Armorial des États de Languedoc. Par M. Gastelier de La Tour,...

De
Publié par

A Paris, De l'Imprimerie de Vincent. M DCC LXVII. 1767. 248, [2] p. : ill. gr.s.c. ; in-4.
Les Documents issus des collections de la BnF ne peuvent faire l’objet que d’une utilisation privée, toute autre réutilisation des Documents doit faire l’objet d’une licence contractée avec la BnF.
Publié le : jeudi 1 janvier 1767
Lecture(s) : 45
Source : BnF/Gallica
Nombre de pages : 247
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

ARMORIAL DES ETATS
DE
LANGUEDOC.
Par M. GASTELIER DE LA TOUR,
Ecuyer.
A PARIS,
De l'Imprimerie de VINCENT, Imprimeur-Libraire
des Etats de Languedoc.
M DCC LXVII.
AVEC PRIVILEGE DU ROI.
RES 55100 GAS 4.
AVANT-PROPOS.
CET Ouvrage agréé par Délibération des Etats
du 6 Mars 1764, eft extrait du premier Vo-
lume manuscrit du Nobiliaire hiflorique de Langue-
doc, & contient les Armoiries de MM. les Commissai-
res, présidens pour le Roi, aux Etats; celles de leurs
Officiers; les Armories du Clergé, fuiyant le rang
des Prélats aux Assemblées celles de la Noblesse,
avec des Notes sur les Baronies, tant annuelles que
de tour; les Armoiries des villes qui envoient leurs
Députés & celles des Officiers de la Province.
Les Notes historiques sur les Métropole & Cathé-
drales, sont tirées de l'Histoire générale de Langue-
doc, par les Bénédictins.
Pour connoître les Baronies de tour du Vivarais
& du Gevaudan, on a gravé deux rouës qui indiquent
l'année de tour de chaque Baronie, à commencer à
l'année prochaine 1768.
On trouve à tous les lieux qui députent l'année
.de tour de chacun.
[5]
LE ROY.
LOUIS XV le Bien aimé Roi de France &
de Navarre.
Deux Ecus joints ensemble au premier d'azur, à trois fleurs-de-lys d'or,
qui est de France; au deuxieme, de gueules, aux chaînes d'or posées en croix,
sautoir, double orle, une émeraude au centre, qui est de Navarre.
[6]
Ces écus sommés d'une couronne royale & accolés des ordres de S. Michel
& du S. Esprit;
TENANS, DEUX ANGES de carnation, posés sur des nuës.
(7)
S. A. S. Mgr LE COMTE D'EU,
Gouverneur & Lieutenant Général pour Sa Majesté
en Languedoc.
D'azur, à trois fleur-de-lys d'or, au centre un bâton péri en barre de gueules.
L'écu accolé des ordres de S. Michel & du S. Esprit
TENANS, DEUX ANGES; fix drapeaux passés en sautoir derriere l'écu,
fascés d'or, d'azur & de gueules terminés chacun par une fleur-de-lys du premier
émail.
LOUIS-CHARLES DE BOURBON Comte
(8)
M.
d'EU, Prince légitimé de France, Commandeur des
Ordres du Roi, Lieutenant-Général de ses Armées, né à
Sceaux le 15 Octobre 1701 a été nommé Gouverneur &,
Lieutenant-Général pour Sa Majesté en Languedoc, à
la fin de l'année 1755.
Ce Prince est venu tenir les Etats assemblés à
MONTPELLIER, le jeudi 29 Novembre 1764.
[9]
B
M. LE PRINCE DE BEAUVAU,
Commandant en chef dans la Province de Languedoc.
D'argent, à quatre lionceaux de gueules armés lampaffés & couronnés d'or;
L'écu en bannière fommé d'une couronne d'or à fleurons, fermée & accolé des
Ordres du Roi avec un manteau ducal, fourré d'hermine deux demi-lionceaux de
chaque côté fur les replis.
CHARLES-JUSTE DE BEAUVAU, Prince du
faint Empire Romain Chevalier des Ordres du Roi
Grand d'Eipagne de la premiere Claffe, Capitaine des
[10]
Gardes du Corps de Sa Majesté, titré Prince de Beauvau;
né à Luneville le 10 Novembre 1720; a été fait Colonel
du Régiment des Gardes-Lorraines le premier Mai 1740
Brigadier des Armées le 16 Mai 1746 Maréchal-de-
Camp, le 10 Mai 1748 Chevalier des Ordres, le 2 Fé-
vrier 1757 Lieutenant-Général des Armées, le 28 Dé-
cembre 1758 a été nommé Commandant en chef en
Languedoc, le 31 Octobre 1765 s'est trouvé aux ETATS
assemblés à Montpellier, le jeudi 19 Décembre suivant,
en qualité de principal Commissaire de Sa Majesté &
aussi, en la même qualité, à ceux assemblés en ladite ville
le 27 Novembre 1766.
