Amilcar Cabral

Publié par

Amilcar Cabral, précurseur de l'indépendance africaine et des peuples du tiers monde, fut assassiné le 20 janvier 1973. Cet ouvrage décrit les origines de sa famille, les milieux dans lesquels il a grandi et forgé ses premiers rêves de libération ; ses études au Portugal, son oeuvre littéraire, son évolution politique ; sa contribution à la fondation du MPLA ; ses rapports avec les autres organisations indépendantistes des colonies portugaises et avec des chefs d'Etat comme Sékou Touré et Léopold Sédar Senghor. Ce livre relate certains faits, inconnus du grand public, concernant la vie et les combats menés par Amilcar Cabral, Oscar Oramas ayant été l'un des confidents du fondateur du PAIGC.
Publié le : samedi 1 mars 2014
Lecture(s) : 13
Tags :
EAN13 : 9782336341736
Nombre de pages : 187
Prix de location à la page : 0,0112€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
AMILCAR CABRAL Un précurseur de l’indépendance africaine
AMILCAR CABRAL Un précurseur de l’indépendance africaine
Oscar Oramas Oliva
Traduit de l’espagnol par Yves Coleman
INDIGO
En application des articles L. 122-10 à L. 122-12 du code de la propriété intellectuelle, toute reproduction à usage collectif par photocopie, intégralement ou partiellement, du présent ouvrage est interdite sans autorisation du Centre français d'exploitation du droit de copie (CFC, 20, rue des Grands-Augustins, 75006 Paris). Toute autre forme de reproduction, intégrale ou partielle, est également interdite sans autorisation de l’éditeur.
© INDIGO & Côté-femmes éditions 55 rue des Petites Écuries 75010 Paris http://www.indigo-cf.com
er Dépôt légal, 1 trimestre 2012 ISBN 2-911571-39-8
SOMMAIRE
Préface.........................................................
Chapitre 1 : Origines familiales, enfance et adolescence. Etudes universitaires au Portugal................
Chapitre 2 : Retour en Afrique. Premiers travaux : étude sur l’infrastructure socio-économique de la Guinée-Bissau et recensement agricole.
Chapitre 3 : Premières tentatives d’organisation de la lutte pour la libération nationale. Fondation du PAIGC....................................
Chapitre 4 : La lutte armée. Le congrès de Cassaca. Les conceptions stratégiques et tactiques d’Amilcar Cabral..........................................
Chapitre 5 : La participation cubaine à la libération de la Guinée-Bissau.....................
Chapitre 6 : Les relations avec les pays voisins. La Guinée de Sekou Touré. Le Sénégal de Léopold Sédar Senghor................................
Chapitre 7 : Le travail international d’Amilcar Cabral..........................................
Chapitre 8 : La personnalité d’Amilcar Cabral. Ses idées politiques.....................................
5
9
13
25
42
59
82
96
105
136
AMILCAR CABRAL, UN PRÉCURSEUR DE L’INDÉPENDANCE AFRICAINE
Chapitre 9 : L’assassinat d’un dirigeant...
Chronologie.......................................... Bibliographie........................................
6
153
175 183
À l'occasion du vingt-cinquième anniversaire de sa mort, nous dédions cet ouvrage à un homme illustre de l'indépendance africaine et des peuples du tiers-monde : Amilcar Cabral. Grâce à sa vertu, son savoir et son génie exceptionnels, il avait compris que la fermeté, l'intelligence et la réflexion opportune font se hâter la victoire.
Oscar Oramas Oliva et Ulises Estrada, Juillet 1997
PRÉFACE
ous voulons ici apporter notre contribution au débat sur N l’histoire de l’Afrique et démontrer que des valeurs fondamentales ont influencé le cours de la lutte pour la réaffirmation de la personnalité africaine durant le processus de la décolonisation. L’Afrique contemporaine a fourni des dirigeants politiques exemplaires qui ont sincèrement combattu pour l’indépendance et la souveraineté nationales. Nous en retiendrons trois : Patrice Lumumba, le martyr ; Kwame Nkrumah, le visionnaire ; et Amilcar Cabral, le révolutionnaire par excellence. Chacun d’eux a apporté sa contribution dans un contexte particulier. Chacun d’eux a su répondre aux problèmes spécifiques de l’espace géographique et historique dans lequel se déroulaient ses activités. Non seulement Cabral admirait Lumumba et Nkrumah, mais il était animé par la même passion pour la libération de leurs peuples et l’unité de leur continent. Peu d’études cohérentes ou systématiques ont retracé la dure lutte des patriciens africains pour briser les chaînes de l’oppression coloniale après 1945. Durant la Seconde Guerre mondiale, beaucoup d’Africains avaient fait le sacrifice de leur vie sur les champs de bataille européens. Ils pensaient qu’à l’issue du cauchemar fasciste, sur ses cendres, naîtraient de nouveaux États africains, comme certains leur en firent la promesse à l’époque. Ils assistèrent, au contraire, à une augmentation de la barbarie et à une croisade inhumaine pour les maintenir sous le joug. L’heure est venue de révéler les beautés d’un processus qui appartient au patrimoine historique et culturel de ce vingtième siècle qui s’achève. Nous tenterons ici, de façon concise, de retracer une 9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.