Histoire de l'Académie (Année 1746) et Réglement de l'Académie

Publié par

Histoire de l'Académie (Année 1746) et Réglementde l'AcadémieAcadémie Royale des Sciences et des Belles Lettresde BerlinHistoire de l'Académie Royale des Sciences et des Belles Lettres (1746),p. 1-9HISTOIREDE L'ACADEMIE.Année MDCCXLVI.L'Histoire du Renouvellement de l'Academie, qui se trouve à la tête du volume précedent, présente une idée général de l'ancienneSocieté Royale, & des changements que le Renouvellement y avoit apporté. Mais, comme il en est survenu depuis de nouveaux, dontnous avons présentement à rendre compte, il est à propos de retracer une idée encore plus distincte de l'administration primitive dela Societé Royale, & de celle qui lui avoit immédiatement succedé au Renouvellement.L'ancienne Societé Royale, projettée en 1700, & fondée en 1710, avoit à sa tête un Protecteur, qui etoit l'un des Ministres d'Etat. Elleavoit ensuite un Président, & quatre Directeurs, qui faisoient succesivement, chacun pendant un an, la fonction de Vice-Président.Les quatre Directeurs dirigeoient les quatre Classes, dont la Societé etoit composée, savoir 1. La Classe de Physique & deMedecine. 2. La Classe de Mathematique. 3. La Classe de la Langue & des Antiquités d'Allemagnes. 4. La Classe des Langues &des Antiquités Orientales.On s'assembloit toutes les semaines, chaque Classe l'une aprés l'autre, & séparément. Il y avoit une Assemblée général tous les ans,en mémoire de la Fondation de la Societé.Au Renouvellement, la qualité de Protecteur cessa, ou fut ...
Publié le : jeudi 19 mai 2011
Lecture(s) : 73
Nombre de pages : 3
Voir plus Voir moins
Histoire de l'Académie (Année 1746) et Réglement de l'Académie
Académie Royale des Sciences et des Belles Lettres de Berlin
Histoire de l'Académie Royale des Sciences et des Belles Lettres (1746), p. 1-9
HISTOIRE DE L'ACADEMIE. Année MDCCXLVI.
L'Histoire du Renouvellement de l'Academie, qui se trouve à la tête du volume précedent, présente une idée général de l'ancienne Societé Royale, & des changements que le Renouvellement y avoit apporté. Mais, comme il en est survenu depuis de nouveaux, dont nous avons présentement à rendre compte, il est à propos de retracer une idée encore plus distincte de l'administration primitive de la Societé Royale, & de celle qui lui avoit immédiatement succedé au Renouvellement. L'ancienne Societé Royale, projettée en 1700, & fondée en 1710, avoit à sa tête un Protecteur, qui etoit l'un des Ministres d'Etat. Elle avoit ensuite un Président, & quatre Directeurs, qui faisoient succesivement, chacun pendant un an, la fonction de Vice-Président. Les quatre Directeurs dirigeoient les quatre Classes, dont la Societé etoit composée, savoir 1. La Classe de Physique & de Medecine. 2. La Classe de Mathematique. 3. La Classe de la Langue & des Antiquités d'Allemagnes. 4. La Classe des Langues & des Antiquités Orientales. On s'assembloit toutes les semaines, chaque Classe l'une aprés l'autre, & séparément. Il y avoit une Assemblée général tous les ans, en mémoire de la Fondation de la Societé. Au Renouvellement, la qualité de Protecteur cessa, ou fut plutot comme subdivisée entre quatre Curateurs, qui avoient le gouvernement de l'Academie, & qui présidoient alternativement par trimestre. On nomma aussi un Vice-Président. Les Classes reçurent de nouvelles dénominations, savoir, 1. de Physique, ou Philosophie experimental; 2. de Mathématiques. 3. de Philosophie speculative, & 4. de Belles Lettres. Chaque classe continua d'avoir son Directeur; & l'on y joignit un Secretaire de la Classe. Les Assemblées se tinrent de même une fois par semaine, mais elles devinrent générales, quoique chaque Classe demeurât chargée de pourvoir aux Lectures, à tour de rolle. Les choses demeurérent sur ce pied là, pendant l'espace d'environ deux ans. Le Roi, dans cet intervalle, ayant engagé Mr.de Maupertuis à fixer son séjour à la Cour de Prusse, lui conféra le caractere de Président de l'Académie. Et pour le mettre en etat d'en faire véritablement les fonctions, le Roi trouva bon d'apporter divers changemens à la constitution précedente de l'Academie, en subordonnant les Curateurs au Président, & en donnant à celui-ci toute l'autorité dans les affaires Academiques, de quelque nature qu'elles pussent etre. Pour donner une derniere forme à ces nouveaux arrangements, Mr. de Maupertuis fut chargé par le Roi de dresser un Projet de Réglement. SA MAJESTE l'approuva, & l'apostilla de sa propre main.
