Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 4,99 €

Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Service du Travail Obligatoire, 1942-1945 : De gré ou de force

De
116 pages


En replaçant le lecteur au coeur des périodes difficiles de notre Histoire, les Romans de la Mémoire, fondés sur une information historique rigoureuse, proposés par la direction de la mémoire, du patrimoine et des archives du ministère de la défense, en partenariat avec les éditions Nathan, se veulent une contribution à son approche de la citoyenneté.










Lorqu'ils apprennent qu'ils sont réquisitionnés pour le STO, Robert Berthier, Jacques Britton et Raymond Lantin décident de s'enfuir et de se cacher dans une maison abandonnée. Mais la fuite ne dure qu'un temps : Robert est arrêté par la police française. Il a été dénoncé par Raymond qui échappe ainsi au STO. Quant à Jacques qui s'est réfugié à la campagne chez ses parents, il finit par accepter de partir pour leur épargner la honte de ce qu'ils estiment être une désertion. Quelques jours plus tard, Jacques est à la gare avec des milliers d'appelés. Dans la foule, il se rapproche de deux camarades d'école : Pierre Laffont et Alain Janin. Puis il retrouve Robert menotté et sous bonne escorte dans le train qui les mène en Allemagne. Arrivés à bon port, les quatre inséparables travaillent dans une usine d'armement, obligés de suivre des cadences de travail infernal. La nuit, ils cohabitent avec des hommes venus de tous milieux et de tous pays dans des baraquements insalubres. Certains tentent de ralentir comme ils le peuvent la machine de guerre nazie. Le temps s'écoule longuement ; péniblement. En France, la famille de Robert attend impatiemment de ses nouvelles, qui n'arrivent qu'au compte-gouttes. En 1945, alors que la France est enfin libérée, l'usine de Robert est bombardée et détruite. Du groupe des quatre, il est le seul survivant. Muré dans son silence et sa souffrance, l'homme qui est de retour n'a plus rien à voir avec le jeune garçon insouciant de 1943...









Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Service du Travail Obligatoire, 1942-1945 : De gré ou de force