Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 6,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Les Loups gris a la Chasse

De
72 pages
Lorsqu'un nouvel entraîneur arrive, l'équipe des Loups gris à Gaston hérite aussi de son fils, Eldridge Elwell, mais celui-ci est un très mauvais joueur. L'équipe souhaite plus que tout arriver jusqu'aux séries éliminatoires, mais si Eldridge continue à jouer plus qu'aucun autre joueur, il y a peu d'espoir. Que peut faire Johnny Maverick pour sortir son équipe de cette mauvaise passe?
Voir plus Voir moins
Les Loupsgrisà la chasse
Lorsqu’unnouvelentraîneurarrive,l’équipe desLoupsgrisàGastonhériteaussideson Ils,EldridgeElwell,maiscelui-ciestuntrès mauvaisjoueur.L’équipesouhaiteplusque toutarriverjusqu’auxsérieséliminatoires,mais si Eldridge continue à jouer plus qu’aucun autre joueur, il y a peu d’espoir.QuepeutfaireJohnnyMaverickpoursortir son équipe de cette mauvaise passe?
$6.95
LesLospugris à la chasse
Sigmund Brouwer & Gaston Gingras
Les Loups gris à la chasse
LesLopsurisg àlachasse
À N GASTO
Droit d’auteur sur le texte ©2006Sigmund Brouwer Droit d’auteur sur les illustrations de première de couverture et intérieures ©2006Dean Griffiths
Tous droits réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite ou transmise sous quelque forme ou par quelque moyen que ce soit, électronique ou mécanique, y compris la photocopie, l’enregistrement ou tout système de mise en mémoire et de récupération de l'information présent ou à venir, sans la permission écrite de l’éditeur.
Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives Canada
Brouwer, Sigmund,1959[Timberwolf hunt. Français] Les Loups gris à la chasse [ressource électronique] / Sigmund Brouwer et Gaston Gingras ; illustrations de Dean Griffiths.
(Les loups gris) (Orca echoes) Traduction de: Timberwolf hunt. Monographie électronique en format PDF. Publ. aussi en format imprimé. isbn 9781554698158
I. Gingras, Gaston,1959 II. Griffiths, Dean,1967Titre:Titre. IV.  III. Timberwolf hunt. Français. V. Collection: Brouwer, Sigmund,1959 . Loups gris (En ligne). VI. Collection: Orca echoes
ps8553.r68467t544514 2011a jc813'.54 c2011900304x
Publié en premier lieu aux ÉtatsUnis,2011 Numéro de contrôle de la Library of Congress :2010943313
Résumé :Lorsque le plus mauvais joueur de l’équipe est celui qui passe le plus de temps sur la glace, Johnny et Stu doivent intervenir.
Orca Book Publishers se préoccupe de la préservation de l’environnement; ce livre a été imprimé ® sur du papier certifié par le Forest Stewardship Council .
Orca Book Publishers remercie les organismes suivants pour l'aide reçue dans le cadre de leurs programmes de subventions à l’édition : Fonds du livre du Canada et Conseil des Arts du Canada (gouvernement du Canada) ainsi que BC Arts Council et Book Publishing Tax Credit (province de la ColombieBritannique).
Conception de la page couverture par Doug McCaffry Illustration de la page couverture par Dean Griffiths
orca book publishers poBox5626,Stn. B Victoria, bcCanadav8r 6s4
orca book publishers poBox468 Custerusa, wa 982400468
www.orcabook.com Imprimé et relié au Canada.
141312114321
Chapitre premier Une chauve-souris prise au piège
— Ferme la porte! crie Stu Duncan à Johnny Maverick. On a besoin d’aide et vite! Johnny vient d’entrer dans le vestiaire de hockey avec son équipement. Stu, son meilleur ami, et lui jouent dans l’équipe de hockey des Loups gris à Gaston depuis quelques années. Cette journéelà, l’équipe s’apprête à affronter les Grizzlies. — Tu as besoin d’aide, en effet, dit Johnny à Stu. Il faudrait vraiment faire venir un docteur pour qu’il vérifie si tu es sain d’esprit. À ces mots, tous les joueurs de l’équipe rientde bon coeur.