[II]
B ij
M. LE COMTE DE MAILLE BOIS,
Lieutenant- Général pour le Roi dans le haut Languedoc
Ecartelé, aux premier & quatrieme quartiers, d'azur au dextrochere d'argent,
tenant une plante de trois lys de même, qui eft Defmaretz; aux fecond & troifieme,
de gueules, à la tour d'argent accotée de fix fleurs-de-lys d'or en pals, trois de chaque
côté, qui eft d'alegre.
L'écu foinmé d'une couronne de marquis, accolé des Ordres du Roi.
MARIE-YVES DESMARETZ, Comte de Maille-
bois, né en Août I7I5; Colonel du Régiment Dauphin,
[I2]
Infanterie en 1734 Brigadier des Armées le 20 Fé-
vrier 1743 Maréchal de Camp le 2 Mai de l'année sui-
vante Lieutenant-Général des Armées le 10 Mai 1748
reçu Chevalier des Ordres du Roi, le 2 Février 1757
nommé Lieutenant-Général pour le Roi dans le haut Lan-
guedoc, le 22 du même mois servit la même année à
la bataille de Haflembeck fut nommé Général de l'Armée
du Roi en Flandre en 1758.
[I3]
M. LE MARQUIS DE PUISIEUX,
Lieutenant- Général pour le Roi dans le bas Languedoc
De gueules à la brande d'or, chargée d'une trainée de poudre de fable en
ondes & de cinq barillets de même.
L'écu fommé d'une couronne de marquis & accolé des ordres de S. Michel &
du S. Efprit.
LOUIS-PHILIOGENE BRULART, Marquis de
Puifieux Comte de Sillery, &c. né le I2 Mai I702,
a été d'abord Meftre-de-Camp d'un R,égiment de cavalerie
[I4]
de fon nom, Brigadier des armées du Roi le premier
Août I734, Ambaffadeur de France auprès du Roi de
Naples, en 1735 Maréchal de Camp, le 20 Février I743;
Miniftre plénipotentiaire de France aux conférences de
Breda, en Septembre I746 Confeiller d'Etat d'épée ordi-
naire, en Octobre fuivant; Minière & Secrétaire d'Etat des
affaires étrangeres le 19 Janvier 1747; Chevalier des
Ordres le 2 Février I748 Lieutenant-Général pour le Roi
dans le bas Languedoc, en Mai 175 I.
[I5]
M. LE DUC DE GONTAUT,
Lieutenant Général pour le Roi dans les Cevennes.
Ecartelé d'or & de gueules.
L'écu en baniere a pour ornement extérieurs une couronne ducale il eft accolé
des Ordres du roi, & a pour fupports deux griffons; derriere eft le manteau ducal,
dont les replis font écartelés d'or & de gueules.
CHARLES-ANTOINE-ARMAND DE GONTAUT DE
BIRON nommé Duc de Gontaut; né le 8 Septembre 1708,
Colonel du Régiment de Biron, en I735 Brigadier des
[16]
M. LE
armées le 20 Février 1743 Maréchal de Camp, le
premier Mai 1745 Lieutenant- Général des armées, le
10 Mai 1748 reçu Chevalier des Ordres, le 2 Fé-
vrier 1757; Lieutenant-Général pour le Roi dans les Ceven-
nes, en Octobre de la même année.
[I7]
c
M. LE VICOMTE DE SAINT-PRIEST,
Inrendant de Juftice, Police & Finances en la Province de
Langedoc Commiffaire député par fa Majefté, pour la
tenue des Etats.
Ecartelé aux premier & quatrième quartiers d'argent à trois merlettes dé
fable, qui eft de Guignard aux fecond & troifieme d'azur au chevron d'ar-
gent, accompagné en chef de deux tours d'or qui eft de Saint-Prieft.
L'écu fommé d'une couronne de Marquis.
SUPPORTS deux lions affrontés les têtes contournées.
