Guide De Manipulation Des Semences Forestieres Forets 20-2

De
Publié par

Une autre technique de séchage parfois employée consiste a suspenore
les
branches porteuses de capsules à un unique fil tendu.
Elle a l'avantage
d'assurer une excellente circulation de l'air entre les feuilles et les fruits
et d'éliminer le risque de tassement et d'échauffement.
Les semences sont
récupérées sur des bâches placées sous les branches. On peut employer cette
méthode
pour
extraire
des
semences
dans
la
forêt,
mais
on peut
aussi
l'utiliser dans un hangar bien ventilé lorsqu'il y a un fort risque de pluie
pendant la période de séchage.
Une technique souple utilisée au Brésil consiste à placer les capsules dans
des camions spéciaux munis de claies. Chaque camion a une capacité d'environ
50 kg de capsules. Les camions restent au soleil pendant le Jour et peuvent
être
ramenés
à
couvert
pendant
la
nuit
ou
lorsqu'il
pleut.
Dans
ces
conditions,
les fruits s'ouvrent d'ordinaire en trois jours
(Cavalcanti et
Gurgel, 1973).
La
quantité
de
semences
des
libérées
de
par
séchage
naturel
varie
leur
selon
degré
les
de
caractéristiques
capsules
l'essence
considérée,
maturation et, surtout, les conditions de séchage. Si les capsules très mûres
de certaines essences peuvent libérer leurs graines en quelques heures dans
des conditions de séchage optimales,
4 Jours dans des conditions moyennes.
la plupart des essences mettent
3
à
Les capsules de certains eucalyptus
restent de façon caractéristique sur l'arbre pendant ...
Publié le : mardi 11 janvier 2011
Lecture(s) : 81
Nombre de pages : 518
Voir plus Voir moins
Une autre technique de séchage parfois employée consiste a suspenore les branches porteuses de capsules à un unique fil tendu. Elle a l'avantage d'assurer une excellente circulation de l'air entre les feuilles et les fruits et d'éliminer le risque de tassement et d'échauffement. Les semences sont récupérées sur des bâches placées sous les branches. On peut employer cette méthode pour extraire des semences dans la forêt, mais on peut aussi l'utiliser dans un hangar bien ventilé lorsqu'il y a un fort risque de pluie pendant la période de séchage. Une technique souple utilisée au Brésil consiste à placer les capsules dans des camions spéciaux munis de claies. Chaque camion a une capacité d'environ 50 kg de capsules. Les camions restent au soleil pendant le Jour et peuvent être ramenés à couvert pendant la nuit ou lorsqu'il pleut. Dans ces conditions, les fruits s'ouvrent d'ordinaire en trois jours (Cavalcanti et Gurgel, 1973). La quantité de semences des libérées de par séchage naturel varie leur selon degré les de caractéristiques capsules l'essence considérée, maturation et, surtout, les conditions de séchage. Si les capsules très mûres de certaines essences peuvent libérer leurs graines en quelques heures dans des conditions de séchage optimales, 4 Jours dans des conditions moyennes. la plupart des essences mettent 3 à Les capsules de certains eucalyptus restent de façon caractéristique sur l'arbre pendant plusieurs années sans s'ouvrir; elles deviennent généralement très ligneuses et sont souvent difficiles à ouvrir. Quoique le séchage en plein soleil provoque une ouverture rapide, il a néanmoins l'inconvénient de renforcer la dormance primaire des graines si la température devient trop élevée. Il ne faut donc pas mettre les capsules soleil, directement sur du métal exposé au car la chaleur excessive endommagerait les graines. Lors du séchage naturel, les fourmis et les oiseaux peuvent causer des dégâts considérables. Les fourmis emportent les graines viables et laissent la balle. Il est recommandé de pulvériser un produit anti- insectes en aérosol ou de répandre de la poudre insecticide autour des installations de séchage, ce qui suffit d'ordinaire à empêcher le chapardage. Les oiseaux granivores tels que Guide de manipulation ETUDE FAO FORÊTS 20/2 des semences forestières dans le cas des régions particulier tropicales Etabli par R.L. Willan pour le Centre des semences torestiéres de DAN IDA p/imA ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L'ALIMENTATION ET L'AGRICULTURE Rome, 1992 Las appellations employôes dans cette publication et la présentation des données qui y figurent nimpliquent de la part de l'Organisation des Nations Unies pour rallmentatlon et l'agriculture aucune prise de position quantau statut Juridique des pays, territoires, villes ou zones, ou de leurs autorités, ni quant au tracé de leurs frontières ou limites. M-31 ISBN 92-5-202291-0 Tous droits résen^és. