L'art de la nouvelle entre Occident et Orient

De
Publié par

Guy de Maupassant (1850-1893) s'illustre en France comme étant le maître de la nouvelle classique. Il est moins connu comme ayant joué indirectement un rôle dans le développement de la littérature arabe moderne et comme ayant inspiré l'un des tout premiers nouvellistes : Mahmûd Taymûr (1894-1970), surnommé le "Maupassant égyptien". Cette étude comparative s'intéresse particulièrement à l'analyse des nouvelles réalistes et fantastiques de ces deux auteurs.
Publié le : dimanche 15 novembre 2015
Lecture(s) : 5
Tags :
EAN13 : 9782336396613
Nombre de pages : 270
Prix de location à la page : 0,0172€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
Naïma R a c h d i
L’artde lanouvelle entreOccidentetOrient Guy de Maupassant et l’Égyptien Mahmûd Taymûr
Inuence de la littérature française sur la littérature arabe moderne
Espaces E EL Littéraires
L’art de la nouvelle entre Occident et Orient
Espaces Littéraires Collection fondée par Maguy Albet Dernières parutions Augustin COLY,Duplications et variations dans le roman francophone contemporain, 2015. Marie-Denis SHELTON,Eloge du séisme, 2015. Marie-Antoinette BISSAY et Anis NOUAIRI,Lorand Gaspar et la matière-monde,2015. Thierry Jacques LAURENT, Le roman français au croisement de l’engagement et du désengagement,2015. Moussa COULIBALY et Damien BEDE, L’écriture fragmentaire dans les productions africaines contemporaines,2015. Jean Xavier BRAGER, De l’autre côté de l’amer, Représentations littéraires, visuelles et cinématographiques de l’identité pied-noir,2015. Isabelle CONSTANT,Le Robinson antillais. De Daniel Defoe à Patrick Chamoiseau, 2015. Tiannan LIU,L’image de la Chine chez le passeur de culture François Cheng, 2015. Jakeza LE LAY, Le Parnasse breton. Un modèle de revendication identitaire en Europe, 2015.Servilien UKIZE,La pratique intertextuelle d’Alain Manbanckou. Le mythe du créateur libre, 2015. Elena BALZAMO,« Je ». Dix essais sursuis un vrai diable Strindberg, 2014. Fatima AHNOUCH,Littérature francophone du Maghreb. Imaginaire et représentations socioculturelles, 2014. Céline BRICAIRE,Une histoire thématique de la littérature e russe du XX siècle. Cent ans de décomposition, 2014. Elisabeth SCHULZ,Identité séfarade et littérature francophone e au XX siècle, 2014. Jelena NOVAKOVIû,Ivo Andriü. Lalittérature française au miroir d’une lecture serbe,2014. Przemyslaw SZCZUR,Produire une identité,le personnage homosexuel dans le roman français de la seconde moitie du XIXe siècle (1859-1899),2014.
Naïma RACHDI
Lart de la nouvelle entre Occident et Orient
Guy de Maupassant et lÉgyptien Mahmûd Taymûr
Influence de la littérature française sur la littérature arabe moderne
© L'HARM ATTAN, 2015 5-7, rue de l'École-Polytechnique, 75005 Parishttp://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-06746-9 EAN : 9782343067469
INTRODUCTION GÉNÉRALE
Tout le monde emprunte à tout le monde : ce grand travail de sympathies est universel et constant Philarète Chasles (1835) Limage de lOrient dans la littérature occidentale a longtemps tenu du mythe.Quil sagisse dimages littéraires ou de considérationsphiloso-phiques, cet Orient invoqué correspond à une vision magnifiée dun Orient lointain et exotique. Celuique nous décrivons ici est le véritable Orient, ce-lui de lÉgypte modernequi souvre sur lOccident à lépoque de laNahda, la renaissance culturelle arabe, qui sétend de la fin du XVIIe siècle jusquau milieu du XXe siècle. Par cette étude comparative, nous mettrons en lumière ceque deux sociétés et deux littératures bien distinctes ontpartagé et quellespossèdent aujourdhui en commun, mais également cequi les diffé-rencie. Les rapprochements que nous effectuons nous serviront à mieux connaître et comprendre à la fois lOccident si attrayantpour lespionniers de la renaissance culturelle arabe et lOrientquon seplaisait en Occident à imaginer comme étant mystérieux et lointain. Depuis lexpédition de Bonaparte en 1798 etjusquau milieu du XXe siècle, le monde arabo-musulman a connu unepériode sansprécédent douverture vers lOccident. Cette rencontre, qui fut au début plutôt une confrontation, a donné lieu dans lOrient arabe à un désir deprendre exemple sur lOccidentqui aprouvé sa supériorité dans unpremier temps par sa force militaire. Cette intrusion de la France en Égypte a amené cepays à prendre conscience de sa vulnérabilité face à lOccident. Lorganisation de missions scientifiques et culturelles àpartir de 1826 vers lOccident etplus particulièrement vers la France avaitpour but de former des cadres dans les domaines scientifique, économique et politique, mais aussi des gens de lettres. Ces hommes devaient ensuite servir lÉtat et contribuer ainsi à ré-duire lécartqui séparait lÉgypte despays développés. Cesprojets se concrétisèrent et servirentpar la suite le domaine culturel. Durant cettepé-riode, lOccident constitua laplus importante source dinspirationpour lÉgypte etpour le monde arabe notamment dans le domaine culturel où on érigea souvent la littérature occidentale en modèle et où lon se consacra à la traduction et à l’adaptation de ses œuvres les plus connues.
Lexemple de Mahmûd Taymûr(1894-1973)qui adopta legenre occiden-tal de la nouvelle, suivit les théories du réalisme et sinspira de Guy de Maupassant(1850-1893)est lun des auteurs lesplus représentatifs de cette démarche douverture vers la littérature occidentale. Létude de sesœuvres en comparaison avec celles de Maupassant nouspermettra de mieux appré-hender laquestion de linfluence et de ladoption des techniques et théories littéraires européennes par les pionniers de la littérature arabe moderne. Nouspourrons ainsi comprendre,grâce à létude approfondie de ces écrits, comment un auteurpeut sinspirer dun autrequilperçoit comme unprédé-cesseur et un modèle, et comment toute une littérature peut se renouveler grâce à lemprunt étranger. Les nouvelles que nous avons choisi daborder ici nous offrent un large éventail de thèmes et de procédés décriture ; elles vont de la nouvelle réa-liste à la nouvelle fantastique ; le choix effectué est fonction des parallélismes intéressants quon peut établir entre elles. Cette étude compa-rative nous amène à porter un autre regard sur l’œuvre de Maupassant qui est connu en France comme étant le grand maître de la nouvelle classique, mais moins comme ayant joué indirectement un rôle important dans la littérature arabe moderne; aborder son œuvre par le biais de la comparaison avec celle dun auteur égyptien, cest à la fois la redécouvrir autrement, et en même temps connaître celle de Mahmûd Taymûr, le pionnier de la nouvelle arabe surnommé dans son pays le « Maupassant égyptien ».
8
PREMIÈRE PARTIE
LA RENCONTRE DE LORIENT ET DE LOCCIDENT
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.