Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 6,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

sans DRM

La course-poursuite des Loups gris

De
72 pages
Johnny Maverick et ses amis jouent dans l'équipe de hockey des Loups gris à Gaston. Tom Morgan est nouveau en ville. C'est un très bon joueur, mais pas vraiment un bon coéquipier. Johnny parviendra-t-il à lui démontrer que l'esprit d'équipe est toujours récompensé?
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

La course-poursuite des Loups gris

de orca-book-publishers

Lucrecia et Judith

de editions-theatrales

La course-poursuite des Logrisu ps
La course-poursuite des Logrisups
À GASTON
Pour Sylvie Tarnowsky et son Jerry bienaimé — D.G.
Droit d’auteur sur le texte ©2006Sigmund Brouwer Droit d’auteur sur les illustrations de première de couverture et intérieures ©2006Dean Griffiths
Tous droits réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite ou transmise sous quelque forme ou par quelque moyen que ce soit, électronique ou mécanique, y compris la photocopie, l’enregistrement ou tout système de mise en mémoire et de récupération de l'information présent ou à venir, sans la permission écrite de l’éditeur.
Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives Canada
Brouwer, Sigmund,1959[Timberwolf chase. Français] La coursepoursuite des Loups gris [ressource électronique] / Sigmund Brouwer et Gaston Gingras ; illustrations de Dean Griffiths.
(Les Loups gris) Traduction de: Timberwolf chase. Monographie électronique en format PDF. Publ. aussi en format imprimé.
isbn 9781459800106
 I. Gingras, Gaston,1959 II. Griffiths, Dean,1967 III. Titre. IV. Titre: Timberwolf chase. Français. V. Collection: Brouwer, Sigmund,1959 . Loups gris (En ligne). ps8553.r68467t54314 2011a jc813'.54 c20119034948
Publié en premier lieu aux ÉtatsUnis,2011 Numéro de contrôle de la Library of Congress :2011929411
Résumé :Johnny Maverick veut à tout prix convaincre le nouveau joueur dans son équipe de hockey que le travail d’équipe est toujours récompensé.
Orca Book Publishers se préoccupe de la préservation de l’environnement; ce livre a été imprimé sur du papier certifié par le Forest Stewardship Council . ®
Orca Book Publishers remercie les organismes suivants pour l’aide reçue dans le cadre de leurs programmes de subventions à l’édition : Fonds du livre du Canada et Conseil des Arts du Canada (gouvernement du Canada) ainsi que BC Arts Council et Book Publishing Tax Credit (province de la ColombieBritannique).
Conception de la page couverture par Doug McCaffrey Illustration de la page couverture par Dean Griffiths
orca book publishers poBox5626,Stn. B Victoria, bcCanadav8r 6s4
orca book publishers poBox468 Custer, wa usa 982400468
www.orcabook.com Imprimé et relié au Canada.
141312114321
Chapitre premier
Johnny Maverick croit bien avoir vu quelque chose remuer au fond de son sac de hockey. Ma tenue de hockey ne bouge généralement pas toute seule, se ditil.Johnny se trouve dans le vestiaire avec les autres joueurs de l’équipe de hockey des Loups gris à Gaston, son sac grand ouvert à ses pieds. Il s’apprête à enfiler son équipement pour le premier entraîne ment de l’année. Mais il n’a pas rêvé, il en est sûr. Quelque chose dans son sac a bougé! Il se penche pour en examiner le contenu et sort
1
un gant. Il voit alors une chose tomber du gant et disparaître dans ses vêtements. J’espère bien que je me trompe, se ditil,j’espère ne pas avoir vu… — Johnny, l’interpelle l’entraîneur Mercier, estce que tu m’écoutes? L’entraîneur Mercier est l’assistant de l’entraîneur Gingras. Ce dernier est en train de parler aux parents, dans le hall. — Euh, non, répond Johnny, visiblement distrait par ce qu’il vient de voir dans son sac. Il se penche de nouveau et se remet à fouiller. — S’il te plaît, dit l’entraîneur Mercier, veuxtu bien me regarder quand je te parle? Je ne suis peut être pas l’entraîneur Gingras, mais il m’a demandé de le remplacer jusqu’à ce qu’il nous rejoigne pour l’entraînement. Johnny se redresse. Douze paires d’yeux sont braquées sur lui. Ce sont ses douze coéquipiers. Tous des gars de Howling ou des alentours.
2
3
— Entraîneur Mercier, dit Johnny, ma mère m’a demandé de laisser mon sac de hockey dans la remise pendant tout l’été. Elle dit que mon équipement sent mauvais. — Elle n’a pas tort, répond l’entraîneur Mercier. — Oui, mais à cause de cela, j’ai peutêtre un petit problème, poursuit Johnny. Il regarde dans son sac. Il espère vraiment que la chose qui se trouve dans son sac n’est pas ce qu’il croit. — Le problème, c’est que tu ne m’écoutes pas, dit l’entraîneur Mercier. Regardemoi quand je te parle. S’il te plaît. C’est la dernière fois que je le dis. — Mais… répond Johnny. — Il n’y a pas de « mais », l’interrompt l’entraî neur. C’est moi qui commande et j’ai besoin de votre attention à tous. — Mais… répète Johnny encore une fois. — Plus un mot, s’il te plaît, Johnny. Tu sais que j’ai beaucoup de sympathie pour toi, mais j’appré cierais vraiment que nous puissions passer une saison
4
de hockey sans que tu nous causes de problèmes. Johnny ne dit plus rien. Il ne bronche même pas lorsqu’il lui semble entendre quelque chose remuer dans son sac. Il a peur de regarder,l’entraîneur Mercier n’aime pas du tout quandun joueur a l’air de ne pas l’écouter. L’entraîneur Mercier s’adresse à toute l’équipe : — Nous avons un nouveau joueur cette saison. Il s’appelle Tom Morgan. Il désigne un garçon qui se tient dans un coin du vestiaire. Celuici a des cheveux châtains et des yeux bruns. Il ne sourit pas. — Tom et ses parents arrivent de Montréal et ils viennent tout juste d’emménager ici, ditil. J’espère que vous allez lui réserver un accueil chaleureux. Howling est une petite ville, et il arrive que l’équipe manque de joueurs. C’est pourquoi il est important de recruter tous les nouveaux venus. À ce moment, l’entraîneur Gingras arrive. — Bonjour tout le monde! ditil joyeusement.
5
L’entraîneur Gingras a joué pour les Canadiens de Montréal et a même gagné une coupe Stanley avec eux. Tous les gars de l’équipe possèdent une photo de lui en train de brandir la coupe, et tous sont très contents de l’avoir pour entraîneur. C’est alors que Johnny sent quelque chose remuer sur son pied. Il baisse les yeux. C’est une souris!
6
Chapitre deux
Oui, une souris! Une grosse souris bien dodue, tout droit sortie de son sac de hockey, resté dans la remise tout l’été. Johnny regarde la souris. La souris regarde Johnny, puis fait mine de grimper le long de son pantalon. Il pousse un cri. — Johnny, crie l’entraîneur Mercier, fâché, sois attentif! Surtout que l’entraîneur Gringas est arrivé. Johnny montre son pied. L’entraîneur Gringas dit : — On dirait une…
7