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite, mise en ménfK>ire dans un système de recherche bibliographique ni transmise sous quelque forme ou par quelque procédé que ce soit: électronique, mécanique, par photocopie ou autre, sans autorisation préalable. Adresser une demande motivée au Directeur de la Division des publications, Organisation des Nations Unies pour l'alimentation eti'agriculture. VlaledelleTermediCaracaila. 00100 Rome, Italie, en indiquant les passages ou illustrations en cause. ® FAO 1992 - 1 AVANT -PROPOS Au cours des deux dernières décennies, la PAO et le Centre des semences forestières de la DANIDA ont engagé une étroite collaboration dans le domaine de l'amélioration des arbres et de la production de semences. C'est ainsi que le groupe d'experts en matière de ressources génétiques forestières de la PAO, depuis sa fondation dans les années soixante, compte un représentant du Centre parmi ses membres et qu'un représentant du Département des forêts de la PAO fait partie du comité des projets du Centre des semences. Cela a eu pour effet de parfaire l'Intégration des programmes des deux organisations. La série de cours de formation sur l'amélioration génétique des arbres forestiers, la manipulation des semences et le boisement, organisés sous l'égide conjointe de la PAO et de la DANIDA et dispensés successivement au Danemark, au Kenya, en Thaïlande, au Nigeria et au Venezuela, constitue un excellent exemple de cette coopération. Actuellement, certaines Installations du Centre des semences servent à l'entreposage de semences récoltées dans le cadre du projet de la PAO concernant les ressources génétiques des essences forestières en zones aride et seml- aride en vue de l'amélioration de la vie rurale. La présente publication est un autre exemple de cette coopération. Elle rassemble des Informations provenant de diverses sources, dont les cours de formation PAO/DANIDA mentionnés ci-dessus, les documents de travail élaborés dans le cadre des projets de terrain de la PAO ainsi que les notes et les brochures techniques préparées par le Centre des semences Une première édition à tirage restreint du Guide a été publiée en 1983. La présente édition, revue à la lumière des commentaires recueillis à la suite de cette publication, a en outre été augmentée d'un certain nombre d'illustrations. . L'ampleur croissante du boisement, manifeste actuellement dans de nombreux pays, motive plus que jamais le besoin de bonnes semences. La qualité des semences a un effet déterminant sur la qualité des arbres plantés et sur les perspectives économiques de ces entreprises, qu'il s'agisse de plantations commerciales à grande échelle, de petits peuplements forestiers en milieu rural ou d'arbres isolés. De ce point de vue, la qualité génétique des semences - leur faculté de produire une descendance saine, convenant parfaitement à l'usage que l'on désire en faire et bien adaptée aux sites de plantation - joue un rôle aussi considérable que leur viabilité et leur vigueur physiologiques. Le présent guide met l'accent sur la qualité physiologique des semences et devrait être particulièrement utile dans les pays en développement des régions tropicales, où la manipulation des semences forestières fait l'objet de beaucoup moins de publications que dans les régions tempérées. M. A. Plores Rodas Sous -Directeur général Département des forêts li llgMERçiEMEyr? Le présent guide a été rédigé par R.L. Willan, consultant. Les spécialistes suivants ont eu l'obligeance de faire parvenir par écrit de pertinents commentaires sur la première ébauche du guide: MM. H. Barner, F. T. Bonner, Â.G. Gordon, S.K. Kamra, F. Ng, P. G. Pattanath, M. Robbins, M. Simak, B. Suszka, J.W. Turnbull et B. Wang. Les illustrations proviennent de sources très diverses; beaucoup ont déjà paru dans des publications précédentes. La FAO et la DANIDA remercient tous ceux qui leur ont généreusement confié graphiques et documents photographiques et leur ont permis de les reproduire. 