Ballade de la Mauvaise Réputation

Publié par

ParallèlementIl eut des temps quelques argentsEt régla ses camaradesD’un sexe ...

Publié le : vendredi 20 mai 2011
Lecture(s) : 95
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins
Il eut des temps quelques argents Et régla ses camarades D’un sexe ou deux, intelligents Ou charmants, ou bien les deux grades, Si que dans les esprits malades Sa bonne réputation Subit que de dégringolades ! Lucullus ? Non. Trimalcion.
Sous ses lambris, c’étaient des chants Et des paroles point trop fades. Eros et Bacchos indulgents Présidaient à ces sérénades Qu’accompagnaient des embrassades. Puis chœurs et conversation Cessaient pour des fins peu maussades. Lucullus ? Non. Trimalcion.
L’aube pointait et ces méchants La saluaient par cent aubades Qui réveillaient au loin les gens De bien, et par mille rasades. Cependant de vagues brigades — Zèle ou dénonciation — Verbalisaient chez des alcades. Lucullus ? Non. Trimalcion.
Envoi
Prince, ô très haut marquis de Sade, Un souris pour votre scion Fier derrière sa palissade. Lucullus ? Non. Trimalcion.
Parallèlement
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.