Encyclopédie, ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers

De
Publié par

%
i&'
-'
^
-^^.#
^
'^
-^^
^i; .^
ENCYCLOPÉDIE
ou
DICTIONNAIRE RAISONNÉ
DES SCIENCES.
DES ARTS ET DES MÉTIERS, TROISIEME EDITION.
"-
TOME VINGT-SEPTIEME.
-^
ENCYCLOPÉDIE,
o u
DICTIONNAIRE RAISONNÉ
DES SCIENCES.
DES ARTS ET DES MÉTIERS.^
PAR UNE SOCIÉTÉ DE GENS DE LETTRES.
Mis en ordre et publié par M.
DIDEROTi
m.
Et quant a la partie Mathématique, par
Tantùm de medio
D'ALEMBERT.
\
Tantutn Certes junffura^ue follet ,
fttmptis accedic honoris
HoraV.
TROISIEME ÉDITION.
4^
'
-

*^
44
==
»$i
A GE
Chez
N E r E\^
Imprimeur de
la
Jean-Léonard Pellet,
Chez
la
République.
A NEUFCHATEL^
M,
Société Typographique.
DCC. LXXIX,
••H
AOAMS
1
ENCYCLOPEDIE
o u
DICTIONNAIRE RAISONNÉ
DES SCIENCES
p
s
,
DES ARTS ET DES METIERS
P
O
S
d'azur à la tour d'argent , pofée fur un roArts cher d'or. Fortia de Piles , de Beaumes , de Peiruis méchaniq. ) l'adion de mettre en place une porte , en Provence ; d'azur à la tête à'ot^pofée fur un parquet , des fenêtres , une terraflb de fmople. un lambris des tapifleries Sarret de Confergeus à Béziers ; d'azur à en papier. J'ai donné tant deux lions afFrcntés d'or , lampafles & armés de gueules pofés fur une terraflè du fécond pour le pofage. POSÉ , adj. i^oye\ PoSER. émail , en chef une étoile de même. ( G. Posé , ée , adj. ( Blafon. ) fe dit D. Z. T. ) d'un château d'une tour, ou d'un édiPOSEA , f ...
Publié le : lundi 10 janvier 2011
Lecture(s) : 106
Nombre de pages : 976
Voir plus Voir moins

