//img.uscri.be/pth/9a34eebf0402f862376c850d140b00869709cb9c
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 29,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

L'espace dans l'Antiquité

De
380 pages
L'espace est un thème permanent de la littérature antique, d'Homère au Ve siècle ap. J.-C. Il s'impose comme une préoccupation partagée, de l'habitant le plus humble à l'intellectuel le plus illustre. Les écrits antiques s'intéressent aux expériences et aux représentations de l'espace et nous invitent à un voyage au sein des mentalités antiques : c'est d'une ouverture de nature anthropologique dont il sera question, l'espace révélant également les valeurs, le mode de vie, les croyances ou les besoins de ces différentes civilisations.
Voir plus Voir moins
Collection KUBABA
Série Actes Université de Paris 1 Panthéon Sorbonne
Patrick VOISIN et Marielle de BÉCHILLON (éditeurs)
L’espace dans l’Antiquité
L’ESPACE DANS L’ANTIQUITÉ
Reproductions de la couverture : La déesse KUBABA de Vladimir Tchernychev ; Illustration :Paul Carrère, Thugga,Tunisie(aquarelle, coll. privée Patrick Voisin) Président de l’association : Michel Mazoyer Comité de rédaction Trésorière : Valérie Faranton Secrétaire : Charles Guittard Comité scientifique Sydney Aufrère, Sébastien Barbara, Marielle de Béchillon, Nathalie Bosson, Dominique Briquel, Sylvain Brocquet, Gérard Capdeville, Jacques Freu, Charles Guittard, Jean-Pierre Levet, Michel Mazoyer, Paul Mirault, Dennis Pardee, Eric Pirart, Jean-Michel Renaud, Nicolas Richer, Bernard Sergent, Claude Sterckx, Patrick Voisin, Paul Wathelet Ingénieur informatique Patrick Habersack (macpaddy@free.fr) Ce volume a été imprimé par © Association KUBABA, Paris © L’Harmattan, Paris, 2015 5-7, rue de l’École Polytechnique, 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-05822-1 EAN : 9782343058221
COLLECTION KUBABA Série Actes L’ESPACE DANS L’ANTIQUITÉ Patrick Voisin et Marielle de Béchillon (éds.) Association KUBABA, Université de Paris I Panthéon – Sorbonne 12, place du Panthéon 75231 Paris CEDEX 05
Bibliothèque Kubaba (sélection) http://kubaba.univ-paris1.fr/COLLECTIONKUBABASérie Antiquité Sydney H. AUFRERE,Thot Hermès l’Égyptien. De l’infiniment grand à l’infiniment petit. Régis BOYER,Essai sur le héros germanique.Dominique BRIQUEL,Le Forum brûle. Jacques FREU,Histoire politique d’Ugarit. ——,Histoire du Mitanni. ——,Suppiliuliuma et la veuve du pharaon.Richard-AlainJEANet Anne-Marie LOYRETTE,La Mère, l’enfant et le lait.Éric PIRART,L’Aphrodite iranienne. ——,L’éloge mazdéen de l’ivresse. ——,Guerriers d’Iran.——,Georges Dumézil face aux héros iraniens.Michel MAZOYER,Télipinu, le dieu du marécage. Bernard SERGENT,L’Atlantide et la mythologie grecque. ——,Une antique migration amérindienne. Claude STERKX,Les mutilations des ennemis chez les Celtes préchrétiens.——, Le mythe indo-européen du guerrier impie. Les Hittites et leur histoire en quatre volumes : Vol. 1 : Jacques FREUet Michel MAZOYER, en collaboration avec Isabelle KLOCKFONTANILLE,Des origines à la fin de l’Ancien Royaume Hittite.Vol. 2 : Jacques FREUet Michel MAZOYER,Les débuts du Nouvel Empire Hittite.Vol. 3 : Jacques FREUet Michel MAZOYER,L’apogée du Nouvel Empire Hittite.Vol. 4 : Jacques FREUet Michel MAZOYER,Le déclin et la chute du Nouvel Empire Hittite.Hélène VIAL,Incarnations littéraires d’une mère problématique.Michel MAZOYER(éd.),Homère et l’Anatolie. ——et Valérie FARANTON(éds.)Homère et l’Anatolie 2. Karim MANSOUR,L’enquête d’Hérodote. Une poétique du premier prosateur grec.Hélène NUTKOWICZet Michel MAZOYER,La disparition du dieu dans la Bible et la mythologie hittite. Essai anthropologique. Hélène NUTKOWICZ,Destins de femmes à Éléphantine au Ve siècle avant notre ère.
