Controverse et signification

De
Publié par

C'est avec Fortunat Obiang Essono que la critique littéraire, comme genre à part entière, fut intégrée dans les contenus pédagogiques à l'Université Omar Bongo (Gabon) à la fin des années 1980. Jusqu'à sa mort en 2012, ses positions littéraires et intellectuelles n'ont pas manqué d'alimenter la controverse : Fortunat Obiang Essono aimait la confrontation des idées, l'exigence morale et intellectuelle dans les débats publics. C'est cette posture qu'exhume le présent ouvrage.
Publié le : mercredi 1 avril 2015
Lecture(s) : 15
Tags :
EAN13 : 9782336373904
Nombre de pages : 308
Prix de location à la page : 0,0157€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
e
URE E
é
M
3
ga
o
i r
u
s
.
.
,
r t à sl
).
Sousladirectionde NoëlBertrandBOUNDZANGA etAchille-FortunéMANFOUMBI-MVÉ
CONTROVERSE ET SIGNIFICATION
CULTURE AFRICAINE
Mélanges offerts à Fortunat Obiang Essono
Série Études Littéraires
Controverse et signification
CULTURE AFRICAINE
Cette collection regroupe des monographies et travaux d’études divers sur la vie culturelle en Afrique. Organisée par thèmes, elle concerne l’ensemble du continent africain du nord au sud.
Déjà parus
Dieudonné Mukundila Kembo,Le pagne africain et sa symbolique, 2015.
Mamadou Kalidou Ba, Mbouh Séta Diagana et Mamadou Ould Dahmed (dir.),La poétique de l’histoire dans les littératures africaines,2014.
Anicet Etou Nianga, Papa Wemba,La voix de la musique congolaise moderne, Contribution et odyssée, 2014.
Ali Mhoumadi (Nassurdine),Réception de Léopold Sédar Senghor. Pour une approche sociologique des littératures africaines, 2014.

Ces derniers titres de la collection sont classés par ordre chronologique en commençant par le plus récent.
La liste complète des parutions peut être consultée sur le site www.harmattan.fr
Sous la direction de Noël Bertrand Boundzanga et Achille-Fortuné Manfoumbi-MvéControverse et signification
Mélanges offerts à Fortunat Obiang Essono
Du même auteur
Noël Bertrand Boundzanga et André Wilson Ndombet (dir.),Le Malentendu Schweitzer, Paris, L’Harmattan, 2014.
Noël Bertrand Boundzanga,Digressions sur notre temps, Libreville, Odem, 2014.
Noël Bertrand Boundzanga (Dir),Dis, Schweitzer, qui es-tu ?(nouvelles), Libreville, Odem, 2013.
Noël Bertrand Boundzanga,Aventures de la subjectivité. Contribution à l’étude critique du roman gabonais, EUE, 2011.
Noël Bertrand Boundzanga,Le miroir des toubabs(roman), Paris, Edilivres, 2008.
© L’Harmattan, 2015 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris
http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr
ISBN : 978-2-343-05802-3 EAN : 9782343058023
SOMMAIRE
INTRODUCTION GÉNÉRALE :L’astre solaire ....................... 9
Première partie : TENSIONS ET RÉSOLUTIONS................ 21
I. Comprendre et juger et une œuvre littéraire : Steeve Renombo contre Fortunat Obiang,par Noël Bertrand Boundzanga .........23
II. Les registres de la critique littéraire gabonaise et francophone, par Achille-Fortuné Manfoumbi-Mvé ...................................... 53
III. Style et réalisme dansHistoire d’Awude Justine Mintsa Controverse entre Patrice Gahungu Ndimubandi et Fortunat Obiang Essono,........................par Fortuné Nkonene-Benha  81
IV. La réception critique des écrivains gabonais à travers les monographies,par Didier Taba Odounga ........................105
V. Ombre et lumière de la critique gabonaise, par Jean Divassa Nyama ........................................................119
Deuxième partie : FIGURE, ARCHIVE ET RECENSION.... 145
VI. L’interruption,par Steeve Robert Renombo ...........................147
VII. Critique de la critique : enjeux et perspectives d’une démarche épistémologique,par Rodrigue Ndong Ndong .....161
VIII. Les archives de la littérature africaine : entre nécessité de sauvegarde et défi de patrimonialisation, par Jean-Francis Ekoungoun ..............................................183
Troisième partie : L’ŒUVRE À L’ÉPREUVE DE LA LECTURE209
IX. L’écriture du mythe dansLe voyage d’Oncle Mâde Jean Divassa Nyama,par Jean-Désiré Elebiyo’o Mvé ..................161
X. La déchirure comme aspect de la modernité chez Peter Ndemby : le cas deLe Passeport,par Victor Essono Ella...... 231
7
XI. La lexicographie et l’identité culturelle franco-gabonaise, par Dr Edgard Maillard Ella .................................................257
CONCLUSION GÉNÉRALE :Pouvoir encore s’en émerveiller.287
PRÉSENTATION DES CONTRIBUTEURS..............................291
TABLE DES MATIÈRES ............................................................ 295
8
INTRODUCTION GÉNÉRALE
L’astre solaire
Les étoiles sont faites pour être regardées. Sans doute existent-elles pour elles-mêmes, mais même existant pour elles-mêmes, elles doivent être regardées… peut-être pour qu’elles brillent plus. Fortunat Obiang Essono n’a-t-il pas été, d’une certaine manière, semblable à cet astre qui, pour exister, avait à créer un espace où il fut objet du regard ? Depuis les années 1990 alors qu’il assénait des coups aux œuvres romanesques naissantes et qu’il bataillait parallè-lement pour un horizon démocratique au Gabon, il avait instruit la polémique au cœur de son expérience intellec-tuelle.
Les étoiles orientent et Fortunat Obiang Essono aura éclairé et tracé le chemin d’une écriture où la critique en-fante la littérature. Assumant de pensera contrario, il ne pouvait s’excuser d’être un « diseur de vérité » en matière d’évaluation d’œuvres de fiction. Et l’on aura observé que c’est en querellant qu’il trouvait une existence, qu’il ga-gnait en épaisseur… déliant, malheureusement parfois, quelques liens d’amitié au bénéfice d’une critique littéraire dont l’ambition consistait aussi à lire l’histoire. C’est dans Les registres de la modernité qu’une telle perspective a éclairé son discours, parvenant à joindre la période mono-lithique traversée par le Gabon entre 1968 et 1990 et la
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.