Histoire générale de Languedoc avec des notes et les pièces justificatives par Cl. Deciv & J. Vaissete. [Édition accompagnée de dissertations & notes nouvelles contenant le Recueil des inscriptions de la province, continuée jusques en 1790 par Ernest Roschach]

De
Publié par

-t
\/^
2
De
596645 1^ S^
Il
•v
PRÉFACE
DOM
&
à
Vaissete, après
la
publication
du cinquième volume de son
le
ouvrage, avait encore, pour remplir
les
cadre qu'il
la
s'était
tracé, à
écrire
annales de
la
Province jusqu'à
tant
mort de Louis
XIV
dresser
les
listes
de
ses
dignitaires,
la
laïques
qu'ecclésiastiques.
les
M. Ed.
Dulaurier, directeur de
présente édition, a raconté ailleurs
vicissitudes qu'eut à subir cette continuation; toujours ajournée, confiée à
des disciples souvent
peu dignes de leur savant prédécesseur,
la
elle
n'était
encore qu'ébauchée quand
l'attention
Révolution vint pour un temps détourner
les
publique de toutes
questions scientifiques.
Fidèles aux traditions laissées par leurs devanciers,
les
nouveaux éditeurs
ont
jugé
nécessaire
de remplir
le
cadre
indiqué
par
dom
Vaissete;
la les
partie la plus utile de ce
complément, confiée à M. E. Roschach, forme
tomes XIII
St
8c
XIV
de cette édition,
l'histoire
&
fera connaître,
dans son ensemble
dans
ses détails,
IV.
du Languedoc jusqu'en 1790.
a
vi
PRÉFACE.
Quant aux
listes
des dignitaires ecclésiastiques, sachant combien celles
qu'avait données le Gallia Christiana sont' iiiiparfai tes
&
espérant trouver assez
de textes inédits ...
Publié le : mardi 11 janvier 2011
Lecture(s) : 46
Nombre de pages : 642
Voir plus Voir moins

