Essais de sémiotique et d'herméneutique

De
Publié par

Les études réunies ici ont été effectuées sur des supports différents, principalement des romans : l'un a été traduit de l'espagnol au français, tandis que quatre autres appartiennent à l'ère culturelle francophone d'Afrique noire. Ils font l'objet des trois premières études, dont les fondements heuristiques sont la sémiotique et la narratologie. La quatrième étude, herméneutique celle-là, porte sur l'un des épisodes les plus célèbres de l'évangile de Jean : les noces de Cana.
Publié le : mercredi 1 décembre 2010
Lecture(s) : 133
EAN13 : 9782296447912
Nombre de pages : 137
Prix de location à la page : 0,0076€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
Essais de sémiotique et d’herméneutique
Nicolas Mba-Zué Essais de sémiotique et d’herméneutique Préface du professeur Patrice Gahungu L’HARMATTAN
© L'HAR M ATTAN, 2010 5-7, rue de l'École-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-296-13229-0 EAN : 9782296132290
A la mémoire de mon oncle et père Pierre ABESSOLO EDZANG
Préface Incontestablement, Nicolas Mba-Zué est un habile artisan dont l’intérêt pédagogique aura été toujours une meilleure appréciation de la littérature française au sud du Sahara. Auteur d’une thèse centrée sur une lecture sémio-narrative de l’œuvre romanesque de Tchicaya U 1 Tam’Si , il se signala ensuite par un article combien pertinent : « De la société précoloniale à la société 2 moderne », paru dans la revueNotre Librairie. Dans cet article, le jeune professeur de Lettres françaises à l’Université Omar Bongo se donna pour objectif de cerner de près la thématique des premières années – c’est-à-dire des premières productions littéraires du Gabon. Deux ans après, en 1993, en collaboration avec Jean-Pierre Goursaud et François Martel, Nicolas Mba-Zué mit à la disposition de l’espace littéraire mondial, un ouvrage au titre aussi enchanteur qu’instructeur et, depuis lors, toujours de grande notoriété :Littérature 3 gabonaise. Anthologie. Après quelques années d’intenses activités pédagogiques, l’enseignant chercheur devenu entretemps titulaire du cours de narratologie et de sémiotique textuelle, publiaMitsim à la quête du byere paternel.
1 Nicolas Mba-Zué,Lecture des Cancrelats de Tchicaya U Tam’Si, thèse de e doctorat de 3 cycle, Université Paul Valéry de Montpellier, juin 1984. 2 Notre Librairie, n° 105, avril-juin 1991, numéro spécial sur laLittérature gabonaise, pp 40-45. 3 Jean-Pierre Goursaud, François Martel, Nicolas Mba-Zué,Littérature Gabonaise. Anthologie, Paris, Hatier, 1993, 352 p.
7
Une lecture sémiotique, suivi deEntretien avec Tsira 4 Ndong Ndoutoume. Deux ans à peine se sont écoulés et il nous fait don encore d’une œuvre dans la même veine, mais aux ambitions heuristiques sûrement plus vastes :Essais de 5 sémiotique et d’herméneutique. Déjà prolifique, l’enseignant essayiste a plus d’une corde à son arc relativement aux outils méthodologiques ici proposés à ses étudiants. A la base de l’édification de 6 l’« Anthologie thématique de la littérature gabonaise » et de l’élaboration de son article, le public intéressé aura vite reconnu l’approche thématique. Fruits directs de ses enseignements et de sa spécialité – cf. sa thèse -, ses deux dernières œuvres mettent dans la corbeille du savoir littéraire les acquis de la sémiotique et de l’herméneutique. Au lecteur soucieux d’approfondir les versants théoriques de la sémiotique et de l’herméneutique, et, surtout, ce que celles-ci apportent sur le plan de la clarification du sens et de l’esthétique littéraire, centrée en l’occurrence sur le texte narratif, le sémioticien Mba-Zué accorde une bibliographie spécialisée plus que foisonnante. Car le but poursuivi par cet activiste fécond de la romanianègre n’a jamais varié : il est pédagogique. Déjà l’Anthologie de la littérature gabonaise avait été élaborée « dans la perspective d’une utilisation (…) à des 7 fins pédagogiques. » D’où d’ailleurs, le Livre du professeur qui l’accompagne. DansMitsim à la quête du