JEAN-EMMANUEL GUIGNARD, Vicomte de
[18]
Saint-Priest, Conseiller Honoraire au Parlement de Gre-
noble étant Maître des Requêtes, Président au Grand-
Conseil, Commissaire du Roi à la Compagnie des Indes
en 1751, il eut l'Intendance de Languedoc fut principal
Commissaire de Sa Majesté aux Etats assemblés Mont-
pellier en Janvier 1764 & nommé Conseiller d'Etat la
même année.
[I9]
Cij
M. DE SAINT-PRIEST,
Intendant de Juftice, Police & Finances en la Province de
Languedoc, Commiffaire député par Sa Majefté pour
la tenue des ETATS.
Ecartelé; aux premier & quatrieme d'argent, à trois merlettes de fable qui
eft de Guignard aux fécond & troifieme d'azur, au chevron d'argent accom-
pagné en chef de deux tours d'or qui eft de Saint-Prieft.
L'écu fommé d'une couronne de marquis.
SUPPORTS deux lions affrontés les têtes contournées.
MARIE-JOSEPH-EMMANUEL GUIGNARD de Saint.
[20]
Priest, Seigneur d'Alivet, Renage Beaucroissant & autres
lieux; Maître de Requêtes en 1758; a été nommé Inten-
dant en Languedoc en 1764; s'est trouvé aux Etats assem-
blés à Montpellier le 19 Décembre 1765 en qualité de
l'un des Commissaires du Roi.
[21]
M. GUY DE V'ILLENEUVE,
Trésorier de France, Commissaire député par Sa Majesté,
pour la tenue des Etats.
au chevron d'azur, accompagné de trois merlettes de sables.
L'écu sommé d'une couronne de comte.
JEAN-PIERRE GUY de Villeneuve, Président, Trésorier
de France Général des Finances Grand Voyer en la
Généralité de Toulouse, fut pourvu de cette charge le
[22]
14 Août 1730, reçu & instalé en la Chambre des Comp-
tes le 23 Janvier 1731 & au Bureau des Finances, le 22
Juin de la même année L'un des Commissaires du Roi &
a la Commission établie par Lettres-Patentes du 30 Jan-
vier 1734 pour les affaires des villes & communautés
de la Province, s'est trouvé en qualité de Commissaire de
Sa Majesté aux Etats assemblés à Montpellier le 27 No-
vembre 1766.
[23]
M. BENEZET,
Trésorier de France Commissaire député par Sa Majesté
pour la tenue des Etats.
D'azur, au chevron d'or, accompagné en chef de deux étoiles de même, &
en pointe d'une foi d'argent.
L'écu sommé d'une couronne de comte.
JEAN B E N E Z E T Président, Trésorier de France
Général des Finances Grand Voyer, Intendant des Ga-
[24]
M.PUJOL
belles fut reçu à la Chambre des Comptes le 7 Juin I732,
& inftalé au Bureau des Finances le 13 du même mois
l'un de Commiffaires du Roi a la Commiffion établie par
Lettres-Patentes du 30 Janvier 1734, pour les affaires des
villes & communautés de la Province s'eft trouvé en
qualité de Commiffaire de Sa Majefté aux Etats assemb-
lés à Montpellier le 27 Novembre I766.
[25]
D
M. PUJOL DE BEAUFORT,
Secretaire & Grafier de MM. Commissaires du Roi..
D'argent, au lion de fable, armé lampaffé & couronné de gueutes:
L'écu fammé d'un cafque de profil orné de fes lambrequins aux mêmes émaux.
GENEST PUJOL DE BEAUFORT, Confeiller
du Roi Secrétaire & Greffier alternatif & mitriénal de
[26]
Meffieurs les Commiffaires, Préfidens pour le Roi aux
Etats; s'dl trouvé à ceux affemblés à Montpeilier le 27
Novembre I766.
[27]
Dij
M. COSTER,
Secrétaire & Greffier de MM. les Commiffaires du Roi.
D'azur, a une côte humaine d'argent en pal,
L'écu fommé d'un cafque orné de fes lambrequins des émaux de récu.
JOSEPH-FRANÇOIS COSTER Secrétaire &
Greffier en Chef de la Cour Souveraine de Lorrame &
Barois nommé le 8 Février 1767, Secrétaire du Com-
mandement de Languedoc Greffier de Meffieurs les
[28]
Commiffaires, Préfidens pour le Roi aux Etats de cette
Province & de la Commiffion établie par Lettres-Patentes
,du 30 Janvier 1734. Se trouvera à l'affemblée des Etats
prochains.
