Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Un roi sans reine

De
105 pages
La paix proposée aux humains par Yrarn, le plus puissant de tous les vampires, cache-t-elle des intentions malveillantes ? Les questions abondent et la suspicion grandit.
Yrarn doit faire face à la trahison.
La relique de Berzé, une croix ayant trempé dans le sang de nombreux prêtres qui se sont sacrifiés pour lui conférer un pouvoir surnaturel, devient un précieux objet de convoitise. Il est dit que, sur un vampire, elle agit comme un soleil ardent.
La tragédie s’acharne sur les Réognan, fragilisant les alliances avec les deux autres grandes familles royales qui s’isolent et revoient leurs stratégies.
L’apparition d’une cohorte de vampires sème l’affolement. Le dernier signalement d’un groupe aussi imposant remonte à plus d’un siècle. Les vampires frôlent-ils l’extinction? Leurs ennemis jurés, les Orderles, sont-ils réellement éteints?
Et, dans cette histoire, une femme, Léana, s’immisce dans les rouages des plus grandes
machinations. Elle est un grain de sable pour plusieurs, mais, pour Yrarn, elle n’est rien d’autre qu’une perle.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Copyright © 2017 Martin Daneau Copyright © 2017 Éditions AdA Inc. Tous droits réservés. Aucune partie de ce livre ne peut être reproduite sous quelque forme que ce soit sans la permission écrite de l’éditeur, sauf dans le cas d’une critique littéraire. Éditeur : François Doucet Révision linguistique : Daniel Picard Correction d’épreuves : Nancy Coulombe, Émilie Leroux Conception de la couverture : Mathieu C. Dandurand Photo de la couverture : © Getty images Mise en pages : Sébastien Michaud ISBN papier 978-2-89786-039-4 ISBN PDF numérique 978-2-89786-040-0 ISBN ePub 978-2-89786-041-7 Première impression : 2017 Dépôt légal : 2017 Bibliothèque et Archives nationales du Québec Bibliothèque et Archives nationales Canada Éditions AdA Inc. 1385, boul. Lionel-Boulet Varennes (Québec) J3X 1P7, Canada Téléphone : 450 929-0296 Télécopieur : 450 929-0220 www.ada-inc.com info@ada-inc.com Diffusion Canada : Éditions AdA Inc. France : D.G. Diffusion Z.I. des Bogues 31750 EscalquensFrance Téléphone : 05.61.00.09.99 Suisse : Transat23.42.77.40 Belgique : D.G. Diffusion05.61.00.09.99 Imprimé au Canada
Participation de la SODEC. Nous reconnaissons l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du livre du Canada (FLC) pour nos activités d’édition. Gouvernement du QuébecProgramme de crédit d’impôt pour l’édition de livresGestion SODEC. Conversion au format ePub par:
www.laburbain.com
Pour Anpréa, Radhaelle et Tristan
PERSONNAGES PRINCIPAUX ET LIEUX IMPORTANTS DANS LE ROYAUME DE KALAROK Lyvia : vampire de l’armée des Esseulés Éléazar : vampire de l’armée des Esseulés Zrébert : vampire de l’armée des Esseulés Yrarn : roi Vampire Léana : combattante au service du roi Sicard Pael : vieil homme famélique
Le château Portfort appartenant à la famille Réogna n, situé sur l’équateur du royaume de Kalarok Sicard : roi Mérovée : reine Menica et Philicité : princesses Geothe : scribe influent Ruthven : scribe influent Calnet : jeune scribe apprenti de Ruthven
Le château Puydoré appartenant à la famille Monguen ard, situé au sud Ridgard : roi Valera : reine Nael : prince Laurienda : princesse Isen : intendant Holham : conseiller respecté Dama : mairesse d’une petite communauté vivant sous la férule des Monguenard Basept : assistant de Dama
Le château Montclair appartenant à la famille Lonto sse, situé au nord Leorion : roi Célestienne : reine Sogan : prince Ganna : princesse Mateil : conseiller respecté Ardroc : scribe influent Seanan : autre scribe (bon ami d’Ardroc)
Verses : autrefois, unité d’élite des Lontosse Sarts : unité de géants des Orderles revêtant une a rmure noire Jodryt : capitaine des Orderles