4 Nicolas Mba-Zué,Mitsim à la quête du byere paternel. Une lecture sémiotique, Paris, L’Harmattan-Gabon, coll. Recherche et pédagogie, 2008, 207 p. 5 Paris, L’Harmattan, 2010. 6 J.P. Goursaud, F. Martel, N. Mba-Zué,Littérature Gabonaise. Anthologie, cf. Avant-propos, op. cit., p. 4. 7 Cf. Avant-propos, p. 4.
8
byere paternel. Une lecture sémiotique, l’éminent Mvettologue, Grégoire Biyogo, a salué avec grand enthousiasme « une contribution décisive aux recherches sur la sémiotique textuelle », « une analyse (…) appliquée », « un travail dont l’intérêt est autant 8 pédagogique quetechnique. » Du reste, toujours selon le poéticien et philosophe Grégoire Biyogo, « L’Ecole de Libreville » où il le place, semble avoir fait de la quête de cettetechnèune meilleure approche heuristique pour de l’art verbal son cheval de bataille. Ainsi « ni contraignante, ni unilatérale [cette] école tient du rapport de plus en plus critique et épistémologique auxméthodes 9 de lecture des texteset à la portée des savoirs en jeu. » Enfin, faciliter aux étudiants l’acquisition de « ces méthodes d’approche », des « grilles de lecture sûres et fiables », « susceptibles d’une application sur des corpus 10 littéraires » , tel est le projet pédagogique assigné par l’auteur lui-même auxEssais de sémiotique et d’herméneutique. Ceci étant, même si les deux derniers travaux partagent la même visée pédagogique, quelque chose de radicalement optionnel les sépare à ce niveau. Dans Mitsim à la quête du byere paternel, la technique est davantage valorisée. Le révèlent, entre autres et par exemple, la multiplication des schémas, le recours incessant au métalangage greimassien. La méthodologie y demeure savante ; il faut en somme être déjà initié à la 11 sémiotique textuelle style Greimas ou Courtés pour accéder à la portée sémantique du texte révélée par le sémioticien Nicolas Mba-Zué. En revanche, point n’est besoin d’être un initié pour communier au sens et à la
8 Cf. «Préface de Grégoire Biyogo», p. 9 ; c’est nous qui soulignons. 9 Id., p. 11 ; c’est nous qui soulignons. 10 Op. cit. 11 Joseph Courtés,Sémiotique narrative et discursive, Paris, Hachette, 1993.
9
dimension esthétique des textes analysés dansEssais de sémiotique et d’herméneutique.est entraînante, L’œuvre limpide, purifiée de tout rigorisme métalangagier ; point de formules ; point de schémas ni de carrés de véridiction. Avec cesEssais, Nicolas Mba-Zué se révèle être, assurément, fin pédagogue ; fin exégète aussi. On appréciera également la pertinence du corpus retenu et surtout du choix des thèmes analysés. Apparemment disparates, ces thèmes reposent en réalité sur une unité indéniable ; et celle-ci devient obvie au fur et à mesure des analyses faites. Première isotopie fondatrice de cette homogénéité thématique est, sans nul doute, l’espace anthropologique où traditions et modernité sont constamment convoquées. L’essai numéro un montre d’entrée de jeu comment dans l’univers d’Ekomo de la romancière équato-guinéenne Maria Nsue Angüe, l’espace diégétique se confond avec un village clos, antithèse « anachronique» à notre époque. L’essayiste le fait voir, avec la mort d’Ekomo provoquée par un cancer ; cette opposition radicale est, si elle en restait à cette coupure sclérosante, condamnée à se tuméfier. Triste emblème, sémiosiquement parlant, de cette catastrophe annoncée, est l’âme déchirée par un sanglot romantique de la narratrice en faction autodiégétique, «une danseuse talentueuse, car imprégnée de la tradition, mais aussi en 12 rupture avec certains aspects de la tradition. » C’est que, opter pour la seule tradition, cela au détriment de la modernité, sémiosiquement représentées ici par le village et la ville, ne saurait équilibrer la femme et l’homme dans l’Afrique d’Aujourd’hui. Pareil divorce conduit inéluctablement au royaume ténébreux d’Hadès. La stérilité du couple, la mort du conjoint infidèle, en sont les signes patents : concilier les deux mondes, 12 Les citations sans références renvoient au texte de cesEssais.
10
Les commentaires (1)
Écrire un nouveau message

17/1000 caractères maximum.

alix_kenny

je suis heureux d'avoir lu cet extrait. où trouver ce livre?

vendredi 30 janvier 2015 - 19:08