Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 5,49 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : PDF - EPUB - MOBI

sans DRM

Le management augmenté

De
104 pages

Elargir sa vision du management, comme le propose la réalité augmentée dans la vie quotidienne... Tout dirigeant en ressent le besoin face à la complexité croissante à laquelle il est confronté à l’intérieur et à l’extérieur de l’entreprise.

A la façon dont on rend son Smartphone plus intelligent en téléchargeant des applications, ne pourrait-on pas aider le manager dans sa mission en l’équipant de quelques outils bien pensés ?

Expert en organisation d’entreprise, Dominique Turcq propose des pistes au manager du XXIe siècle pour « augmenter » sa vision du management et faire grandir avec lui les hommes qu’il dirige.


Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Une idée à partager

de beauharnais

Heureux dans son job

de editions-leduc-s

Couverture
Le Management Augmenté (extrait)
Faire face à la complexité
Dominique TURCQ
Introduction
Qu’est-ce que le Management Augmenté ? La « réalité augmentée », qui enrichit fortement notre vision du monde depuis qu’elle s’est introduite dans nos vies, m’a inspiré ce néologisme pour désigner un nouveau paradigme qui pourrait transformer profondément et ouvrir la vision du management dans les entreprises.
Cette technologie nous permet d’obtenir de l’information sur notre environnement immédiat, de l’analyser, elle nous aide à être plus conscients, mieux renseignés, et nous rend aptes à prendre de meilleures décisions.
De même, le Management Augmenté doit nous aider à connaître en profondeur nos équipes et nos collègues, à être mieux informés, à analyser données et situations de façon plus pertinente, à ajouter des dimensions supplémentaires à nos compétences et à nous aider à prendre des décisions en meilleure connaissance de cause, de façon à donner naissance à des Leaders Augmentés saisissant mieux la réalité des situations managériales.
Nous vivons dans un monde d’outils aux pouvoirs démultipliés : certains sont 2.0, mais d’autres pas, comme les plateformes mobiles, les outils de neurosciences, les systèmes de géolocalisation, les algorithmes de base de données. Chacun voit ainsi ses capacités techniques augmentées à un tel point que cela en devient ingérable. Nous sommes « augmentés » techniquement, mais nous nous sentons diminués humainement car noyés, incapables de nous concentrer, voire de réfléchir, des capacités pourtant plus essentielles que jamais.
Cette « infobésité » nous rend semblables à ces champions de bodybuilding qui ne parviennent pas à exploiter au maximum leur musculature imposante. Nous manipulons trop d’informations ; nous ne sommes pas capables de maîtriser ce flux, justement parce qu’il est trop pertinent (l’information de mauvaise qualité est facile à traiter, on la met à la poubelle). On ne cherche plus des aiguilles dans une botte de foin : désormais, nous cherchons à ordonner les poignées d’aiguilles, c’est-à-dire les informations de valeur, que nous recevons quotidiennement.
muscle
© Oleksandr Lishinskiy/Fotolia.com
Nous avons besoin de perdre du muscle pour redevenir humains. Comment ? Ce livre permettra d’explorer cinq grandes pistes :
- nous avons besoin de reprendre le contrôle de notre temps. Sa gestion est devenue stressante, pour le manager comme pour ceux qu’il dirige, notamment à cause d’un rythme 24*7*365, imposé par la « blackberrisation » de nos outils de travail et par un sens souvent exagéré de l’urgence.
- nous devons accepter de ne pas voir certaines informations. Il s’agit d’un réel défi managérial dans un monde où posséder l’information a été synonyme de pouvoir pendant des siècles.
- nous devons apprendre à faire le tri dans les données. Nous savons que l’avènement du BigData dans nos vies professionnelles, c’est-à-dire la nécessité de travailler et d’interpréter des masses considérables de données, est une révolution en marche, mais nous ne savons pas clairement ce que nous pourrions en faire.
- nous devons réinventer l’éthique, la confiance et le respect. Le « retour pour l’actionnaire » nous obsède tant, qu’il semble souvent être devenu la seule « valeur » des entreprises et de leurs managers, qui pourraient en oublier leurs responsabilités sociales et sociétales.
- nous n’avons pas besoin de tout contrôler ou maîtriser. Nous devons accepter que nos équipes, nos outils, nos réseaux puissent justement nous dispenser de tout contrôler. Beaucoup d’entre nous pensent que le leader d’aujourd’hui peut encore être un homme de la Renaissance, maîtrisant la plupart des techniques et aidant les autres à se projeter vers un avenir des plus brillants. Mais nous maîtrisons de moins en moins de choses, et n’avons pas la moindre idée de ce à quoi un « avenir brillant » pourrait bien ressembler.
Le Manager Augmenté dont je tenterai de faire l’esquisse dans les pages qui suivent n’est donc pas un super héros. Il ou elle est avant tout humain et saura utiliser les savoir-faire, les outils, les technologies qui sont à sa disposition ; il trouvera où réinventer sa sagesse, comment redécouvrir sa modestie. Il est capable de :
- manager et développer des individus et des équipes dans un contexte de rareté des talents, de chômage élevé et de situations sociales explosives, de travail virtuel et souvent anonyme, d’équipes dispersées, d’intelligence collective et de cultures collaboratives, d’individus obsédés par le développement de leurs « marques » personnelles.
- gérer son propre stress dans un monde où la confiance et le temps doivent être traités avec une attention nouvelle.
- intégrer dans sa démarche l’empreinte environnementale, sociale, éthique et commerciale de son entreprise ou de son unité, dans un monde où la transparence et le pouvoir des consommateurs menacent les équilibres anciens et font descendre les foules dans la rue.
- gérer la surabondance d’information en sélectionnant ce par quoi il est vraiment « intéressé » et en écartant ce qui est simplement « intéressant », tout en acceptant une dose nécessaire de sérendipité pour rester curieux et ouvert sur le monde.
- vivre en permanence dans une culture « béta », c’est-à-dire dans une culture où tout est par nature à l’état d’une expérience qui peut être modifiée bien plus tôt que prévu.
Profond et bienveillant, à l’écoute du monde et des autres, le Leader Augmenté fait penser à quelqu’un ? Ou au contraire, on se dit qu’il n’existe pas... Cet ouvrage a pour but de montrer que dans chaque manager « sommeille » un Leader Augmenté, tout en soulignant que les pratiques collaboratives et l’intelligence collective peuvent changer le monde du management, et donc la qualité de la vie dans les organisations.
Nous examinerons d’abord en quoi le monde du travail va être bouleversé par un monde agité de spasmes violents. Nous verrons ensuite en quoi ces chocs déclenchent une sorte de séisme sur les entreprises et le management. Enfin, nous montrerons comment le Manager Augmenté peut entrer en scène et changer la donne dans l’entreprise.

©Boostzone Editions, 2013