%
i&'
-' ^
-^^.#
^
'^ -^^ ^i; .^ENCYCLOPÉDIE
ou
DICTIONNAIRE RAISONNÉ
DES SCIENCES.
ET DESARTSDES MÉTIERS,
TROISIEME EDITION.
TOME VINGT-SEPTIEME.
"- -^ENCYCLOPÉDIE,
o u
DICTIONNAIRE RAISONNÉ
DES SCIENCES.
ARTS ET DESDES MÉTIERS.^
DEPAR UNE DE GENSSOCIÉTÉ LETTRES.
par M.Mis en ordre et publié DIDEROTi
parEt a la m.partiequant Mathématique, D'ALEMBERT.
Tantutn Certes ,junffura^ue follet
Tantùm de medio accedic honoris \fttmptis
HoraV.
ÉDITION.TROISIEME
' —4^ *^
==
44 »$i
A G EN E r
E\^
Chez Jean-Léonard de laPellet, Imprimeur République.
A NEUFCHATEL^
Chez la Société Typographique.
M, DCC. LXXIX,
••HAOAMS
1ENCYCLOPEDIE
o u
DICTIONNAIRE RAISONNÉ
DES SCIENCES ,
DES METIERSDES ARTS ET
P O Sp s
à fur unOSADE Pesade. d'azur la tour ro-d'argent , pofée, voYe:[
f: d'or.POSAGE f. Arts cher
, (
) Fortia de Piles de Beaumes del'adion de , Peiruis,méchaniq.
d'azur à lamettreen une en Provence tête furplace porte ; à'ot^pofée,
un dedes une terraflbfenêtres fmople.parquet , ,
un à Béziers d'azurlambris des Sarretde àConfergeus , ;, tapifleries
en lions afFrcntés d'or &J'ai donné tant deux armés,lampaflespapier.
le fur une terraflè du fécondpour depofage. ,gueules pofés
POSÉ PoSER. émail en chef une étoile de même. G.
, adj. i^oye\ , (
Posé ée fe dit D. Z. T., , adj. ( Blafon. ) )
d'un château f. anc. boiflbnd'une ou d'un édi- POSEA f. du, )tour, , {Hifi.
fice : des lions & autres romain d'un de vi-animaux foldatpofés , compofée peu
fur un un une terraflè dans de l'eau. On auflîmcjnt fur l'appelloitrocher, , naigre
leurs font Le foldat romain tou-pies , fans portoit4 pour indiquer qu'ils oxycratum.
mouvement. luiavec dujours vinaigre.
Caftillon de St. Vidor de A oude POSEG POSSEGA ,, Ronflas, ( Géog. mod.)
d'Uzès enBelvezet, proche villede dansl'EfclavonieLanguedoc; Hongrie , capitale
TomeXXVIL AP S P S2
16de mêmenom fur l'Orlava à de bois fut fon fort c'eft-à-dire fur (ad'uncomté , , ,
au face la de lelieues nord-eft de couchant étroite. c'eftJaïcza,44 plus Pofer plat ,
de Vienne. contrairede de Bude & en c'eft, , />o-Belgrade , 50 70 ; pofer décharge
aux Turcs en une de bois em-Les l'enlevèrent /(îrobliquementimpériaux pièce pour
^^^- D' J- la &arcbouter, » ( pêcher charge , pour pour1687. Long. 3$ 44; 4)
37f . f. contreventer.POSEIDIES , pi. ( Antiq. Grecq _
fête en l'honneur de On dit d'une'TTos-iiS'tA Neptune Itipofe pierre , pour
figninommé TcxrèiS'ay Poter Archaol. fier l'endroit où elle eft â demeure.,y voye\ placée
xx. nomraoit Dapiler.liv. II On auffichap.y {D. J.)grecq.
les d'une machine.cette fête Poser piècesPofeidonies. unPOSEIDON,(ilf>'f.)furnomdonnéàNep- cordage. {Marine.)
â caufe de met une
, plat , lorfqu'on piècetune, qui fignifie hrife-vaijfeaux Pofer
ce dieu aux bri- de bois fur fa face.que préfidoit tempêtes qui plus large
unefent les vaifTeaux. On célébroit en fonhon- en metPofer décharge , lorfqu'on
em-neurdes fêtes ou de bois foitpièce , pourqui s'appelloient pofeidies obliquement
une des foit arcbouter &Dans l'île de laDélos, pêcherpofeïdonies. charge, pour
il a dans un boisdit Strabon contre-éventer.,Cyclades, y
ville un vafte Poser une c*efthors de la temple remarqua- Imprimerit. )forme, (
ble falles à la même chofe la drefler.lespar manger qu'on y voit, qui que
fervent à une foule de lorf- Poser n'eft terme degrande gens , peinture que
dans c'eftcélèbre les cette lequ'on pofeidonies. {D. J.) phrafe. P-ofer modèle,
v. ad. c'eft afleoir mettre un homme ou une femme dansPOSER Gram., ) ,(
mettre en On dit le mo- différentes attitudes defliner ouplace. pofer , pourfixer,
ceux s'en mêlent devroient bien ce modèle. C'eft le,dele peindrequi d'après pro-;
feffeurdu moins le naturel- du mois eft du foin deplusquelquefois pofer qui chargé
Aca-leinent & d'une manière le modèle à l'académie.
, plus analogue pofer V^oye\
& aux aûions démie.aux de l'homme de On dit cet homme entend bien,paffions
la une les i levie armes modèle.pierre , pofer; pofer pofer ;
cette ou à faux huit & POSEUR f. m. Archit. c'eft le nompoutre porte pofe ; , ( )
huitfont feize fix& retiens un donne à l'ouvrier la
, ]epofe ; je qu'on qui pierrereçoit
de laen fait en ou élevée avec la &confiant,pofe , pour principes; grue , grue , qui
lal'ai tiré d'ahotâ clairement met en de niveauje i placepofe pofer , d'alignement^
de bons à & àtondemens une demeure. eft celuil'efpece ; pofer Contrepofeur qui
tour c'eft un homme aide le pofeur.; pofe. {D. J.)
Poser v. aâ. Arciiitec}. c'eft met- f. m. c'eft dans
, ( ) Poseur, [Maçonnerie.)
tre une en & à demeure & les unpierre place ; grandsatteliersde maçonmaçonnerie
c'eft l'ôter de fa habile& le foin dedepofer , place , parce expert , qui prend pofer
j
'
étant a àne la été tailléetrop jqu'elle remplit pas, maigre chaque pierre , après qu'elle
ou ou eftdéfedueufe en dé- &, parce qu'elle | avecTà-plombl'endroitquilui convient,
c'eft conftruire fans & fruit de l'ou-mor- doit le refteavoir;Mt.PcferàfeCy qu'elle
j
tier ce fe fait en frottant les fe fait oulesqui pierres | vrage par ordinaires,; maçons
avec du & de l'eau leurs de de limofins.grès , par joints par J.)
\ fimples {D.
lit bien dreflés ce refte POSIDÉON f m. des
Athé, jufqu'à qu'il n'y , {Calend.
de Ceft cette atti-vuide. de niens. un des douze mois de l'annéepoint maniercque )
la des aufont conftruits bâtimens anti- félon le Petauplupart que , qui , père , répondoit
& été commencé l'arc de moistriom- de février onques , qu'a pofidéon ,; l'appelloit
du Saint-Antoine à àParis. étoit confacréphe fauxbourg parce Neptune , quiqu'il
à cru c'eft drefter fans fondation fe nomme eni ,Pofer grec Uo^i^av.
un une étaie ou un, POSIDIANMpilier pointai , pour , ( Géog,AQVM
: liv,fcutenir chofe. eaux minérales en Italiequelque Pline,anc.)
de c'eft mettre une bri- fur laXXXI ch. dit étoientchamp , qu'ellesPofer y ij,
fon côté le &: &fur mince une côte du de Bavesplus qu'ellesque , pièce gQlfe ,

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.