//img.uscri.be/pth/346b2622d4bca94c5edf7d4ccbf7950146ea7dc3
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

L'amour est un pseudopode

De
84 pages
Deux jeunes gens, Suzanne et Jean, s'aiment d'un amour platonique et ne peuvent voir leurs sentiments aboutir au mariage, faute de moyens matériels. Les parents de Suzanne veulent plutôt la donner en mariage à un veuf bourgeois. Dans cette pièce où le spectateur est tenu en haleine, l'auteur réveille à sa manière le mythe de Tartuffe de Molière et propose à la jurisprudence un cas d'hypocrites malgré eux.
Voir plus Voir moins
Joseph SOP
L’amour est un pseudopode
Lettres camerounaises
éâtre
10/02/15 20:40
L’amour est un pseudopode
Lettres camerounaises Collection dirigée par Gérard-Marie MessinaLa collectionLettres camerounaises présente l’avantage du positionnement international d’une parole autochtone camerounaise miraculeusement entendue de tous, par le moyen d’un dialogue dynamique entre la culture regardante – celle du Nord – et la culture regardée – celle du Sud, qui devient de plus en plus regardante. Pour une meilleure perception et une gestion plus efficace des richesses culturelles du terroir véhiculées dans un rendu littéraire propre, la collectionLettres camerounaises s’intéresse particulièrement à tout ce qui relève des œuvres de l’esprit en matière de littérature. Il s’agit de la fiction littéraire dans ses multiples formes : poésie, roman, théâtre, nouvelles, etc. Parce que la littérature se veut le reflet de l’identité des peuples, elle alimente la conception de la vision stratégique. Déjà parus André-Pascal LIKWAÏ,La colline en larmes, 2015. André BION,Les enfants d’aujourd’hui, 2015. Golimé MARKUS,Le coup de ma fustibale, 2015. ÉPINGLÉ,Les faces du monde, 2015. SHANDA TONME,Tourments de polygamie. Un enfant de sa mère, 2015. Séverin Modeste MEBENGA EKOMBA, L’ombre éclairée, 2014. Rodrigue FOTSO SOP,Au cœur d’un engrenage, 2014. Daniel KENGNI TIOMO,Un chemin incertain, 2014. Mariette Blanche EKOUME,L’inconnu sur la toile ou rencontre avec Khaled M.,2014. Gérard ESSOMBA MANY,Le zouave de Raspoutine. La faillite d’une élite, 2014. MARGO,Cette femme-là…,2014. Eli MEMVOUTA,Blues au village, 2014. André Léonard TIAGNI,Une apparition surnaturelle, 2014.
Joseph SOP
L’amour est un pseudopode
Théâtre
© L’Harmattan, 2015 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-05647-0 EAN : 9782343056470
SOMMAIRE
Premier tableau : ----------------------------------------------11
Deuxième tableau ---------------------------------------------23
Troisième tableau ---------------------------------------------37
Quatrième tableau---------------------------------------------47
Avant-propos
Peut-on dire que quand on n’a pas des moyens, il faut ruser et que la ruse vaut toujours raison ? Aujourd’hui, avec les exigences de la vie moderne, le chômage des jeunes et l’étroitesse d’esprit de certains parents inaptes à s’adapter aux changements, cette question est de plus en plus présente dans la vie quotidienne et interpelle les consciences en vue de l’élaboration d’une morale pratique ou de stratégies de vie.
Les vieux ont beau faire beau jeu en expliquant à la jeunesse qu’ils ont droit aux égards et à un respect quasi religieux, ils se tromperaient s’ils transformaient ce droit de préséance en droit de vie et de mort sur leurs progénitures ou en privation de liberté ou de faculté de choix. Les parents doivent toujours comprendre que les enfants ne sont pas les purs produits de leur intelligence inventive et de simples jouets de leurs fantasmes égoïstes. Les jeunes ont des droits !
Un enfant qui naît est né pour le bonheur et toute entrave à ce principe remet en cause l’ordre social, fût-il de l’État ou de l’Église. Le droit à la parenté, le droit d’aînesse, et le droit à l’avoir ne doivent pas être un prétexte d’injustice, un droit à l’aliénation de la personne. De même, il faut être un parent responsable à l’écoute de l’enfant, de même, l’avoir ne doit pas faire glisser dans l’illégalité au grand mépris de l’éthique.
L’amour, le mariage, est une chose très sérieuse pour n’être qu’un jeu d’intérêts, un objet de commerce, une espèce de troc d’une époque complètement révolue. L’argent dans ce contexte miroite le bonheur et tue toutes
7