1
2
La situation semble donner raison à Johnny,car Stu se trouve au beau milieu de la pièce, son sacde hockey à ses pieds. Avec l’extrémité de sonbâton de hockey, qu’il tient tout droit vers le haut,il pousse sur le fond d’un seau en plastique. L’ouverture du seau est plaquée contre le plafond. — Les gars, je ne fais pas ça pour le plaisir,dit Stu. J’ai capturé une chauvesouris avec le seau. — Une chauvesouris? dit Johnny. Poilue? Avec des ailes et des crocs? — Les chauvessouris n’ont pas de crocs, Johnny, répond Stu. — Bien sûr qu’elles en ont, rétorque Johnny.De très grosses dents pointues dégoulinantes de sang. Tu devrais les voir dans mes bandes dessinées. — Johnny, dit Stu. Je déteste t’annoncer ça, mais c’est comme le père Noël. — Ah oui? Le père Noël a des crocs dans tes bandes dessinées? dit Johnny. Cool. Estce queje peux te les emprunter?
3
— Non, tu ne comprends rien, dit Stu en le prenant au sérieux. Le père Noël n’est pas réel. Tout comme les chauvessouris dans tes bandes dessinées. Les vraies chauvessouris ne sont pas comme tu les décris. Maintenant, pourraistume donner un coup de main? Johnny dépose son sac de hockey. — Bien sûr. — Parfait, dit Stu. Tiens ce bâton en poussant très fort sur le seau en plastique. Essaie de ne pas libérer la chauvesouris. Je vais aller chercher M. Gregg. M. Gregg est responsable de l’aréna. C’est lui qui nettoie la patinoire après chaque partie, ainsi que les vestiaires des joueurs. — Je peux aller le chercher si tu veux, répond Johnny. — Non, je vais y aller. Prends le bâton s’il te plaît, j’ai mal au bras et je ne voudrais pas laisser s’échapper la chauvesouris. — D’accord, dit Johnny. Par contre, veille à ce
4
que M. Gregg ne traîne pas Stinky avec lui. Ce serait pire qu’une chauvesouris avec des crocs! Stinky est le chien de M. Gregg. Il est gros, gras et lent. Tous les habitants de Howling, une petite ville du Québec, connaissent Stinky. Ils savent tous qu’il ne porte pas ce nom pour rien. — Ne t’en fais pas, je tiens à la vie, dit Stu.Je vais faire en sorte que Stinky n’entre pas dans notre vestiaire. Bon maintenant, peuxtu tenir ce seau quelques minutes ou estce trop te demander? Johnny saisit le bâton et Stu se retire pour laisser la place à son coéquipier. — Hé, dit Johnny. Il regarde le seau d’un air étonné. C’est vraiment lourd! Stu ne répond pas. D’un geste rapide, il tire son sac de hockey vers lui. Il veut l’éloigner de Johnny au plus vite. Ensuite, il le remplace par le sacde celuici. — Ce seau est vraiment très lourd! reprend Johnny. Ça doit être une énorme chauvesouris!
5
— Mon cher Johnny, je suis désolé de t’informer que le seau est rempli d’eau, dit Stu en rigolant.Ne lâche pas le bâton parce que tu risques d’être arrosé de la tête aux pieds, et ton sac de hockey avec! Tous les joueurs qui ont assisté à la scènese mettent à rire. — Rempli d’eau? ne peut s’empêcher de répéter Johnny, abasourdi. Il pousse sur le bâton de hockey encore plus fort pour ne pas se faire mouiller. Il ne veut surtout pas que son équipement de hockey soit complètement trempé. — Tu m’as joué un sale tour! lancetil à Stu. — Je dirais plutôt que c’est un bon tour, répond Stu, mais ce n’était pas mon idée. C’était cellede Tom. Tom Morgan est un autre ami de Johnny. Ils se jouent souvent des tours et Johnny n’est donc pas surpris d’apprendre que Tom est l’auteur de cette blague. Une fois, Johnny a obligé Tom à se
6
mettre une robe pour aller à l’une de leurs partiesde hockey. — L’idée de Tom? répète Johnny. Tom est en train de se préparer dans un coin de la pièce. Il sourit. — Hé oui, Johnny, dit Tom. On a fait le coup du seau à tout le monde. Ils ont tous eu la chance de tenir le bâton de hockey. Stu est arrivé quelques minutes avant toi. — Génial, dit Johnny, sarcastique. Le seau est tellement lourd qu’il craint qu’il ne lui tombe sur la tête à n’importe quel moment. C’est pourquoi il continue à pousser très fort sur le seau. — Je suis le dernier de l’équipe à arriver? poursuit Johnny. — Non, dit Tom, tout sourire, il manque encore une personne. Tu vois de qui je parle? Pendant son absence, l’entraîneur Gingras a un remplaçant qui vient tout juste d’emménager à Howling.J’ai entendu dire que son fils joue aussi au hockey…
7