La tour des Cieux : lieu où résident les trois vamp ires de l’armée des Esseulés Les terres maudites de Calefor bordées par la gorge de Bragan : endroit où les Orderles se sont exilés Les terres-sur-Brume
Les tertres RoseSainte Les montagnes de Roquenoire Les marécages Roncefer
1
urant les affrontements contre les vampires, les hu mains démontrèrent une Dgrande résilience face à des adversaires les surcla ssant par leur force et leurs habiletés psychiques. Les Monguenard, gouvernant le peuple du Sud, voyaient les vampires comme l’ennemi de la lumière, et les Lonto sse, dirigeant les populations du Nord, les définissaient comme une cohorte de damnés . Autrefois, aussi déterminés que fussent les humains , ils n’étaient pas de taille pour éliminer les vampires qui ne cessaient de s’accroît re. Jusqu’au jour où ils développèrent une résistance naturelle à leurs mors ures pour prévenir la contamination. Toutefois, les vampires étaient suff isamment nombreux pour préserver leur domination et conquérir la race humaine. Ce fut à cette époque que les Orderles apparurent. Bien qu’ils soient mortels, ils étaient plus rapide s et plus forts que n’importe quel des bataillons des trois grandes familles royales. Ils résistèrent aux vampires et réduisirent considérablement leur rang. Dix humains tombaient a u combat pour un seul vampire tandis que, du côté des Orderles, le ratio était de un pour un. Le vent tournant en leur faveur, les Réognan, les M onguenard et les Lontosse créèrent une alliance. Avec l’union de leur armée e t la contribution des Orderles, ils triomphèrent des vampires et les acculèrent à l’ext inction. Les survivants se disséminèrent dans le royaume de Kalarok. Les vampires frôlaient bel et bien l’anéantissement. Après cette victoire, les relations entre les trois familles ne tardèrent pas à s’envenimer. Maintenant que les effectifs réunis n’ étaient plus requis pour combattre un adversaire familier, la suprématie du royaume fut l ’objet de convoitise pour les plus puissants. Les échanges par bateaux se réduisaient, et bientôt les cités gardaient jalousement leurs possessions plutôt que de privilé gier un système d’entraide. Les cités s’isolèrent les unes des autres, et de petits combats éclatèrent pour départager les lignes territoriales. Les vampires n’étant plus une préoccupation, les Or derles regagnèrent les terres maudites de Calefor. Ils ne furent pas signalés pen dant plus de 150 ans. Les tensions entre les Réognan, les Monguenard et les Lontosse t roublaient la paix, un germe de guerre latent, comme des braises qui pourraient se changer en cendres avec la quasi-disparition d’un ennemi commun. Toutefois, ce qui unissait les hommes n’était jamai s aussi fort que ce qui les divisait. Une possible trêve permanente devint plutôt une sol idarité fragile prête à éclater en conflits dès l’ébauche d’une négociation. Les quere lles s’amplifiaient et, en l’absence de menaces généralisées, il semblait impossible d’a rbitrer les litiges entre les grandes familles. Les monarques et leurs conseillers se mon traient suspicieux. Ils s’isolaient et conspiraient plutôt que d’honorer l’entraide qui po ussa les vampires à l’extinction. Terminée l’époque où les foirails s’alignaient aux portes des châteaux pour le partage de denrées et de marchandises.
Vampires et Orderles étaient un embranchement de l’ homme. Et lorsque le temps de s’unifier ne pouvait être plus parfait, l’esprit de division prédomina. Pendant ces démêlés futiles, les vampires, limités en nombre, retrouvèrent une prospérité ; leur longévité éternelle renforçait le urs pouvoirs surnaturels. Après les guerres impliquant les Orderles apparut u n trio de puissants vampires, composant l’armée des Esseulés, à la tour des Cieux . Longtemps, ils furent indifférents aux enjeux du royaume et à la décimation de leur ra ce. Et leur mort entraîna une série d’événements sans p récédent.