[29]
ARMORIAL
DES
ETATS DE LANGUEDOC.
LA PROVINCE DE LANGUEDOC porte pour armes, de gueulés, a la
croix vuidée, cleché, pommetée & alefée d'or; que l'on nomme auffi croix de
Touloufe.
Pour ornemens extérieurs de l'écu, une couronne de comte.
Cet écu accolé de deux palmes de finople attachées d'un lien de gueules.
Cette Province felon ANDOQUE, en fon Hiftoire de
Languedoc page 355, a retenu les armes de Raimond
[30]
de SAINT-GILLES, Comte de Touloufe, l'un des Chefs de
la premiere Croifade contre les Infideles en l'année I095
il portoit fur fon bouclier une croix vuidée, clechée, pom.
metée & aléfée d'or femblable à celle que Conftantin le
Grand éleva dans le marché de Bifance, imitée d'une, qu'il
avoit vu au ciel lorfqu'il combattit Maxence.
Cette Province en latin Gallia Gothica, au rapport du
même Andoque, fe nommoit anciennement la Gaule Nar-
bannoife premiere elle changea de nom, l'an 4I4, &
prit celui de Lands de Goth c'eft-à-dire Terre de Goth
& enfuite Languedoc.
DoM VAISSETTE, én fon Hifioire générale de la Pro-
vince, Tome IV, dit Le mot Languedoc, pour défigner
» les pays fitués au delà de la Loire fournis à la Couronne
commença d'être en ufage vers l'an I272, on parloit
dans les trois Sénéchauffées de Touloufe, de Carcaffone
& de Beaucaire & dans les autres contrées voifnes, une
M langue, à-peu-près, uniforme & femblable à celle qu'on
» y parle encore aujourd'hui on la nommoit Romance,
par opposition au latin & c'eft de cette langue partie
ticuliere où l'on difoit oc pour oui que la Province fut
M nomme langue de oc, Languedoc.
[3I]
Mgr L'ARCHEVEQUE DE NARBONNE.
D'argent, au lion léopardé de gueules, accompagné de trois croiffans de même.
L'écufommé d'une couronne ducale d'or.
La croix archipifcopale derriere de même furmontée d'un chapeau de finople à
quinze houppes de chaque côté.
Devife Dum fpiro, ∫ero.
ARTUR-RICHARD DILLON, né à S. Germain-
en Laye en I72I; Abbé d'Elan diocèfe de Rheims,
[32]
en I740 facré Evêque d'Evreux le 28 O&tobre I753;
nommé Archevêque de Touloufe le I4 Mai I758 Arche-
vêque & Primat de Narbonne le 5 Décembre I762 Abhé de
S. Jean des Vignes, Diocèfe de Soiffbns, le 9 Juillet I760;
eft, en qualité d'Archevêque de Narbonne, Préfident né
des Etats.
L'Eglife de NARBONNE reconnoît pour premier
Evêque S. Paul-Serge: il vivoit dans le troifieme fiécle;
cette Eglife eft Métropolitaine depuis un tems immémo-
rial fes Archevêques étendoient autrefois leur jurifdi&tion
fur plufieurs Evêques de Catalogne.
La Métropole eft fous l'invocation de S. Juft & de
S. Pafteur.
[33]
E
Mgr L'ARCHEVEQUE DE TOULOUSE.
Ecartelé aux premier & quatrième quartiers d'or; à deux vaches de gueules,
accolées & clarinées d'azur, qui eft de Bearn aux fecond & troifieme d'argent, au
lion de gueules, armé lampaffé & couronné d'azur la queue fourchée nouée
& paffée en fautoir qui eft de Luxembourg. Sur le tout d'or à l'arbre de finople
avec fes racines pofé fur un tourteau de fable au chef d'azur chargé de trois lofanges
d'argent qui eft de Lomenie.
L'écu fommé d'une couronne ducale avec les ornemens de la dignité archivé-
piscopale.
ETIENNE-CHARLES DE LOMENIE de Brienne,
né à Paris en I727; Abbé de Bellefontaine en I759;
[34]
facré Evêque de Condom le II Janvier I76I Archevê-
que de Touloufe le 31 Janvier I763 Abbé du- mont
Saint-Michel le 9 Juillet y66.
L'Eglife de Touloufe a eu pour premier Evêque faint
Saturnin l'an 250.