11 est d'ailleurs fait mention de la source de chaque illustration. Le dessin de couverture est l'oeuvre de M. Robbins. Nous exprimons notre gratitude à l'ensemble du personnel du Centre des semences forestières de la DANIDA et au personnel de la bibliothèque du Commonwealth Forestry Institute d'Oxford pour les installations mises à notre disposition et pour l'aide qu'ils nous ont apportée. 111 - TABLE DES MATIERES Page Chapitre 1 INTRODUCTION 1 1 3 Objet et propos du présent guide Importance des semences dans la sylviculture actuelle Chapitre 2 DEVELOPPEMENT DE LA GRAINE ET DU FRUIT, GERMINATION, DORMANCE 9 9 9 Introduction Pollinisation et fécondation Développement de la graine chez les angiospermes Développement du fruit chez les angiospermes Dissémination des graines d'angiospermes Développement de la graine chez les gymnospermes Développement du fruit chez les gjrmnospermes Dissémination des graines chez les gymnospermes Germination des graines Dormance Risques encourus lors de la production semencière Chapitre 3 10 12 15 16 18 19 19 22 24 27 27 27 27 28 30 31 34 34 35 38 PLANIFICATION DE LA RECOLTE DES SEMENCES Introduction Détermination des essences, des provenances et des peuplements Essences Provenances Peuplements Détermination des quantités de semences Détermination des années propices à la récolte des semences Incidence de la périodicité Comptage des fruits Méthodes d'estimation de la production de fruits Evaluation de la production de bonnes graines par essai d'incision Détermination de la période la plus propice à la récolte Méthodes de laboratoire Méthodes de terrain Récolte des graines avant maturité Choix des arbres propices à la récolte Récoltes à grande échelle Récoltes à petite échelle Récoltes sur un seul arbre Récoltes sur un seul clone Récoltes en vue de la conservation Regroupement des ressources en vue de la récolte de semences Considérations spéciales sur les expéditions internationales 40 41 43 44 46 48 48 49 50 51 52 53 55 iv Page Chapitre 4 RECOLTE DES SEMENCES 58 58 Introduction Ramassage des graines ou des fruits tombés sur le tapis forestier Chute naturelle des graines Secouement manuel Secouement mécanique Récupération des graines après dissémination Caches des animaux Récolte sur les cimes d'arbres abattus Récolte sur des arbres sur pied depuis le sol A la main Coupe, cassage et sciage Emploi de la carabine Récolte sur des arbres sur pied par escalade Escalade du tronc Jusqu'à la cime Escalade directe jusqu'à la cime Escalade et cueillette des fruits dans la cime Récolte sur des arbres sur pied par d'autres moyens d'accès Productivité des récoltes de fruits Formation et sécurité Chapitre 5 59 59 61 62 64 67 67 69 69 69 71 72 72 78 80 88 89 92 MANIPULATION DES FRUITS ET DES GRAINES ENTRE LA RECOLTE ET LE TRAITEMENT 95 95 Introduction Préservation de la viabilité Extraction des semences à proximité du site de récolte Préservation de l'identité Transport Précautions particulières concernant les semences récalcitrantes dans les régions tropicales humides Chapitre 6 95 98 100 101 103 TRAITEMENT DES SEMENCES 106 106 106 106 108 109 112 113 116 116 117 122 Introduction Opérations précédant l'extraction Entreposage temporaire au dépôt de traitement Prénettoyage Préséchage Méthodes d'extraction Dépulpage Séchage des fruits à la chaleur naturelle Séchage à couvert Séchage au soleil Séchage des fruits à la chaleur artificielle
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.