Réglement DE L'ACADEMIE Le Roi s'etant fait representer les differens Reglement de l'Academie Royal des Sciences & des Belles Lettres, & voulant donner à cette Compagnie une derniere forme, plus propre à augmenter son Lustre & ses progrés; Sa Majesté a ordonné qu'elle observe desormais le Réglement suivant. I. L'Academie demeurera comme elle est, divisée en quatre Classes. 1. La Classe de Philosophie experimentalecomprendra la Chimie, l'Anatomie, la Botanique; & toutes les Sciences qui sont fondées sur l'experience. 2. La Classe de Mathematiques,comprendra la Geometrie, l'Algebre, la Mechanique, l'Astronomie; & toutes les Sciences qui ont our ob et l'etenduë abstraiteou les Nombres.
3. La Classe de Philosophie speculative,s'appliquera à la Logique, à la Metaphysique, & à la Morale. 4. La Classe de Belles Lettres,comprendra les Antiquités: d'Honoraires, d'Ordinaires, & d'Etrangers. II. L'Academie sera composée de trois sortes d'Academiciens: d'Honoraires, d'Ordinaires, & d'Etrangers. III. Les Academiciens Honoraires ne seront attachés à aucune Classe, ni obligés à aucun travail. Lorsque leurs places viendront à vaquer, elles ne seront point remplies au dessus du nombre de seize. IV. Les Academiciens ordinaires formeront les quatre Classes; sans que cependant chacun soit tellement confiné dans la sienne, qu'il ne puisse tratter les matieres des autres, lorsqu'il aura quelque découverte, ou quelque vuë à proposer. Chaque Classe sera composée de Veterans, de Pensionnaires, & d'Associés.Les Veterans seront ceux qui, aprés de longs services, auront merité d'etre dispensés des Fonctions Academiques, & de conserver leurs Pensions, & toutes leurs prérogatives. Les Pensionnaires seront au nombre de douze, répandus egalement dans chaque Classe. Et comme dans quelques unes il s'en trouve actuellement plus de trois, l'intention de Sa Majesté est, que chacun continuë de jouir de tous les avantages dont il jouit; mais qu'on observe à l'avenir de ne point remplir les places au dessus de ce nombre. Les Associés seront pareillement au nombre de douze, répandus également dans chaque Classe: ou réduits à ce nombre, lorsque les places viendront à vaquer. V. Les Academiciens Etrangers seront pris indistinctement dans toutes les Nations, pourvû qu'ils soient d'un merite connu. VI. Tous les Academiciens, tant Honoraires qu'Ordinaires & Etrangers, seront élus à la pluralité des voix de tous les Academiciens présens, avec cette seule difference pour chaque place de Pensionnaire on élira trois sujets, dont deux soient de l'Academie, & le troisiéme n'en soit pas, qui seront presentés au Roi, afin qu'il plaise à Sa Majesté de choisir celui qui remplira la place. VII. Aucune Election ne se fera qu'elle n'ait été indiqués huit jours auparant. VIII. Le Président perpetuel nommé par le Roi, aura soin de faire observer le Reglement; d'indiquer les Elections; de présenter au Roi les sujets élus pour les places de Pensionnaires; de faire déliberer sur les matieres qui sont du ressort de l'Academie; de recueillir les voix, de prononcer les résolutions, & de nommer les Commissaires pour l'examen des découvertes, ou des Ouvrges qui seront présentés à l'Academie. Il aura la Présidence, indépendemment des Rangs, sur tous les Academiciens Honoraires & Actuels, & rien ne se fera que par lui; ainsi qu'un General Gentilhomme commande des Ducs & des Princes dans une Armée, sans que personne s'en offence. IX. Le Secretaire perpetuel tiendra les Regîtres de l'Academie, entretiendra ses correspondances, & assistera à toutes les Assemblées, tant générales que particulieres. X. Chaque Classe aura son Directeur perpetuel, elu entre les Pensionnaires, à la pluralité des voix de tous les Academiciens présens. XI. Les Assemblées de l'Academie se tiendront tous les Jeudis, & seront composées des Membres de toutes les Classes. Ceux qui ne seront pas du Corps n'y pourront assister, à moins qu'ils ne soient introduits par le Président, ou par l'Academicien qui préside à sa place. XII. Cha ueAcademicien Pensionnaire lira dans l'année deux Mémoires; chaue Associé en lira un, à tour de rolle. Ces Mémoires