Jean de COMMINGES en fut le premier Archevêque
en l'année 1317.
La Métropole eft fous l'invocation, de S. Etienraeo.
[35 ]
Eij
Mgr L'ARCHEVEQUE D'ALBY.
D'azur, à la bande d'or accompagnée en chef d'un lion de même, armé &.lam-
passé de gueules.
L'écu fommé d'une couronne ducale une croix archiépifcopale derriere, le tout
d'or terminé par un chapeau à trente houpes, dont quinze de chaque côté de gueu-
les. Deux épées d'argent garnies d'or paffées en fautoir derrière l'écu qui efl accolé
du cordon bleu d'où pend la croix du S. Efprit.
Devife Armépour le roi.
FRANÇOIS-JOACHIM DE PIERRE, Cardinal de
Bernis, né à Saint-Marcel d'Arche en Vivarais le ai Mai
[36]
I7I5; Comte de Brioude le premier Décembre I739;
Comte de Lyon le 18 Juillet I749 Abbé Commendatire
de l'Abbaye Royale de S. Médard de Soiffons le I5 Août
I756 Prieur de la Charité-fur-Loire en Octobre 1757;
Abbé de Trois-Fontaines, Diocèfe de Ghâlons-fur Marne'
en Février I758; Commandeur de l'Ordre de S. Efprit
le 14 Mai fuivant; Cardinal le 2 O&tobre de la même
année Archevêque d'Alby le z7 Mai I764; facré à Sens
le 5 Août fuivant.
L'Eglife d'ALBY a eu pour premier Evêque S. Clair,
il étoit Afriquain & vivoit fous le régne de l'Empereur
TRAJAN qui lui fit fouffrir le martyre elle fut érigée en-
Métropole du tems du Pape INNOCENT XI, fous le
régne de LOUIS LE GRAND en I676.
La Métropole eft fous l'invocation de fainte Croix & de'
fainte Cecile; on la nomme feulement fainte Cecile.
137]
Mgr L'EVEQUE DE SAINT-PONS.
D'azur, au chevron d'or, accompagné de trois dauphins d'argent, ceux en chef
adoffés.
L'écu fommé d'une couronne de comte à dextere une mitre, à feneflre une
crofre le tout d'or couvert d'un chapeau de finople à dix houppes de chaque côté.
PAUL-ALEXANDRE DE GUENET, né à Rouen
en I690; nommé Evêque de Saint-Pons en I727; facré
le 14 Mars I728.
SAINT- PONS fut érigé en Évêché en I3I8 par le Pape
[38 1
JEAN XXII, on rétablit dans une célebre Abbaye de l'ordre
.de S. Benoît qui avoit été fondée en 936 par RAIMOND-
PONS Comte de Touloufe; PIERRE premier du nom,
vingt-fixieme Abbé de ce lieu, fut le premier Evêque de
cette Eglife.
La Cathédrale eft fous l'invocation de Sait-Pons.
[39]
Mgr L'EVÊQUE D E CARCASSONNE.
D'azur, à trois couronnes ducales d'or.
t'écu fommé d'une couronne de comte, & accompagné des ornemens épifcopaux.
ARMAND BAZIN DE BEZONS, né à Paris le
30 Mars 1701, Abbé de la Graie Diocèfe de Carcaffonne
au mois d'O&tobre I72I nommé Evêque de ce Diocèfe:
en I730, facré le 14 Janvier I73I.
[40]
Mgr
L'Eglife de Carcaffonne reconnoît pour un de Ces pre-
miers Evêques SERGIUS qui fe trouva au Concile d'Agde
en 5 89.
Saint-Nazaire est le nom de la Cathédrale.
[4I]
F
Mgr L'EVÊQUE D'UZÈS.
D'azur, au chevron d'or accompagné de trois mains apaumées d'argent, pofées
tn fafces deux en chef, une en pointe.
l'écu fommé d'une couronne de comte pour ornemens les marques de la
dignité épifcopale.
BONAVENTURE BAUYN, né a Dijon le 25 No-
vembre 1699, Abbé de S. Barthelemy Diocèfe de Noyon
en I729, nommé Evêque d'Uzès en 1736, facré le 24
Mars I737.
[42]
CONSTANTIUS eft le premier Evêque connu de l'E-
glife d'Uzès il vivoit au milieu du cinquième fiécle &
foufcrivit dans ce tems à la Lettre des Evêques des Gaules
au Pape S. Léon.