-t
2
\/^De
596645
Il1^ S^•v
PRÉFACE
Vaissete, après la publication du cinquième volume de son
DOM
ouvrage, avait encore, pour remplir le cadre qu'il s'était tracé, à
écrire les annales de la Province jusqu'à la mort de Louis XIV
à dresser les listes de ses dignitaires, tant laïques qu'ecclésiastiques.&
M. Ed. Dulaurier, directeur de la présente édition, a raconté ailleurs les
qu'eut à subir cette continuation; toujours ajournée, confiéevicissitudes à
des disciples souvent peu dignes de leur savant prédécesseur, elle n'était
encore qu'ébauchée quand la Révolution vint pour un temps détourner
l'attention publique de toutes les questions scientifiques.
Fidèles aux traditions laissées par leurs devanciers, les nouveaux éditeurs
ont nécessaire de remplirjugé le cadre indiqué par dom Vaissete; la
partie la plus utile de ce complément, confiée E. Roschach, forme lesà M.
tomes XIII 8c XIV de ensemblecette édition, & fera connaître, dans son
St dans ses détails, l'histoire du Languedoc jusqu'en 1790.
IV. aPRÉFACE.vi
Quant aux listes des dignitaires ecclésiastiques, sachant combien celles
espérant trouver assezqu'avait données le Gallia Christiana sont' iiiiparfaites &
M. E. Mabille voulaitde textes inédits pour les corriger & les compléter,
faire travail une des plus utiles du livre. Malheureusement,de ce parties les
notre savantles documents sur lesquels il avait compté lui manquèrent} &
fallait se restreindre. Si pourregretté collaborateur s'aperçut bientôt qu'il lui
certaines abbayes, pour certains diocèses, des travaux modernes, plus
développés que l'ouvrage des Bénédictins, si des fonds d'archives inexplorés par
eux, permettaient d'obtenir des résultats beaucoup plus précis, pour d'autres,
au contraire, dont les titres avaient été détruits ou dispersés, force était de
tenirsuivre leur trace. Plus d'une fois, il a fallu s'en au Gallia, heureux
révision des notes des Bénédictins rendaitquand une exacte possibles
quellégères corrections. On peut donc reprocher à ce travailques de n'être pas
aussi définitif que M. Mabille espérait le faire il pourra toutj au moins
Gallia Christiana,remplacer le où les Eglises du Languedoc sont dispersées
quatre ou cinq volumes, disposition qui renddans l'usage de cette collection
assez incommode. Hâtons-nous d'ajouter qu'un certain nombre de Notes
ne laissent pas que de fournir des renseignements nouveaux; nous nous
signalerpermettrons de aux lecteurs érudits les Notes sur les Églises du
Puv d'Elne, sur les abbayes de Saint-Sernintk de Toulouse, du Canigou,
de Villemagne, de Candeil, de Boulbonne, de Grandselve, de Belleperche,
de Bonnefoy,& beaucoup d'autres qui, résumant des ouvrages plus ou moins
récents ou employant des documents encore inédits, contiennent nombre de
faits inconnus Se rectifient constamment les listes des Bénédictins.
A la suite des Notes sur tel ou tel établissement en particulier, nous avons
placé d'autres Notes ou plutôt des dissertations sur les établissements
religieux des différents diocèses. Dans ce supplément nous avons fait entrer les
matières les plus diverses : renseignements sur d'anciennes abbayes
supprimées de bonne heure, sur les ordres mendiants, sur les domaines £< lavijPRÉFACE.
principalesdes évêques, On trouvera l'histoire détaillée despuissance &c. y
Sec.ecclésiastiques Lang-uetloc, celle des chapitres cathédraux,seigneuries du
accom-Parmi ces travaux, faits en général directement sur les sources &
qui concer-textes importants publiés en note, nous citerons ceuxpagnés de
de Comminges,nent Albi, Narbonne, Toulouse, Agde, Béziers, Saint-Bertrand
documents manuscrits,Saint-Papoul, Rodez, 8<,c. Les livres imprimés, les
découvrir a été compulsé par nous, & noustout ce que nous avons pu
quantité de renseignements utiles pour l'histoire locale. Nous n'avonsdonnons
cherché à être absolument complet; il nous aurait lallu pour celapoint
deux ou trois volumes, au lieu de deux cent cinquante pages. Nous avons
seulement voulu mettre à la portée de tous des matériaux souvent dispersés,
renseignements épars dans des livres, ou des recueils difficiles à réunir.des
volume ont été placées les Notes du tome II de dom Vaissete,En tête du
dissertations pour la plupart bien supérieures à celles du tome I, & dans
lesquelles il était difficile de trouver quelque chose à reprendre; M. Mabillc
s'est contenté d'y faire quelques additions; il a traité notamment avec un
certain développement la question de n)rigine de Constance, troisième femme
Vaissete famille des comtesdu roi Robert, que dom voulait rattacher à la de
encore étudié à nouveau la généalogie des comtes Gévau-Toulouse; il a de
les questions subsidiaires qui s'y rattachent.dan S<
la suite de cette préface, on trouvera les sommaires des Notes tantA
anciennes que nouvelles, la table des documents publiés dans les notes de
bas de pages, 8t, à la fin du volume, un Index alphabétique des noms
d'hommes 6t de lieux; rédigé avec le plus grand soin, il remplacera
avantales Gallia,geusement tables du généralement si défectueuses. Après mûres
réflexions, nous avons adopté l'ordre des prénoms pour les dignitaires
ecclésiastiques S<. sous chaque nom l'ordre hiérarchique, en renvoyant des abbésviij PRÉFACE.
ainsiaux évêques chaque personnage sera& aux arclievêciues; le nom de
dans le Lan-accompagné de l'indication de tous les titres qu'il a portés
guedoc".
Après ces explications sur le but & le du présent volume, il ne nousplan
reste plus qu'à remercier publiquement tous les collaborateurs qui ont bien
voulu nous fournir leur bénévole.concours
A. MOLINIER.
Août 1876.
' Une petite observation
: quand un dignitaire la liste des personnages du même nom. En outre,
a occupé une haute charge, un archevêché par les évêques sont rangés par ordre alphabétique
exemple, hors de la Province, & une abbaye, de sièges, & les abbés par ordre alphabétique
d'abvoire même un prieuré, dans le Languedoc, il bayes, avec renvoi pour ceux qui en ont occupé
faut le chercher aux abbés ou aux prieurs, dans deux.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.