AVANT-PROPOS L’espace est un thème permanent de la littérature antique. Tour à tour scruté, analysé, chanté, décrit, fragmenté, recherché, convoité, imaginé, utilisé ou délaissé, il s’impose comme préoccupation partagée – de l’habitant le plus humble à l’intellectuel le plus illustre. Les écrits antiques s’intéressent à l’action et à la conception, autrement dit aux expériences et aux représentations de l’espace ; ils nous invitent à un véritable voyage au sein des mentalités antiques. Car c’est bien d’une ouverture de nature anthropologique qu’il sera question. De plus, l’utilisation de l’espace explique et dévoile sa fonction ; et cela nous offre l’occasion d’approcher ce que l’homme antique a en tête lorsqu’il opte pour telle ou telle représentation de l’espace ou quand il cherche à faire l’expérience de nouveaux espaces, révélant dans le même mouvement les valeurs, le mode de vie, les croyances ou les besoins des ces différentes civilisations. Nous avons choisi de prendre comme cadre principal l’antiquité è gréco-romaine, d’Homère au V siècle ap. J.-C., sans exclure pour autant les autres cultures issues du monde indo-européen et antérieures au monde grec (par exemple les Hittites) ou encore le monde punico-sémitique, troisième empire à revendiquer la suprématie en Méditerranée avec les Grecs et les Romains, ainsi que le monde celte (Gaulois et Germains) et les Barbares qui ont menacé l’impérialisme grec ou romain à des heures différentes de l’antiquité ; de même, l’on ne peut ignorer totalement les conséquences immédiates que cette question a pu avoir dans la période qui sépare l’antiquité du Moyen Âge. Il s’agit ainsi tout aussi bien d’envisager la dimension juridique de la question à partir de l’analyse de lois, de plaidoyers, ou de jurisprudences – afin de fonder le questionnement –, que de se tourner vers une approche pluridisciplinaire : historique, géographique, littéraire, philosophique, sociologique, anthropologique ou philologique. Les sources convoquées, parfois épigraphiques, sont essentiellement littéraires. Comment la littérature présente-t-elle les questions relatives à l’espace ? Comment la littérature reflète-t-elle les mentalités et l’acceptation ou le refus de ce qui a trait à l’espace ? Comment la mythologie offre-t-elle la possibilité de transgresser par l’imaginaire des règles conditionnant l’utilisation de l’espace ?  Les voies d’exploration de cette question sont, on le devine aisément, nombreuses, car les matérialisations de l’espace en espaces sont elles-mêmes nombreuses : espaces consacrés au pouvoir ; espaces pour vivre ou pour travailler ; espaces des hommes, des femmes et des enfants ; espaces pour les vivants, pour les morts et pour les dieux ; espaces profanes et espaces sacrés ; espaces urbains et espaces périphériques ; espaces ouverts à
7
tous ou espaces interdits à certains : aux femmes ou aux hommes, aux enfants, aux condamnés… ; espaces réservés à chacun en fonction de son statut : citoyens, étrangers, esclaves… ; espaces soumis à des statuts juridiques particuliers : réglementation des conquêtes, incrimination des comportements en fonction du lieu où se déroule l’acte interdit… ; espaces nouveaux dont l’homme veut faire l’expérience : volonté de conquête – où et pourquoi ? pour vivre, pour revivre ou pour survivre ? pour connaître et comprendre le monde qui l’entoure ou pour trouver des lieux imaginaires ? L’ouvrage reprend les communications qui ont été données les 21 et , 22 février 2013, au lycée Louis Barthou, Pau, dans le cadre de ses Journées d’Étude annuelles « Langues et culture de l’antiquité » autour du programme de culture antique des classes préparatoires littéraires, sous le double patronage du Recteur de l’académie de Bordeaux et de l’Inspection générale des lettres ; à ces communications s’ajoutent d’autres contributions destinées à couvrir plus largement le champ qui avait été délimité. Les organisateurs des deux Journées d’Étude et éditeurs de l’ouvrage ont souhaité que le lieu de parole et le lieu d’écriture soient l’occasion d’une rencontre entre hittitologues, hellénistes, latinistes, historiens, géographes, littéraires ; de même, ils ont voulu que les jeunes doctorants d’aujourd’hui, qui seront les professeurs de demain, aient la possibilité de croiser leurs réflexions avec celles de chercheurs confirmés et spécialistes dans leur domaine ; enfin ils ont tenu à ce que les intervenants et auteurs associent monde universitaire et monde des classes préparatoires.  Que soient ici remerciés, pour terminer : Monsieur Jean-Louis Nembrini et Monsieur Bernard Combeaud, respectivement Recteur de l’académie de Bordeaux et Inspecteur général des Lettres en 2013, sous le haut patronage desquels les Journées d’Étude littéraires se sont déroulées ; Monsieur le Professeur Charles Guittard qui a présidé ces deux journées avec la science et la conscience que tout le monde lui connaît et lui reconnaît ; Monsieur Alain Vaujany, Proviseur du lycée Louis Barthou, ainsi que ses adjointes et Monsieur l’Intendant, pour avoir permis – dans la plus grande confiance à l’égard des organisateurs – que cette manifestation bénéficie du meilleur cadre et des meilleures conditions de réalisation ; Monsieur Michel Mazoyer, Directeur de publication de Kubaba, dont les Cahiers Kubaba et la Collection Kubaba sont édités chez L’Harmattan ; ainsi que les intervenants des deux Journées d’Étude et les chercheurs qui ont bien voulu écrire un article pour cet ouvrage afin d’ouvrir des pistes plus nombreuses.  Patrick VOISIN et Marielle de BÉCHILLON
8
L’ESPACE, ENTRE MONDE HITTITE
ET MONDE MÉSOPOTAMIEN