La Cathédrale eft fous l'invocation de S. Thédoirt.
[43]
Fij
Mgr L'EVÊQUE DE NISMES.
De fable, à deux croix hautes trefliées aiguifées en leur partie inférieure, d'argent;
l'une pofee à dextre, fautre à feneftre, accompagnées en pointe d'une coquille
de même.
.Une couronne de cpmte fur fécu, & les ornemens épifcopaux.
CHARLES-PRUDENT DE BECDELIEVRE,
né à Nantes le 17 Février I705, nommé Evêque de Nif-
mes le 3 Juillet 1737, facré à Paris le I2 Janvier 1738.
[44]
SEDATUS eft le premier Evêque de Nifmes que Font
connoiffe, il fouferivit au Concile d Agde en l'année 506.
Notre-Dame eft le nom de la Cathédrale.
[45]
Mgr L'EVEQUE DE MIREPOIX.
D'azur, à une étoile d'or, accompagnée en chef d'un vol abaiffé d'argent, & en
pointe d'une fleur nommée champflour, du fecond émail tigée de finople.
L'écu fommé d'une couronne de comte & accompagné d'une mitre & d'une croffe
d'or, fur le tout un chapeau de finople d'où pendent dix houppes, de chaque côté
de même.
JEAN-BAPTISTE DE CHAMPFLOUR, né à
Clermont en Auvergne en 1684, nommé Evêque de Mire-
poix en I737, fut facré le 28 Février de l'année fuivante.
[46]
L'Eglife de Mirepoix fut érigée en Evêché, par le Pape
JEAN XXII le z6 Septembre de l'an I3I7.
La Cathédrale eft dédiée à So Maurice.
[47]
Mgr L'EVÊQUE DE SAINT-PAPOUL.
D'azur, au fautoir d'or; cantonné de quatre billettes de même.
Pour orriemeris extérieurs une couronne de comte une mitre une croffe, le
tout d'or & un chapeau, d'où pendent de chaque côté dix houpes de finople.
DANIEL-BERTRAND DE L ANGLE, né en I702,
'Abbé de Blanchecouronne Diocèfe de Nantes en I729,
eut l'Evêché de S. Papoul en I738 & fut facré le 5 Avrit
de fannée fuivante.
Saint-Papoul fut érigé en Èvêché par le Pape JEAN XXII
(48)
Mg,
en I3I7, ce lieu étoit anciennement une Abbaye de l'ordre
de S. Benoît.
Bernard de LA TOUR auparavant Abbé de S. Papoul,
en devint le premier Evêque.
La Cathédrale eft fous l'invocation de Saint-Papoul.
[49]
G
Mgr L'EVÊQUE DU PUY.
D'azur, à l'homme ou franc armé monté fur un cheval tenant de la main
dextre' un badelaire prêt à frapper le tout d'argent.
L'écu fommé d'une couronne de comte furmontée d'une mitre & d'une croffe
le tout d'or & terminé par un chapeau de finople avec fes houppes de même.
JEAN-GEORGES LE FRANC de Pompignan né
à Montauban en I7I4 nommé Evêquc de Puy le 17 Dé-
cembre 1742 facré le II Août de l'année fuivante Abbé
de S. Chaffre dans fon Diocèfe en 1747-
[50]
Ce Prélat eft fuffragant immédiat du faint Siége & a
le droit de porter le pallium ce droit fut acordé à
l'Evêque -du PUY par le Pape LEON X en 1501.
L'Eglife du PUY, l'une des plus anciennes des Gaules
eut pour premier Evêque S. GEORGES, il vivoit vers l'an
Nôtre-Dame, eft le nom de la Cathédrale.
[51]
Gij
Mgr L'EVEQUE DE BEZIERS.
D'azur, au chevron d'or, accompagné en chef de deux étoiles à fix rais de méme
& en pointe d'un rocher d'argent.
L'écu fommé d'une couronne de comte, avec les omemens épifcopaux.
JOSEPH-BRUNO DE BAUSSET de Roquefort,
né à Aubagne Diocèfe de Marfeille en I702 nommé
Evêque de Beʐiers en Novembre 1745, facré le 5 Juillet
[52]
L'Eglife de BEZIERS a eu pour premier Evêque Saint
Aphrodife qui vivoit vers l'an 255.
La Cathédrale eft fous l'invocation de S. Naʐaire &
de S. Celfe.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.