Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Achetez pour : 12,99 €

Téléchargement

Format(s) : PDF

avec DRM

Publications similaires

Le Banquet des Cendres

de l-eclat30216

Livre de la voie et de la vertu

de desclee-de-brouwer71488

Vous aimerez aussi

ACCOMPAGNEMENT
DUMÊMEAUTEUR
Chezlemêmeéditeur
L'INVENTIONDUCORPSDESAINTMARC,1983. L'INNOCENCE,1984. SEPTPASSIONSSINGULIÈRES,1985. L'ANGÉLUS,1988. LACHAMBRED'IVOIRE,1989. LAURAMENDOZA,1991.
Chezd'autreséditeurs
LESENTIMENTDELALANGUEI,ChampVallon,1986. LEPLUSHAUTMIROIR,FataMorgana,1986. BEYROUTH,ChampVallon,1987. LESENTIMENTDELALANGUEII,ChampVallon,1990.
RICHARDMILLET
ACCOMPAGNEMENT
LECTURES
P.O.L 8,villad'Alésia,Paris14e
©P.O.L,éditeur,1991. ISBN2-86744-203-6
J'aiaiméavecpassion(maisaussijusqu'àl'exténuation)l'acte étrangequiconsisteàlire,plumeenmain,aveclesouciderendre compted'unlivre. Àmesurequej'accomplissaiscettetâchedecritique,queje faisaisenquelquesortel'épreuved'unehumilité,j'abandonnais unautretyped'écriturecelled'unjournalintimequejetenais depuisdeslustres.Nonquecesdeuxpratiquessoientdemême nature;maisquelanotationintime,danssarépétitionheureuse ouobsédante,aitlaisséplaceàlanotedelecture,quecequiétait vouéausecretaitétéremplacépardes textesaussitôtpubliésest moinssingulierqu'iln'yparaîtlamêmenécessitésansdoute m'aconduit(s'agît-ildesmêmesœuvres)delalectured'humeur àlalecturepatiente.Paradoxequin'estpeut-êtrequel'affirmation d'unemêmechoselasolitudedel'écrivain.Écrivantsurcequ'il lit(écrivantmêmepourlire),celui-cineseplacesousl'autorité denullethéoriecritique(sesouvînt-ild'avoirluRivière,Thibau-det,Blanchot,Barthes)del'humilitéaveclaquelleillit,ilespère retrouverunesorted'innocence(celledespremièreslectures), sanspour autantêtreenmesurederépondreauxquestionsqui lehantentpourquoilisons-nous?Quefontdenousleslivres? Qu'essayons-nousd'apaiserennousgrâceàcestextesdontnous redoublonslesilenced'unmurmuremuet?
Tracesd'unémerveillement,tentativespourréduirecertaines fascinations,ousimplesretoursdeflammes,cesnotesnesont pointdesétudes.j'aisouhaitéleurgarder,dansleurformebrève, cequ'ellespeuventavoird'éclairant,maisaussicequ'elleslaissent dansl'ombrecommesiécriresurunlivrec'étaitfairel'expé-rience,entregrâceetaveuglement,del'éblouissement,oubienl'extrême)approcherauplusprèslemomentlelivresedérobe ànous. Ainsiceslivresm'accompagnent-ilsselonunmouvement obéissantautantaucapricequ'àunenécessitéobscurequi donne àcerecueilunecohérencetoutesubjective,néed'affinités,de filiationsévidentesousecrètes,d'incompatibilitésaussiaccom-pagnementquidessinepeut-être,endéfaut,l'autoportraitd'un lecteur.
Décembre1990