seront annoncés quinze jours auparavant au Président, & remis immediatement aprés la Lecture au Secretaire, pour etre transcrits sur le Regître. XIII. Comme les affaires Oeconomiques seroient difficilment traittées dans les Assemblées generales, l'Academie, à la pluralité des voix de tous les Academiciens présens, élira quatre Curateurs, qui avec le Président, les Directeurs & le Secretaire, formeront un Directoire pour veiller aux interets de l'Academie, & décider à la pluralité des voix de tout ce qui les concerne. Le PrésidentMaupertuis aural'Autorité de dispenser les pensions vacantes aux sujets qu'il jugera en mériter, d'abolir les petites pensions & d'en grossir celles qui sont trop minces, selon qu'il le jugera convenable; de plus il présidera dessus les Curateurs, dans les affaires Oeconomiques. XIV. Le Directoire s'assemblera à la fin de chaque Trimestre. Il réglera l'etat & l'emploi des fonds de l'Academie, & expediera pour cela les ordres au Commissaire, qui en a la régie; dans que ces ordres regardent le payement des Pensions une fois réglées. Et lorsqu'entre deux Assemblées du Directoire, il se présentera quelque dépense qui ne pourra pas etre differée, le Comissaire payera sur l'ordre par ecrit du Secretaire, qui en rendra compte à la premiere Assemblee du Directoire. XV. Le Président, les quatres Directeurs, le Secretaire, l'Historiographe & le Bibliothecaire de l'Academie, formeront un Comité qui s'assemblera à la fin de chaque mois. On y fera le choix des pieces qui seront admises dans le Recueil qu'on donnera au Public, & l'on y réglera tout ce qui concerne la Librairie de l'Academie. XVI. L'absence d'aucun de ceux qui fermeront le Directoire, ou le Comité, n'empechera, ni n'invalidera les déliberations. XVII. Aucun Academicien ne pourra, à la tête des Ouvrages qu'il fera imprimer, prendre le titre d'Academicien, si ces Ouvrages n'ont été approuvés par l'Academie. XVIII. Les Vacances de l'Academie seront de quatre semaines, pendant la Moisson, & de deux semaines, à chaque Fête de Paques, de Pentecôte & de Noël. XIX. L'Academie ayant destiné tous les Ans un Prix pour celui qui aura le mieux traitté le sujet qu'elle propose, ses Membres ne pourront concourir. Le même jour, auquel le prix sera decerné, on indiquera le sujet pour l'année suivante. XX. Sa Majesté veut que le présent Réglement soit lu dans la prochaine Assemblée de l'Academie, & inseré dans le Regître, pour etre exactement observé. Fait à Potzdam le 10. Mai 1746. FEDERIC.
Ce Réglement fut lu auxAcademiciens dans l'Assemblée générale du 2. Juin, MDCCXLVI. M. de Borcke, Ministre d'Etat, & Curateur de trimestre, aprés avoir fait cette Lecture, céda sa place au Président.
On couronna dans la même Assemblée la Piece de M. d'Alambert, qui avoit remporté le Prix sur la Question des Vents.
Mr. de Maupertuis annonça, dans l'Assemblée du 23. Juin MDCCXLVI. que le Roi avoit bien voulu accepter le titre de Protecteur de l'Academie. Derniere circonstance, qui manquoit au bonheur & à la gloire de l'Academie, & qui y mettoit le comble.
Nous placerons ici le Discours que M. de Maupertuis lut à l'Academie, à l'occasion du jour de Naissance du Roi, en MDCCXLVII. Quoiqu'il semble appartenir à l'Histoire de l'année prochaine, l'Academie ne peut différer de publier sa reconnoissance pour les bienfaits du Roi; & ce Discours d'ailleurs peut être en quelque sorte regardé comme l'Histoire de l'Academie.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.