ensemble, le trio commence à se connaître par cœur. Le projet Caméra Danger ne date pas d’hier. Pour ceux qui ne seraient pas encore au courant, Caméra Danger est une équipe d’apprentis reporters qui a fait sa réputation en diffusant plusieurs reportages, disons… explosifs, sur Internet.
La bande de jeunes de 7 ans déniche à chaque fois des histoires incroyables et, armés de leur caméra semi professionnelle, ils foncent hors des sentiers battus pour raconter ce qui ne l’a jamais été, souvent au péril de leur vie.
Ils ont gagné la sympathie des grands médias qui suivent leurs aventures et s’empressent de leur faire bonne presse
9
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin